Schneider Electric crée de la valeur pour toutes ses parties prenantes : démonstration dans son…

Schneider Electric crée de la valeur pour toutes ses parties prenantes : démonstration dans son 2e Rapport Intégré

Lisibilité
by Emilienne Lepoutre Emilienne Lepoutre
A- A A+

Le 25 avril 2017, Schneider Electric a publié la deuxième édition de son Rapport Intégré. Cette publication découle directement d’une approche globale d’ « integrated thinking » mise en place depuis plusieurs années par le Groupe.

Pourquoi le Groupe s’est-il engagé dans cette démarche ? Avec quels objectifs, pour quelles cibles et pour délivrer quel message ? Emilienne Lepoutre, coordinatrice développement durable chez Schneider Electric, revient sur cet exercice encore novateur, mais promis à un bel avenir, car porteur de sens.

Apporter à toutes les parties prenantes l’information stratégique servie aux actionnaires et investisseurs

L’objet de notre Rapport Intégré est de montrer comment la stratégie de Schneider Electric lui permet de saisir les nombreuses opportunités offertes par trois grandes tendances mondiales massives : l’urbanisation (+2,5 milliards de citadins dans les 30 ans à venir), l’industrialisation (doublement de la consommation énergétique industrielle d’ici 2050 en l’absence de mesures environnementales fortes) et la numérisation (+50 milliards de machines et d’outils connectés dans les quatre ans à venir).

Ces tendances sont détaillées dans notre Rapport Intégré, ainsi que les défis qu’elles induisent pour nos clients et les réponses que notre business model et nos solutions apportent. En quelques pages, nous tentons de démontrer comment le Groupe appréhende l’environnement dans lequel il évolue et comment la stratégie qu’il déploie crée de la valeur à court, moyen et long terme.

Ces informations concernant l’environnement, la stratégie, la valeur créée, nous les partageons depuis plusieurs années avec les investisseurs institutionnels, les investisseurs socialement responsables et les journalistes spécialisés. Ainsi, informations financières et extrafinancières sont présentées de manière intégrée par le Président­ Directeur général de Schneider Electric lors des résultats annuels et semestriels, et par le directeur financier du Groupe, lors des résultats des premier et troisième trimestres. (Plus de détails à lire ici).

Finalement, Schneider Electric est une entreprise intégrée de longue date, mais ses rapports annuels n’en faisaient pas la démonstration. Lorsque nous nous sommes engagés dans la démarche de publication d’un Rapport Intégré, notre objectif était simple : rendre ces informations accessibles à tous dans un rapport concis et utile.

Créer un document utile

Comme beaucoup d’entreprises, le Groupe Schneider Electric publie un Document de Référence qui contient son rapport de développement durable. Ce document est très complet, il détaille l’ensemble des actions mises en œuvre par le Groupe, précise les méthodologies de mesure et de calcul des indicateurs extrafinanciers et inclut l’avis émis par l’organisme tiers indépendant suite à sa vérification de la présence et de la sincérité de ces informations. Réceptacle de l’information réglementée, ce Document de Référence va bien au-delà de la conformité stricte.

Nous publions également un rapport « Stratégie et Développement Durable », qui est la brochure corporate du Groupe. Nous concevons ce rapport comme « l’album de l’année », avec de nombreux exemples clients. La parole y est donnée à nos parties prenantes internes et externes sous la forme de témoignages et de photos.

Le Rapport Intégré apporte une autre information, focalisée sur la stratégie et la création de valeur. Il s’agit de rendre l’entreprise lisible pour nos clients et nos autres parties prenantes qui n’ont pas l’habitude de suivre les communications financières et extrafinancières.

Un document pédagogique, qui conjugue précision et accessibilité

Dès le début des travaux, notre ambition a été de faire la démonstration par la preuve en privilégiant les exemples au détriment des longs discours. La deuxième édition de notre Rapport Intégré va encore plus loin dans ce sens. Ainsi, les pages dédiées à la valeur créée pour chaque partie prenante se concentrent sur les faits marquants de l’année et sur la présentation des résultats et impacts concrets obtenus, pour le Groupe et pour ses parties prenantes. Dans cette deuxième édition, nous avons également répondu à une attente exprimée lors d’une revue des pairs organisée dans le cadre du Comité 21 : des faits plus clairs et plus de chiffres. Nous poussons la démonstration jusqu’au bout de la chaîne de valeur en démontrant comment les solutions Schneider Electric participent à la transition énergétique, par exemple.

Pour rendre ces informations accessibles, il nous a également semblé crucial de travailler à un document court (notre Rapport Intégré compte environ 30 pages) et faisant la part belle à l’illustration (des schémas et des infographies plutôt que des textes lorsque cela est possible) pour proposer un document agréable à lire. Mais un document qui garde l’apparence de ce qu’il est : sérieux et utile aux experts.

Une autre préoccupation majeure : produire un document libre et voulu, plutôt qu’imposé. C’est notamment pour cela que nous nous sommes émancipés de tout cadre contraint. En conséquence, notre Rapport Intégré est porteur de sens : il raconte notre histoire et va à l’essentiel.

Pour sa deuxième édition, cette gageure restait entière. Nous espérons avoir trouvé l’équilibre avec une publication qui présente des informations nécessairement précises et élaborées, mais qui nous évite l’écueil dans lequel tombent nombre de documents : la volonté de vouloir trop en dire.

Travailler à partir de l’existant

Afin de sélectionner les informations les plus pertinentes, les principales sources documentaires utilisées ont été les discours du Président Directeur général, les supports de présentations aux investisseurs et les supports pour l’assemblée générale des actionnaires.

Parce que notre entreprise a développé cette « pensée intégrée » de longue date, toute l’information intégrée était déjà présente dans ces documents, mais sous une forme de diapositives et conférences.

Notre principal travail a donc été, avec l’aide d’un cabinet expert et de l’équipe « Relations Investisseurs », de mettre ces informations sous la forme d’un rapport accessible à tous. Notre premier Rapport Intégré est sorti en juillet 2016 après trois mois de travaux.

Accompagner la diffusion du Rapport Intégré

Notre 1er Rapport Intégré a été présenté à nos gestionnaires de grands comptes. Leur accueil a été bon, les forces commerciales considérant que le Rapport Intégré propose un format idéal pour leurs échanges avec les clients.

Pour la deuxième édition, nous souhaitons une diffusion plus large et mieux accompagnée, auprès de nos différents publics : nos clients notamment et nos équipes de ventes, mais également l’ensemble de nos collaborateurs, pour qui le Rapport Intégré nous semble constituer une source incontournable de connaissance sur l’entreprise. Il sera également remis aux actionnaires présents à l’Assemblée Générale du 25 avril 2017.

Nous avons également pour objectif, après la 2e ou la 3e édition, de mesurer la satisfaction du lectorat concernant le Rapport Intégré et identifier ses carences pour continuer de progresser. À ce jour, nous le considérons en effet comme une publication annuelle, car bien que le document porte des messages de long terme, il nous semble que nous sommes encore dans une phase d’apprentissage.

Le Rapport Intégré promis à un bel avenir

Nous apprendrons également en confrontant notre approche avec celles d’autres entreprises, qui seront de plus en plus nombreuses à publier un rapport intégré. C’est une tendance que nous observons au sein même de Schneider Electric : la publication du Rapport Intégré du Groupe a suscité beaucoup d’intérêt en interne et certains pays du Groupe envisagent de publier un Rapport Intégré sur leur périmètre spécifique. Autant de sources d’inspiration pour nos réflexions à venir.