PSA Peugeot-Citroën : la performance durable des fournisseurs

PSA Peugeot-Citroën : la performance durable des fournisseurs

Featured Video Play Icon
Lisibilité
by Dédé Dédé
A- A A+

Dans le cadre de notre opération CAC21, nous avons permis aux internautes d’interroger des entreprises du CAC40 sur leur politique environnementale. Au total, les internautes ont posé plus d’une centaine de questions aux 20 entreprises qui ont accepté le défi #CAC21. En vidéo, les entreprises ont répondu. Vous pouvez consulter l’ensemble des vidéos et des questions sur notre page CAC21.

Patrice-Henry Duchêne, Délégué au Développement Durable chez PSA Peugeot-Citroën répond aux questions des internautes sur la politique environnementale du groupe. Il revient sur la question de la performance environnementale des fournisseurs de PSA.

Un étudiant à l’école des Mines de Paris interroge PSA Peugeot-Citroën :

« Est-ce que vous sélectionnez vos fournisseurs sur des critères de performance environnementale ? Si oui, lesquels ? Et où peut-on consulter votre charte à ce sujet ? »

Patrice-Henry Duchêne, Délégué au Développement Durable chez PSA Peugeot-Citroën :

“Alors, ça fait effectivement très longtemps que PSA Peugeot Citroën, ça fait maintenant 8 ans, demande à ses fournisseurs de s’engager sur le respect d’un certain nombre de principes, qui sont des principes certes portant sur le respect de l’environnement, mais portant également sur de bonnes pratiques sociales.

C’est extrêmement important. Nous sommes passés maintenant à un stade autre, c’est-à-dire que nous avons commencé par inscrire ces critères suite à des audit que nous faisions de manière ponctuelle dans nos grilles de sélection. Et depuis cette année, PSA Peugeot-Citroën a décidé de confier à une agence le soin de « screener » en quelque sorte (vilain mot anglais) l’ensemble de ses fournisseurs de rang 1, tout en se gardant la possibilité d’aller lui-même faire des audits sur les fournisseurs qu’on appelle de rang 2, c’est à dire les fournisseurs de nos fournisseurs.

Je me suis permis, dans cette réponse d’insister beaucoup sur le social parce qu’en fait tout ce qu’ont révélé nos audits jusqu’à aujourd’hui était beaucoup plus de problématiques liées à la gestion sociale chez nos fournisseurs qu’à la gestion de l’environnement. En fait, ni l’industrie automobile ni ses propres fournisseurs dans une grande majorité de cas, ne sont des entreprises qui présentent des risques vis-à-vis de l’environnement. Ni l’industrie automobile ni ses fournisseurs n’apparaissent dans les listes des fournisseurs qu’on pourrait qualifier de CEVESO, où que ce soit.”