Quand la Technologie favorise le Bien-être des Personnes Hospitalisées

Quand la Technologie favorise le Bien-être des Personnes Hospitalisées

Lisibilité
by Marine Diers Marine Diers
A- A A+

Le quotidien d’une personne hospitalisée n’est pas toujours rose et les journées sont souvent longues. En effet, à l’hôpital, les patients ont le temps de penser à leurs douleurs. Or, on sait qu’un patient occupé est un patient moins stressé et qui va donc moins solliciter le personnel hospitalier.

Pour rompre l’isolement des patients, un français a créé l’application « My Hospi Friends ».

L’initiative « My Hospi Friends », apporter du bien-être et du lien social à l’hôpital

“My Hospi Friends” est un réseau social qui permet aux patients d’entrer en contact les uns avec les autres et de se faire des amis, afin de rompre l’isolement dont ils souffrent souvent.

My-Hospi-Friends-Reseau-social

Contrairement à Facebook, “My Hospi Friend” permet d’entrer en relation avec des personnes que les patients ne connaissent pas forcément mais qui partagent les mêmes centres d’intérêt (sport, cuisine, lecture, jardinage, etc.) et se trouvent dans le même hôpital. Les hôpitaux utilisent cet outil pour créer du lien social entre les patients : du simple échange de messages, à la véritable rencontre via l’organisation d’activités (regarder un match de foot, etc.).

Cette application n’est en aucun cas médicale, elle vise simplement le divertissement des patients qui effectuent des séjours prolongés et réguliers dans les hôpitaux. L’objectif n’est pas de partager son expérience de la maladie mais bien d’échanger sur ses centres d’intérêts et passions.

Comment ça marche ? Le « Facebook » du milieu hospitalier

Pour le patient, l’application est simple d’utilisation. Compatible avec l’ensemble des tablettes ou smartphones, il suffit simplement de la télécharger.

Dans la forme, “My Hospi Friends” s’inspire beaucoup de Facebook. En effet, chaque utilisateur dispose d’un mur où il peut poster des messages ou encore des photos. Il est également possible d’aimer, commenter ou partager des messages, de poser des questions à sa communauté, de créer des événements ou des groupes autour d’un sujet. Pour s’inscrire, quelques informations sont nécessaires : pseudonyme, goûts, capacité ou non à quitter sa chambre. Aucune information n’est en revanche communiquée sur la maladie du patient.

En parallèle, le patient peut bénéficier de l’accès à quelques services comme des jeux en ligne, Netflix, Deezer. Il peut également se faire livrer de la nourriture ou suivre l’actualité de l’hôpital dans lequel il se trouve.

My-Hospi-Friends-Services

Gratuite pour les patients, le service est donc pris en charge par les hôpitaux. En effet, l’hôpital paye pour être référencé sur l’application et pour que ses patients puissent l’utiliser. Le prix varie en fonction du nombre de lits.

Du lancement au développement

En septembre 2011, Julien Artu (fondateur de l’application) doit faire face à 5 mois d’hospitalisation suite à un grave accident. Après quelques semaines, le nombre de visites de ses proches diminue et la solitude commence à se faire sentir. Julien regrette alors de ne pas pouvoir échanger avec les autres patients des chambres voisines.

Après un an de réflexion, il imagine alors le “Facebook de l’hôpital”. Il vend sa première licence à un hopital en 2014 et réunit une centaine de patients inscrits en à peine un mois. Aujourd’hui, deux ans plus tard, 40 hôpitaux utilisent l’application.

En juin, “My Hospi Friend” vient d’intégrer les hôpitaux militaires. L’application permettra aux patients hospitalisés loin de leurs maisons et de leurs familles de retrouver des camarades.

Pour en savoir plus

Vous êtes un patient ? Connectez-vous à votre hôpital. Vous êtes un hôpital ? Obtenez votre licence. Simple curieux ? Retrouvez “My Hospi Friend” sur Facebook et Twitter.

 

Vous aussi, vous avez développé une initiative ayant un impact social ou environnemental positif sur notre quotidien, n’hésitez pas à nous contacter sur dede@comeen.com.