Le top 10 des meilleurs pays pour l’égalité homme – femme

Le top 10 des meilleurs pays pour l’égalité homme – femme

parite-homme-femme-top-pays
Lisibilité
by Clément Fournier Clément Fournier
A- A A+

Quels sont les pays où l’égalité homme-femme est la plus avancée ? Ceux qui sont les plus proches de la parité ? Voici le top 10 !

L’égalité homme – femme : voilà un enjeu où il y a encore beaucoup d’avancées à faire. Dans de nombreux pays, y compris en France, les inégalités de salaire, d’accès à la politique ou les discriminations persistent envers les femmes. Et malgré les progrès, peu de pays peuvent encore se targuer d’être proches d’atteindre l’égalité entre les hommes et les femmes.

Malgré tout, certains pays sont plus avancés dans ce combat que d’autres. Chaque année, le Word Economic Forum entreprend de quantifier les progrès qui sont faits dans ce domaine, d’analyser comment les politiques publiques de tous les pays du monde progressent sur les enjeux de la parité, afin de promouvoir plus d’égalité entre les hommes et les femmes. Dans ce cadre, ils publient chaque année le Global Gender Gap Report, qui analyse toutes ces évolutions.

Et c’est aussi l’occasion pour l’institution de faire le classement des pays les plus avancés en terme d’égalité homme – femme. Pour cela, le Gender Gap Report utilise un indice composé de 4 sous-indices : l’intégration et les opportunités économiques, l’accès à l’éducation, la santé, et enfin l’intégration politique des femmes. Alors, quels pays sont les plus performants sur la question de l’égalité homme – femme ? Voici le top 10.

1 – Islande

L’Islande est le pays le plus exemplaire en matière de parité homme-femme. Le pays est classé premier sur les indices accès à l’éducation grâce à un système éducatif performant intégrant également les hommes et les femmes. Il est aussi classé premier en matière d’intégration politique des femmes : c’est l’un des pays ayant le plus grand nombre de femmes à son assemblée législative (30 sur 63 députés, soit 47%). Le pays est classé 9ème en matière d’intégration économique, avec un écart de salaire faible entre les hommes et les femmes (le pays a même adopté une loi obligeant les entreprises à prouver qu’elles rémunèrent également les hommes et les femmes à poste égal), et une assez bonne représentation des femmes aux postes de direction (près de 40% des postes de managers ou de direction sont occupés par des femmes).

2 – Finlande

Comme l’Islande, la Finlande bénéficie de très bons classements sur les indices éducation (1er à égalité), intégration politique (2ème avec 42% de femmes au parlement, 63% de femmes ministres). En revanche, sur le plan économique, la Finlande est un peu moins bien classée que l’Islande, puisque seuls 34% des postes de managers ou de direction sont occupés par des femmes dans le pays.

3 – Norvège

La Norvège, comme les autres pays du podium est très proche de la parité en termes éducatifs, en termes d’intégration politique (40% de femmes au parlement, 47% de ministres femmes). Mais c’est surtout sur le plan économique que le pays se démarque, avec l’un des écarts de salaire les plus bas à poste égal (5ème position mondiale).

4 – Suède

La Suède, qui ferme la marche des pays nordiques qui constituent la tête de ce classement est elle aussi bien classée sur tous les indices. Ses points forts : 52% des ministres sont des femmes, 44% du parlement est féminin, 40% des postes de direction sont assurés par des femmes.

5 – Rwanda

Le premier pays non-européen de ce classement est un pays africain ! Mieux classé que la plupart des pays de l’OCDE, ce petit pays sort du lot notamment grâce à l’intégration politique des femmes, qui est très forte dans ce pays où 64% des députés sont des femmes. Bien qu’il persiste encore de fortes inégalités en termes d’éducation et en termes culturels, ainsi qu’en matière de santé, le pays est doté d’une législation contre les violences domestiques, ainsi que de lois autorisant l’IVG médicale. Sur ces questions, le Rwanda est donc plus avancé que beaucoup de pays à niveau de développement égal.

6 – Irlande

Bien classée sur tous les indicateurs, l’Irlande bénéficie de sa situation économique favorable et de la présence de nombreuses grandes entreprises internationales pour assurer des scores élevés sur les indicateurs d’intégration économique.

7 – Philippines

Le cas des Philippines est un peu particulier. Au regard du niveau de développement du pays, l’intégration économique des femmes est relativement bonne : même si les femmes sont moins souvent en situation d’emploi que les hommes, on note que 47% des postes exécutifs et de managers sont occupés par des femmes (ce qui place le pays au 5ème rang mondial sur ce sous-indicateur). D’autre part, en matière politique, l’intégration des femmes est plus poussée que dans d’autres pays de la région puisque 20% des représentants politiques sont des femmes. Enfin, en matière d’éducation et d’accès à la santé, les Philippines sont également bien classées : par exemple, près d’une femme sur 2 fait des études supérieures (contre 30% des hommes).

8 – Slovénie

La Slovénie est le seul pays d’Europe centrale présent dans ce classement. Malgré tout, ce petit pays dépasse facilement tous les grands pays de l’Europe de l’Ouest (France, Allemagne, Royaume-Uni). Comment ? Notamment grâce à une intégration politique plus forte que la moyenne : 44% des ministres sont des femmes, 37% des députés sont des femmes. Il y a sans doute de quoi s’inspirer pour un pays comme la France, qui ne compte que 26% de femmes au parlement.

9 – Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande quant à elle est bien classée sur la plupart des indicateurs. Ce qui la fait légèrement descendre du classement, c’est une vision encore très inégalitaire du monde du travail : le pays n’est classé que 66ème sur la question de l’égalité des salaires, les femmes gagnant en moyenne 28 000 dollars contre 47 000 pour les hommes.

10 – Nicaragua

Ce petit pays d’Amérique Latine monte dans le classement des pays pour l’égalité hommes-femmes notamment grâce à l’indicateur politique. Au parlement comme au gouvernement, le Nicaragua est proche de la parité absolue (41% de députés femmes, 47% de ministres femmes). Lorsque le pays pourra répliquer ce modèle aux autres indicateurs (notamment économiques) il pourrait-être l’un des pays les plus égalitaires au monde sur cette question.

Et la France dans tout ça ?

Sur la question de la parité hommes-femmes, la France rentre à peine dans le top 20. Le pays pointe à la 17ème place, derrière la Suisse, les Pays-Bas ou l’Allemagne, mais aussi derrière la Namibie, l’Afrique du Sud, ou le Burundi. Ce qui bloque pour la France ? Une place peu envieuse sur la question de l’égalité des salaires à poste égal, où elle est située à la 134ème place. Mais aussi une intégration politique des femmes plutôt mauvaise : à peine plus d’un quart des représentants de nos assemblées sont des femmes. Et même si le gouvernement de François Hollande respecte la parité, difficile de cacher le fait que jamais une femme n’a occupé de fonction présidentielle, et que la seule femme premier-ministre de l’Histoire de France a été Edith Cresson… durant à peine 10 mois.