Place To B : les Journalistes affûtent leurs Plumes pour la COP 21 à Paris

Place To B : les Journalistes affûtent leurs Plumes pour la COP 21 à Paris

Lisibilité
by Rodolphe Boireault (Rédacteur, e-RSE.net) Rodolphe Boireault (Rédacteur, e-RSE.net)
A- A A+

Lancé Mercredi 26 Novembre, Place To B est un projet porté par Anne-Sophie Novel dont l’objectif est de sensibiliser le public aux enjeux du COP 21, le sommet sur le climat qui se tiendra à Paris fin 2015. Blogueurs, journalistes, entrepreneurs, étudiants, artistes, citoyens engagés… toute personne désireuse de créer un nouveau récit autour du changement climatique est la bienvenue dans cette “fabrique de l’information”.

L’échec du sommet COP 15 à Copenhague

Place To B, c’est d’abord l’histoire d’une déception. Au sommet COP 15 en 2009, Copenhague est secouée par une grande effervescence. Tous les grands décideurs sont présents et l’hypothèse d’un accord ambitieux semble possible. A l’issue du sommet, le texte qui ressort des négociations brille par son manque d’ambition. La chute est rude. Une partie de l’équipe d’infoécolo.com repart médusée mais endurcie par l’expérience. C’est elle qui va être à l’origine de Place To B, convaincue de la nécessité de mieux préparer l’évènement.

Le changement climatique ne mobilise pas les foules

Place To B veut aussi répondre à un besoin d’information. Le changement climatique n’a pas la grâce des médias “généralistes” et souffre d’un manque de médiatisation. Il y a quatre raisons à cela :

  • Les conséquences du changement climatiques sont, pour le moment, peu visibles au quotidien
  • Le changement climatique est un problème global et complexe qui s’inscrit dans le long-terme
  • Le changement climatique est anxiogène car remet en cause profondément notre modèle productif et nos modes de vie
  • Le changement climatique semble impossible à résoudre et n’encourage pas à l’action

La conséquence ? La majorité des personnes ne connait pas précisément les enjeux et effets du changement climatique. Et les penseurs capables de formuler de nouveaux modèles peinent à se faire comprendre.

Raconter différemment le changement climatique

Pour combler ce déficit médiatique, Place To B cherche à réinventer un récit. Pas de jargon, de clichés et de culpabilisation, mais du positif, de l’écoute et de la pédagogie : voilà comment les acteurs de Place To B veulent raconter le changement climatique. Tous les profils sont invités à apporter leurs points de vues, leurs expériences et leurs compétences. Les médias employés permettront à l’auditoire d’échanger et de participer.

Place To B va casser les codes médiatiques” prédit Nicolas Hulot, l’un des parrains de l’initiative, “Le Bourget sera un lieu de dépression et Place To B un lieu d’inspiration”

Un lieu ouvert et animé

Place To B a pris ses quartiers dans une auberge de jeunesse, le St Christopher Inn, située à coté de la Gare du Nord. Pendant la Cop 21, l’auberge deviendra un espace de co-working et un “fab-lab de l’information”, un lieu de création de l’information animé par de nombreux ateliers comme par exemple “la time line des futurs possibles”, un projet prospectif de data visualisation.

Mais comme l’objectif est de préparer le sommet sur le climat, six moments conviviaux, les “Brunch To B”, seront organisés tous les deux mois en partenariat avec Carrotmob pour mobiliser différents acteurs autour du projet. Le premier est prévu Dimanche 14 Décembre et ouvert à tous.

Source image : Flickr, Polska Zielona Sieć, licence Creative Commons