Top 100 de la Communication RSE sur les Réseaux Sociaux : vers une Communication axée…

Top 100 de la Communication RSE sur les Réseaux Sociaux : vers une Communication axée sur le Sens ?

Top-100-entreprises-reseaux-sociaux-2015-2016
Lisibilité
by Clément Fournier Clément Fournier
A- A A+
Partages
Partages

Comme chaque année, Sustainly vient de publier son « Social Media and Sustainability Index ». Comme l’an dernier, ce classement dévoile les 100 entreprises qui s’investissent le mieux dans leur communication Développement Durable sur les réseaux sociaux. Retour sur ce nouveau rapport.

On le sait, la communication est de plus en plus importante dans la mise en place de stratégies RSE et développement durable dans les entreprises. Aujourd’hui, la réputation des entreprises passe notamment par leur capacité à montrer ce qu’elles font de bien en matière de développement durable, et à ce titre, les réseaux sociaux sont particulièrement importants.

Les réseaux sociaux et la communication RSE

C’est en effet sur Facebook, sur Twitter et sur les réseaux sociaux en général que se font et se défont les réputations des entreprises. Celles qui savent manier ces outils pour montrer leurs efforts en matière de durabilité sont aussi celles qui s’attirent le plus l’attention des consommateurs, notamment des millenials. Pour mieux comprendre ce phénomène, chaque année, Sustainly étudie la façon dont les grandes entreprises globales communiquent sur leurs stratégies. Le rapport pour l’année 2015 vient de tomber, avec le classement des 100 entreprises les plus actives sur la responsabilité sociale, sur les réseaux sociaux.

Leur constat ? D’abord, l’importance de plus en plus forte des réseaux sociaux dans la communication « durable » ou « responsable » des entreprises. Alors qu’à peine 60 grandes entreprises sur 475 étudiées utilisaient fortement les réseaux sociaux en 2010, elles sont 283 aujourd’hui. Twitter reste à ce jour le réseau le plus utilisé pour parler de RSE et de développement durable dans le monde de l’entreprise, mais la tendance de 2015, c’est la croissance de LinkedIn. Le réseau social, qui s’affirme progressivement comme le principal hub de l’information corporate, semble en voie de devenir la plateforme n°1 de la communication durable des entreprises.

Géographiquement, le phénomène reste une réalité européenne et américaine. Sur 100 entreprises présentes dans le top, 52 sont européennes, 44 américaines. Le rapport regroupe davantage les entreprises industrielles, le secteur des biens de consommation et de l’alimentation, c’est à dire les secteurs dont les impacts sont les plus tangibles par le consommateur, signe que ces entreprises ont pris conscience de l’importance stratégique de savoir communiquer sur leur RSE.

Une stratégie RSE plus axée sur le « sens »

Autre tendance de fond constatée par Sustainly : le basculement vers une communication axée sur le sens. Là où il y a encore quelques années, la communication RSE était centrée sur la charité, le mécénat ou les fondations, aujourd’hui les entreprises préfèrent parler de ce qu’elles font dans leur coeur de métier, de ce qu’elles intègrent dans leur business models. Les entreprises ne communiquent plus en termes de RSE, de développement durable, mais en termes de vision, d’actions. Elles veulent montrer que leur engagement n’est pas qu’un pansement sur une jambe de bois mais est au coeur de leur activité.

Les réseaux sociaux sont le lieu privilégié de ce type de communication « purpose driven », ils représentent un espace d’expression de l’engagement des entreprises. C’est une communication plus authentique, plus flexible, davantage tournée vers le consommateur. On retrouve ce basculement dans la méthodologie même du rapport, qui accorde sur 100 points, 20 points à l’authenticité, 20 points à la transparence et 20 à la créativité, 15 points à l’utilité de l’information délivrée et 5 points au partage (auxquels on ajoute 20 points pour la fréquence de communication).

Les entreprises les mieux classées sont donc celles qui savent montrer leur engagement profond, et qui s’engagent dans un véritable dialogue avec le consommateur plutôt que la communication top down classique des multinationales.

Le classement des entreprises qui communiquent le mieux sur les réseaux sociaux

Côté résultats, plusieurs choses sont à retenir cette année. 10 entreprises françaises font partie du top 100, contre une seule l’an dernier. C’est Danone qui arrive en tête des firmes françaises à la 18ème place. Schneider Electric arrive à la 26ème place, suivi de Suez Environnement, Orange (dont vous retrouvez les actualités sur leur espace e-RSE), Veolia Environnement, Renault, Axa, Michelin, Kering et Sodexo. Malgré cette belle évolution, on constate qu’une majorité des grandes entreprises françaises est absente de ce classement, étant encore mal formées à la communication sur les réseaux sociaux et peu enclines à se dévoiler et à engager le dialogue auprès de leurs consommateurs.

Parmi les organisations présentes sur e-RSE.net, on compte aussi Ikea (accédez à l’espace e-RSE d’Ikea ici) à la 14ème place et HEINEKEN (leur espace ici) à la 34ème place. Par ailleurs, 19 entreprises nouvelles font cette année leur entrée dans le classement.

Outre ces « bons élèves », on note aussi que certaines entreprises ont perdu des places ou sont sorties du classement. On peut ainsi citer Volkswagen, suite au scandale des émissions de CO2 de ses véhicules et à son incapacité à gérer une communication développement durable authentique et transparente.

Découvrez le classement complet :

TOP-100-entreprises-medias-sociaux

Pour rejoindre ces précurseurs dans le top 100 des entreprises qui communiquent le mieux sur les réseaux sociaux, une seule solution : se mettre enfin au digital et à la transparence !

Retrouver le précédent rapport ici, et celui de 2014 ici.