Pernod Ricard et le recyclage des emballages

Pernod Ricard et le recyclage des emballages

Featured Video Play Icon
Lisibilité
by Dédé Dédé
A- A A+

Dans le cadre de notre opération CAC21, nous avons permis aux internautes d’interroger des entreprises du CAC40 sur leur politique environnementale. Au total, les internautes ont posé plus d’une centaine de questions aux 20 entreprises qui ont accepté le défi #CAC21. En vidéo, les entreprises ont répondu. Vous pouvez consulter l’ensemble des vidéos et des questions sur notre page CAC21.

Jean-François Roucou, Directeur Performance Durable chez Pernod Ricard répond aux questions des internautes de http;//e-RSE.net sur la politique environnementale du groupe. Retour sur la question du recyclage des emballages chez Pernod Ricard.

Une question d’Abdel pour Pernod Ricard :

« Que fait Pernod Ricard pour gérer la vin de vie et le recyclage des contenants de ses produits comme les bouteilles ou les canettes ? Organisez-vous une collecte auprès de vos clients tels que les cafés, les bars ou les hôtels ? »

Jean-François Roucou, Directeur Performance Durable chez Pernod Ricard :

“Les emballages utilisés par Pernod Ricard représentent environ 700 000 tonnes de verre et 70 000 tonnes de cartons par an, c’est donc un enjeu environnemental tout à fait important. Mais il ne serait pas efficace de collecter nous-mêmes les emballages des produits correspondants à ce que nous vendons au consommateur, dans la mesure où l’effort serait trop dispersé et ça ne résoudrait pas le problème de la filière et de l’industrie.

L’effort de recyclage doit être collectif : c’est comme ça que nous procédons. Historiquement en France, la collecte du verre s’est organisée depuis très longtemps, depuis des dizaines d’années et a été très structurée, organisée notamment par des éco-organismes qui prélèvent des cotisations auprès des industriels comme nous sur chaque quantité vendue, et qui à partir de ce montant, financent la filière de recyclage. Ces organismes s’appellent Adelphe et Eco-emballage en France. Pernod Ricard y contribue en France, mais aussi dans tous les pays européens où des systèmes de même type existent, ce qui représente une contribution de Pernod Ricard en Europe de 8 millions d’Euros. C’est donc un effort qui est significatif.

Et puis au-delà du recyclage, avant même le recyclage je dirais, nous nous efforçons d’optimiser le poids de nos emballages de façon à réduire leur impact en fin du cycle de vie. À titre d’exemple, la nouvelle bouteille d’Absolut lancée cette année sur le marché est 13% plus légère que la précédente, alors que dans la main du consommateur, elle est aussi belle, aussi premium, aussi réussie.”