Les ESAT et les Entreprises Adaptées à l’honneur du 1er Salon Handicap & Achats Responsables

Les ESAT et les Entreprises Adaptées à l’honneur du 1er Salon Handicap & Achats Responsables

© Foucha - Muyard

Lisibilité
by Xavier Kergall Xavier Kergall
A- A A+

Aujourd’hui en France, les personnes en situation de handicap restent encore éloignées du monde du travail. En 2011, 21 % étaient au chômage, soit plus du double du pourcentage de personnes en âge de travailler. Depuis la Loi Handicap du 10 juillet 1987, les choses ont évolué. Les entreprises de plus de 20 salariés ont désormais l’obligation de compter parmi leurs employés au moins 6% de salariés en situation de handicap. La France reste cependant loin du compte, puisque le taux d’emploi direct n’était que de 3,1% en 2012, soit 25 ans après la loi.

Souvent perçue comme une contrainte financière (présence d’une contribution en cas de non respect), cette obligation devrait davantage représenter une opportunité voire un moyen de créer de la valeur en entreprise. Des structures encore trop peu connues, les ESAT ou Entreprises Adaptées, permettent par exemple de favoriser l’intégration des personnes en situation de handicap dans le monde du travail. Ces établissements seront mis à l’honneur de la 1ère édition du Salon Handicap & Achats Responsables qui ouvrira ses portes le 14 mars 2016 au Palais des Congrès de Paris. Retour sur cet événement avec Xavier KERGALL, Directeur général du Pôle Salons & Annonces Légales au sein du Groupe Les Echos. 

1 jour, 70 ESAT et Entreprises Adaptées, 1 500 participants

Formation, lutte contre les préjugés, accessibilité… Les entreprises sont de plus en plus sensibilisées à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Mais il reste aujourd’hui un manque d’information à combler.

Organisé par le Groupe Les Echos, LVMH et Société Générale, le Salon Handicap & Achats Responsables a pour vocation de créer un véritable lieu de rencontre entre les donneurs d’ordres (directions achats, prescripteurs, DRH, directions financières, directions générales, etc.) et le secteur protégé et adapté.

Sur la journée du 14 mars, 1 500 personnes auront l’occasion de rencontrer 70 ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) et Entreprises Adaptées tout en participant à un parcours de formation construit autour d’ateliers, conférences et tables rondes inédites. Pour simplifier la rencontre, les 70 ESAT et Entreprises Adaptées seront regroupés en 13 pôles d’activités :

  • Blanchisserie ;
  • Communication ;
  • Conciergerie ;
  • Environnement, recyclage, déchets ;
  • Espaces verts, agriculture ;
  • Gestion administrative, bureautique ;
  • Informatique ;
  • Marketing direct ;
  • Prestations industrielles ;
  • Produits alimentaires ;
  • Propreté ;
  • Restauration ;
  • Transports de biens et de personnes, logistique.

Pourquoi mettre les ESAT et les Entreprises Adaptées au coeur du salon ?

L’objectif est de permettre aux organisations le souhaitant de rencontrer des professionnels du secteur, de connaître leurs savoir-faire et services et de repartir avec des clés et outils très concrets qui permettront de mieux intégrer le handicap dans le développement de leur politique RH.

Comment le handicap peut-il créer de la valeur en entreprise ? Comment rendre accessible son processus de recrutement aux candidats handicapés ? Comment satisfaire une partie de l’obligation d’emploi en développant les achats responsables en entreprise ?… Au travers de 25 ateliers de formation et plénières qui rythmeront la journée, ce salon offrira aux ESAT et Entreprises Adaptées l’occasion de présenter leurs offres.

Aujourd’hui, le handicap peut et doit être perçu comme un levier d’innovation dans les pratiques managériales. Faire appel à des ESAT ou Entreprises Adaptées révèle de réelles opportunités économiques et sociales et permet d’accroître l’employabilité des personnes en situation de handicap.

Rejoignez les 1 500 participants attendus lors de ce salon.