Et si le « Made In Asia » pouvait être un Gage de Qualité ?

Et si le « Made In Asia » pouvait être un Gage de Qualité ?

Lisibilité
by Marine Diers Marine Diers
A- A A+

Aujourd’hui, le monde de la mode souffre d’une production de masse, d’un manque d’éthique et de contrôles, ainsi que de nombreuses injustices. De nombreux scandales le prouvent régulièrement. L’industrie du luxe échappe généralement à cette réalité, malheureusement ses produits ne sont accessibles qu’à une élite.

Contre certains abus, le mouvement « Slow fashion » a vu le jour, combinant des aspects écologiques et éthiques. Moins d’invendus, de gaspillage de matière première, plus de qualité, une durée de vie des produits allongée, des relations commerciales plus humaines… Certains tentent de trouver des solutions. C’est le cas d’Efaisto, une start-up souhaitant rendre la mode plus éthique.

L’initiative « Efaisto », fabriquer des vêtements avec éthique

Efaisto est une plateforme qui met en relation des artisans d’Asie du Sud-Est avec des clients européens à la recherche de produits de qualité (sacs, chemises, portefeuilles, chaussures).

En opposition aux grandes industries textiles, souvent réputées pour leurs mauvaises conditions de travail et leurs salaires très bas, la plateforme permet un accès à des vêtements sur-mesure (couleur, couture, poche, col), de qualité, éthiques, à un prix abordable et respectant la dignité et une rémunération juste des artisans.

Efaisto-Artisans

D’un point de vu environnemental et social, la plateforme Efaisto permet :

  • d’éviter les invendus ;
  • d’éviter le gaspillage de matière première ;
  • d’allonger la durée de vie des produits ;
  • de replacer l’humain au cœur des échanges.

Comment ça marche ? Rétribuer les artisans à leur juste valeur

Via une interface simple d’utilisation, les clients peuvent consulter le profils des artisans, dialoguer avec eux, commander en ligne et personnaliser leurs vêtements selon leurs envies et besoins. Une fois la commande reçue, les utilisateurs peuvent mettre un avis qui permettra de guider les prochains clients.

L’artisan, quant à lui, peut toucher des clients européens, inaccessibles sans la plateforme Efaisto. De plus, il est rémunéré à sa juste valeur car c’est lui qui fixe son prix. En fabricant à la demande, il touche 80% du prix du produit (les 20% restants couvrent les frais de transaction, de logistique et de gestion d’Efaisto).

En tant qu’intermédiaire, le rôle d’Efaisto est de trouver les meilleurs artisans et de diffuser leurs produits en Europe. Da Handmade travaille par exemple le cuir depuis 2010 au Vietnam (sacs, portefeuilles, etc.). Avec lui, chaque article est fait individuellement, du choix du cuir aux finitions. Il a déjà reçu 26 commandes via Efaisto.

Efaisto-Notes-Artisans

Du lancement au développement

Efaisto est le fruit de la rencontre d’un français, passionné d’économie collaborative, et d’un belge, aimant les chemises sur-mesure et la relation de proximité avec les commerçants. Lou-Adrien et Bernard se rencontrent au Vietnam en 2015 et décident de quitter leurs entreprises pour créer Efaisto (inspiré d’« Hephaistos », dieu des artisans et forgerons dans la mythologie grecque).

Les deux entrepreneurs ne comptent pas s’arrêter là. Ils veulent désormais augmenter le nombre d’artisans en valorisant des artisans de toute l’Asie du Sud-Est, élargir l’offre de produits proposés et augmenter bien sûr le nombre de clients en se développant dans le monde entier.

Pour en savoir plus

Retrouvez Efaisto sur Facebook, Twitter et Instagram.

Vous aussi, vous avez développé une initiative ayant un impact social ou environnemental positif sur notre quotidien, n’hésitez pas à nous contacter sur dede@comeen.com.