Énergies renouvelables : définition, exemples, avantages et limites

Les énergies renouvelables, qu’est-ce que c’est ? Quelle est la liste des EnR ? Quels sont les avantages et inconvénients ? Quel impact des énergies renouvelables en termes d’emploi et de nouveaux métiers ? Où en sont les EnR au niveau mondial ?

Définition des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables (ou EnR) sont essentiellement des énergies de flux, dont les sources sont disponibles sans limite de temps ou reconstituables plus rapidement qu’elles ne sont consommées (par opposition aux énergies tirées des combustibles fossiles dont les stocks ne sont pas renouvelables à l’échelle du temps humain : charbon, pétrole, gaz naturel…). Les EnR sont issues de deux sources naturelles : le Soleil (dont découlent le vent, le cycle de l’eau et la photosynthèse) et la Terre (émission de chaleur). S’y s’ajoutent les lois physiques de la gravitation (en association avec la Lune pour le phénomène des marées).

Les énergies renouvelables sont également désignées par les termes « énergies vertes » ou « énergies propres ». Le faible impact environnemental de leur exploitation en fait un élément majeur des stratégies RSE des entreprises en matière de développement durable.

Classement et liste des EnR

Énergie solaire

L’énergie est issue directement de la captation du rayonnement solaire.

  • Solaire photovoltaïque : production d’électricité.
  • Solaire thermique : chauffe-eau solaire, chauffage, héliothermodynamique (production d’électricité).

Énergie éolienne

L’énergie cinétique du vent entraîne un générateur qui produit de l’électricité.

Énergie hydraulique

L’énergie cinétique de l’eau (fleuves et rivières, courants marins, marées) actionne des turbines génératrices d’électricité.

Plus plus d’informations voir nos articles :

Biomasse

L’énergie est issue de la combustion de matériaux dont l’origine est biologique (ressources naturelles, cultures ou déchets organiques). On en distingue trois catégories principales :

  • Le bois
  • Le biogaz
  • Les biocarburants

Géothermie

L’énergie est issue de la chaleur émise par la Terre et stockée dans le sous-sol. Selon la ressource et la technologie mise en œuvre, les calories sont exploitées directement ou converties en électricité.

Avantages et inconvénients des énergies renouvelables

L’exploitation des énergies renouvelables génère peu de polluants (déchets et émissions). Les EnR sont notamment un vecteur privilégié de la lutte contre le réchauffement climatique.

En revanche, leur efficacité énergétique est souvent inférieure à celle des énergies fossiles, les coûts de production sont plus élevés à court terme et leur disponibilité plus aléatoire en ce qui concerne le solaire et l’éolien. Ces inconvénients pourraient cependant s’effacer au fil des progrès technologiques.

Néanmoins, les énergies renouvelables ont encore de nombreux défis à relever avant d’être des énergies viables à long terme, et réellement propres (voir notre article : Énergies renouvelables : avantages, inconvénients, enjeux)

Le développement des EnR : emploi et métiers

La progression inéluctable des EnR, favorisée par les enjeux climatiques et l’évolution des réglementations, offre des opportunités majeures et durables en termes de création d’emploi et de nouveaux métiers (recherche, ingénierie, fabrication, installation, entretien, exploitation…).

Les énergies renouvelables dans le monde

En 2014, les EnR couvraient 19,2 % de la consommation d’énergie mondiale. La part des énergies renouvelables en 2015 a marqué une forte croissance pour la production d’électricité (23,7 %). Cet essor s’appuie principalement sur l’éolien et le solaire photovoltaïque (75 % de la progression globale).