Quels sont les 10 risques qui pèsent sur le monde en 2019 ?

par Clément Fournier Clément Fournier

effondrement-societe-ecologie

Quels sont les risques les plus importants pour les sociétés mondiales en 2019 ? Retour sur la version 2019 du Global Risk Report du World Economic Forum.

Comme chaque année en Janvier, le World Economic Forum publie son Global Risk Report : une longue étude analysant les faiblesses systémiques et les risques qui pèsent sur les sociétés humaines. L’objectif : anticiper les problèmes qui risquent de survenir afin de mieux y faire face.

Alors quels sont les risques les plus important auxquels seront confrontés nos sociétés cette année ? On vous dit tout.

Les crises environnementales et écologiques en tête des risques en 2019

cyclone-ouragan-rechauffement-climatique

Cette année, comme dans le rapport 2018 sur les risques mondiaux, le Global Risk Report permet de prendre conscience de la gravité des problèmes environnementaux en cours. Sur les 10 risques les plus significatifs qui risquent d’affecter le monde en 2019, 7 sont directement ou indirectement liés aux problèmes environnementaux. Changement climatique, catastrophes naturelles, crise de l’eau… Le rapport montre encore une fois que ce sont bien les problèmes environnementaux qui devraient être en tête de nos agendas politiques et sociaux.

Sur 10 risques, seuls 3 ne sont pas liés à la crise environnementale, et ce sont des risques technologiques : cyber-attaques, effondrement des infrastructures technologiques, fraude ou vol de données à grande échelle. De façon assez intéressante, on voit donc que les risques qui pourraient affecter les sociétés mondiales cette année sont de deux types opposés : d’un côté un risque technologique, et de l’autre un risque écologique. Paradoxalement, le premier entretient le second.

Les 10 risques les plus forts dans le monde en 2019

1- L’incapacité à lutter contre le changement climatique

Suite au rapport du GIEC sur le réchauffement climatique à 1.5 degrés, il n’est pas étonnant de retrouver ce risque en tête des impacts potentiels  qui menacent le monde cette année. On sait désormais même à 1.5 degrés de réchauffement (scénario plus que probable compte tenu des trajectoires actuelles) les conséquences potentielles sur les sociétés modernes seront extrêmement fortes. Dégradation des rendements agricoles, catastrophes naturelles, boucles de rétroaction… La transformation du climat aura très certainement de très lourds impacts.

L’incapacité actuelle à trouver des solutions réellement efficaces engage donc à moyen terme la capacité de résilience et de survie des sociétés.

2- Les évènements météo extrêmes

Conséquence du réchauffement climatique, la multiplication des évènements météorologiques extrêmes (cyclones, incendies, inondations…) promet également d’entraîner de lourds dégâts partout dans le monde. C’est en particulier vrai pour les zones aux infrastructures fragiles comme les pays en développement, mais c’est aussi le cas pour des zones à priori plus solides comme dans les pays développés. Les inondations dans l’Aude sont un exemple dramatique de l’augmentation de la fréquence de ces phénomènes…

3- Les catastrophes naturelles

Les catastrophes naturelles type séismes, éruptions volcaniques ou tsunamis font également partie des grands risques environnementaux pour l’année 2019. À priori, ce sont des phénomènes indépendants des problèmes écologiques d’origine humaine… Et pourtant, une étude menée par des chercheurs de l’Université de Taipei en partenariat avec le Carnegie Institution de Washington et publiée en 2009 concluait que des séismes pouvaient être déclenchés par des phénomènes météo. Depuis, les liens entre changement climatique, séisme et éruptions volcaniques sont très sérieusement analysés par la communauté scientifique.

4- La crise de l’eau

Réchauffement climatique sécheresse

Les perturbations climatiques associées à des écosystèmes souvent fragiles rendent les crises liées à la disponibilité des ressources en eau de plus en plus probables et de plus en plus graves. La sécheresse a frappé un peu partout dans le monde en 2018, mais aussi en Europe alors que la région est peu habituée à ce type de risques.

5- La crise de la biodiversité et l’effondrement des écosystèmes

Parmi les 10 faits marquants de 2018 sur l’écologie, la biodiversité occupait une place marquante. Pour la première fois, on a sérieusement et souvent parlé d’extinction de masse, de collapse des écosystèmes. En 2019, le sujet est toujours d’actualité, et plus que jamais, puisque l’empreinte des activités humaines sur la planète ne cesse de croître…

6- Les cyber-attaques

Premier risque non-environnemental du Global Risk Report 2019 : les cyber-attaques. Compte tenu de l’importance croissante des systèmes informatisés dans les activités économiques, sociales et même gouvernementales, le risque de cyber-attaque n’a jamais été aussi élevé.

7- L’effondrement des infrastructures d’information et de communication

Dans le même ordre d’idée : un effondrement possible des systèmes d’information et de communication mondiaux représenterait un risque énorme pour la planète. Le risque d’une panne globale pourrait avoir des conséquences graves sur le monde.

8- Les désastres environnementaux d’origine humaine

Marées noires, pollutions à grande échelle, contamination des cours d’eau ou pollution de l’air font partie des grands risques environnementaux d’origine humaine pour 2019.

9- Les migrations involontaires

Alors que la crise migratoire fait partie des préoccupations les plus prégnantes un peu partout dans le monde, le risque d’un développement massif des migrations involontaires devrait se poursuivre en 2019. Qu’elles soient liées au réchauffement climatique et à des problèmes environnementaux, à des conflits régionaux ou à des déstabilisations politiques, les migrations involontaires devraient continuer à augmenter en 2019, appelant une vraie politique de gestion au niveau des pays d’accueil.

10- Les fraudes ou vols de donnée à grande échelle

Enfin, dernier des grands risques de 2019 : la fraude ou le vol de données à grande échelle. On a vu ces dernières années de plus en plus d’entreprises affaiblies par des scandales liés à la gestion de leur données, et notamment suite à des fuites ou à des piratages. C’est aussi un risque qui menace les Etats et les grandes institutions, notamment financières…