3 raisons pour les marques de s’engager dans le développement durable

par Clément Fournier Clément Fournier

marques-developpement-durable-engagement

Face au réchauffement climatique, aux crises sociales, sanitaires, économiques, la nécessité pour les entreprises et pour les marques de devenir plus durables et plus responsables devient de plus en plus évidente.

Malgré tout, pour de nombreuses marques, s’engager sur le développement durable reste encore un concept flou : elles ont du mal à y voir un intérêt, à comprendre ce qu’elles peuvent y gagner. Et pourtant, s’engager dans le développement durable représente une opportunité incroyable pour les marques. Voici 3 raisons pour les marques de s’engager sur le développement durable, dès aujourd’hui.

1 – Les consommateurs sont demandeurs

Quand on est une marque BtoC et que l’on s’adresse aux citoyens, il est particulièrement important de comprendre leurs attentes et leurs désirs. Or depuis quelques années, une tendance de plus en plus forte semble se dessiner dans ce domaine : les consommateurs cherchent des marques durables et responsables.

Les différents scandales qui ont émaillé les marques et les entreprises de la grande consommation (des émissions de CO2 des constructeurs aux aliments contaminés en passant par la question des pesticides) ont incité les consommateurs à chercher des alternatives. Ils sont donc désormais à la recherche de marques qui puissent leur apporter plusieurs garanties : celle d’un produit sain, de préférence naturel, qui contribue au développement économique de leur région… Les consommateurs ne veulent plus seulement consommer un produit, ils veulent pouvoir faire confiance aux entreprises et aux marques qui les produisent et les distribuent.

Pour les marques, les enjeux aujourd’hui sont donc d’être transparentes, authentiques, de proposer des produits plus sains, de respecter l’écosystème. En somme : il s’agit d’être plus durable. C’est ainsi que l’on pourra reconquérir le consommateur dans le contexte de défiance actuel.

2 – Les marques durables sont à la fois plus productives et plus sûres

De nombreuses études confirment depuis des années que les marques les plus engagées sont aussi celles qui sont les plus productives. Une étude menée par France Stratégies avait d’ailleurs quantifié cet avantage comparatif : les marques disposant d’une politique de développement durable seraient 13% plus productives que les autres. Aujourd’hui, les acteurs de la finance sont aussi à la recherche d’entreprises et de marques plus durables : c’est donc aussi un atout pour attirer les financements.

Mais être durable est aussi une question de maîtrise des risques. Être durable signifie aussi anticiper les enjeux liés à l’environnement, aux crises sociales ou économiques, maîtriser sa supply chain, créer une relation de confiance avec ses parties-prenantes et en particulier avec ses fournisseurs. Tout cela contribue à limiter les risques systémiques pour une entreprise, ou en tout cas, à mieux les prévoir pour y faire face.

3- Les marques durables ont une meilleure image

Enfin, tout cela a une incidence positive sur la réputation d’une entreprise auprès de ses différentes parties prenantes. Selon le Reputation Insitute, près de la moitié de la réputation d’une entreprise tient à ses différents engagements sur les thématiques du développement durable : la gouvernance, la citoyenneté, le respect de l’environnement…

Plus une marque s’engage sur ces sujets, plus elle livre une action transparente et crédible, plus son image est positive. Cela est vrai pour les citoyens et consommateurs mais aussi pour toutes les autres parties-prenantes : les communautés locales, les pouvoirs publics, les investisseurs, les partenaires…

Une meilleure image, une meilleure réputation, c’est aussi le premier levier pour recréer de la confiance et une relation de long terme avec ses parties-prenantes.