Climat : le festival ArtCOP21 donne la parole aux citoyens

Climat : le festival ArtCOP21 donne la parole aux citoyens

Lisibilité
by Marie Gerault Marie Gerault
A- A A+

Les 11 et 12 juillet 2015, le Festival ArtCOP21 s’empare des Berges de Seine et propose un week-end de participation citoyenne au grand débat de la COP21 à travers des interventions d’artistes sur les enjeux du climat. Une initiative inspirante et créative facilitant la participation directe des citoyens aux décisions qui les concernent. Vers une transition écologique, sociale et humaine.

Un dispositif d’échange animé par les artistes et confié aux citoyens

À l’heure de l’économie du partage et de la réappropriation de l’espace public, les Berges de Seine muteront ce weekend en espace de dialogue, de sensibilisation et de mobilisation autour du climat.

« Le changement climatique est l’affaire de tous. Sans l’implication des citoyens, les négociations qui auront lieu en cette fin d’année ne peuvent aboutir ». Au même titre que les scientifiques, acteurs associatifs ou encore collectivités, les citoyens se saisissent des grands enjeux et scénarisent la transition énergétique. Cette année, l’environnement domine tous les autres enjeux. Une des missions d’ArtCOP21, c’est de faire en sorte que cette COP21 soit aussi celle des citoyens et qu’ils s’approprient l’événement à travers le prisme de l’art contemporain.

À moins de 6 mois de la COP, la voix des citoyens doit être entendue. Des processus d’approfondissement de la démocratie sont en effet conduits, à l’instar du jugement historique qui a eu lieu le mois dernier, précédent une action citoyenne et collective en justice : un tribunal néerlandais a condamné les Pays-Bas à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 25% d’ici à 2020, suite à une plainte déposée par 900 citoyens néerlandais pour « violation des droits humains ». Si la COP21 était un débat citoyen, le climat serait-il en passe d’être sauvé ?

IMG_8178HG-artcop-e1436361358790

Au programme les 11 et 12 juillet 2015 de 10h à 22h

Grâce à la COPBox, laissez un message vidéo aux négociateurs de la COP21 : symbole de la mobilisation citoyenne et module participatif disposé dans l’espace public qui permet à tout citoyen d’enregistrer un message vidéo personnalisé destiné aux négociateurs des 195 pays participants à la COP21.

Échangez sur “Ce qu’il nous reste” avec l’artiste Thierry Boutonnier : l’artiste, transformé en chef d’entreprise de valorisation des déchets organiques, va à la rencontre des passants en proposant à Héroïca, cochon de l’année de la Ferme du Bonheur de se nourrir de leurs restes alimentaires. Une véritable incarnation d’un circuit-court de valorisation de la matière pour interroger nos comportements alimentaires dévastateurs.

Prenez position avec l’installation #OccupyHope, du collectif Ya+K : installation performative imaginée pour questionner notre capacité à construire de nouvelles formes d’espaces de débat et d’action politique. Au cours des deux jours du festival, #OccupyHope construit un espace-temps public à partir de la multiplicité des paroles et des propositions de slogans suggérées in-situ et sur Twitter.

Immergez vous dans les grandes forêt du monde avec Lignes Parallèles : à partir d’enregistrements de terrain, mêlant ambiances stéréophoniques, enregistrements subaquatiques et captations au microphone parabolique, l’artiste sonore Rodolphe Alexis investie la Douche Sonore et nous invite à la musicalité de la biodiversité des grandes forêts du monde.

Éprouvez les mots du climat avec Mémoires climatiques : création de Nathalie Blanc et de David Christoffel produite par Ananke, sous forme d’expérimentation participative proposée aux visiteurs des Berges de Seine. Chaque participant sera invité à modifier poétiquement, avec ses propres mots, une série de textes scientifiques concernant le climat.

Connectez vous à votre environnement avec Urban Datascape : installation interactive qui révèle la dimension collective et systémique des problématiques liées au climat, au travers d’un voyage dans un Paris virtuel mais non moins réel.

Co-construisez des œuvres pour la COP21 – Atelier enfants avec Déchets d’arts.

Discutez avec les artistes des enjeux culturels de la COP21 : Qu’est-ce que l’art peut apporter aux grandes décisions politiques et environnementales ? Comment inventer une nouvelle culture de l’écologie et de la nature ? Comment agir à l’échelle individuelle face à de tels enjeux ?

Informez-vous sur la COP21 avec l’Agence Parisienne du Climat et restez mobilisé avec le Never Chill Out Van de Ya+K. et Bellastock !