5 résolutions pour concrétiser la RSE au bureau en 2017

5 résolutions pour concrétiser la RSE au bureau en 2017

Lisibilité

A A A

Concrétiser sa stratégie RSE, lui donner du corps et une réalité, jusque dans la vie quotidienne au bureau… C’est l’objectif de tous les acteurs de la RSE. Découvrez comment faire en 5 conseils simples.

Et si en 2017, vous décidiez de donner une réalité concrète à votre RSE… au bureau ? Oui, car la RSE ce n’est pas seulement améliorer l’efficacité environnementale des processus de production ou diminuer ses émissions de CO2 dans les usines. La RSE, c’est aussi tous ces petits gestes qu’il faut faire chaque jour au bureau pour améliorer la performance environnementale, sociale et économique de son entreprise. Et il est grand temps de redonner ses lettres de noblesse à cette facette fondamentale de la RSE.

Voici donc 5 résolutions pour concrétiser votre RSE au bureau cette année.

1 – Favoriser les gestes éco-citoyens au bureau

Le rôle d’une entreprise en matière environnementale, c’est à la fois de réduire l’impact environnemental de ce qui constitue son coeur de métier (la production d’un bien par exemple), mais c’est aussi offrir des conditions de travail qui permettent à ses salariés d’être de vrais éco-citoyens au travail. Et pour ça, il y a un certain nombre de choses à faire.

Favoriser des transports écoloville sans voiture vélo

Les transports, c’est le principal poste d’émissions de CO2 en France. Chaque jour, quand vos salariés prennent leur voiture pour se rendre au travail, ils participent à un chaos indescriptible : celui des embouteillages de l’heure de pointe. Pertes de temps (et de productivité), pollutions, stress… Les déplacements des salariés dans le cadre de leur travail (pour aller au bureau ou pour partir en mission) ont un impact significatif à la fois sur l’environnement et sur l’efficience sociale de l’entreprise. Une entreprise a donc tout intérêt à faire en sorte que ses déplacements soient les plus simples possible, en proposant des solutions de mobilité douces, alternatives et flexibles. Covoiturage, mais aussi télétravail, horaires flexibles permettant d’éviter les heures de pointe… Toutes ces solutions peuvent être mises en place dans un plan de déplacement d’entreprise qui permet de réduire l’impact des transports des salariés !

Mieux gérer les consommations d’énergie et de déchets

De la même façon, les entreprises ont un rôle à jouer dans la régulation de la consommation énergétique. Si votre entreprise laisse la lumière des bureaux allumée toute la nuit quand personne ne travaille, ou pousse le chauffage à 23 degrés toute la journée, c’est que quelque chose ne va pas dans votre RSE. En effet, il n’y a rien de plus simple pour une entreprise que de rationaliser ses consommations d’énergie en évitant les gaspillages, en installant des thermostats réglables et programmables ou des minuteurs pour les éclairages. Pour en savoir plus, consultez notre guide complet : Comment réduire la facture énergétique au bureau ?

Dans le même ordre d’idée, il faut aussi faire attention à l’empreinte « digitale » de ses salariés. Aujourd’hui, une grande partie des activités d’une entreprise passent par le numérique et l’informatique. Et cela a un impact important sur l’environnement (voir à ce sujet notre infographie : L’empreinte carbone digitale des salariés français). Là aussi, il y a une marge pour améliorer les performances en proposant des équipements informatiques plus sobres et plus efficients, mais aussi en gérant mieux la fin de vie des équipements informatiques.

Saviez-vous par exemple que si vous mettiez en place une stratégie de réutilisation / réemploi de vos équipements informatiques, vous contribuerez à économiser en partie 473 kg de CO2 par ordinateur (voir : Les équipements informatiques, un gisement pour l’économie circulaire) !

Enfin, faire de la RSE simplement au bureau, c’est aussi réduire ses déchets. C’est souvent la première chose qui est mise en place en matière de RSE dans les entreprises, mais si ce n’est pas encore fait chez vous, il est grand temps de développer le tri ! On peut aussi mettre en place une stratégie de réduction de ses déchets papiers en entreprise, qui permettra d’économiser ressources et pollutions.

2 – Aménager ses bureaux pour favoriser le bien-être des salariés

Plantes au travail entreprise bien etre

Autre enjeu des stratégies de RSE (qui est souvent malheureusement un peu oublié) : le cadre de travail. Être une entreprise responsable, c’est aussi savoir proposer à ses salariés un cadre de travail propice à la performance et à l’épanouissement au travail.

On sait qu’aujourd’hui, de nombreux français ressentent un mal être psychologique au travail. Or santé et bien-être au travail sont des facteurs importants de performance ! Il est donc de la responsabilité (et de l’intérêt) d’une entreprise de mettre tout en oeuvre pour que le cadre de travail soit agréable, avec ces quelques exemples :

Saviez-vous que des plantes au bureau permettaient à la fois d’améliorer le bien-être de vos salariés, mais aussi de lutter contre la pollution de l’air intérieur ? Les plantes ne sont pas qu’un objet de décor, elles ont un effet réel sur l’état psychologique des salariés, et elles contribuent à donner de la vie à des espaces qui sont encore bien trop souvent dépourvus d’humanité.

Dans le même ordre d’idée, pensez à la lumière dans vos bureaux ! On sait que le soleil participe grandement à la performance et à la productivité, et que la lumière en général a un impact à la fois sur l’efficacité et sur le bien-être des salariés. Un bureau de qualité, c’est donc un bureau lumineux, qui combine les lumières artificielles avec la lumière naturelle pour un environnement lumineux sain.

Enfin, une entreprise responsable doit aussi investir dans l’ergonomie de ses locaux. Le saviez-vous ? Être assis toute la journée nuit à la fois à la santé et à la productivité des salariés ! Surtout quand ceux-ci ne disposent pas de bureaux et de chaises de qualité. Donc il faut investir dans ces équipements, et proposer des solutions alternatives comme les bureaux debout par exemple.

3 – Proposer des conditions de travail plus responsables

Télétravail Avantages Performance
Le télétravail améliore les performances

De la même façon, pour concrétiser sa RSE au bureau, on peut proposer aux salariés des conditions de travail alternatives qui leur permettent par exemple de mieux gérer leur équilibre vie privée / vie professionnelle, ou d’être mieux à leur travail. Par exemple :

Le télétravail : un solution encore trop peu envisagée dans les entreprises, et qui a pourtant son lot d’avantages. Le télétravail permet aux salariés de mieux gérer leurs horaires, leur équilibre vie privée / vie professionnelle. Il permet aussi de mieux protéger l’environnement en évitant à vos salariés des trajets inutiles jusqu’au bureau. Et globalement, il a un effet positif sur la performance des employés. (voir : Le télétravail : pour des entreprises plus responsables et performantes).

On sait aussi que les horaires classiques des entreprises (9 h – 18 ), ne sont pas du tout adaptés à la physiologie humaine. Des aménagements simples permettraient aux entreprises de mieux profiter du potentiel de productivité de leurs salariés, qui de leur côté seraient à la fois plus épanouis, plus efficaces et en meilleure santé. Pour en savoir plus, consultez notre dossier : « Des horaires moins longs et mieux répartis pour améliorer la santé et la performance des salariés« .

Et si vous essayiez le Slow Management ? C’est l’idée que les salariés sont plus efficaces lorsqu’ils ne sont pas pressés de toute part par un management trop agressif et trop axé sur la performance de court terme. Il est tout à fait possible de motiver et d’engager ses salariés sans leur mettre sans cesse la pression ! Alors prenez un peu le temps de ralentir. Dans le même ordre d’idée, favorisez la sieste au travail : elle booste la performance et l’efficacité, tout comme la marche au travail, ou encore la méditation.

Enfin, n’oubliez pas que cette année entre en vigueur le droit à la déconnexion… qui devrait en fait s’appeler le devoir de déconnexion. Pour permettre aux salariés de décompresser du travail et de bien gérer leur vie privée, encouragez-les à décrocher de leurs e-mails pro par exemple.

4 – Mieux parler de votre RSE pour mieux motiver les salariés au travail

culture-rse-entreprise-developper

Autre résolution très concrète pour donner du corps à la RSE dans une entreprise : mieux communiquer en interne pour mieux convaincre et engager les salariés. On sait que les salariés des entreprises françaises ne demandent qu’à participer plus (et mieux) aux efforts RSE de leur compagnie. Le problème c’est que peu de salariés comprennent vraiment ce qu’est la RSE et ce qui est fait en matière de RSE dans leur entreprise. En somme, il y a un gros manque de pédagogie en interne sur les sujets de RSE.

Il faut donc être beaucoup plus pédagogue, et apprendre à montrer à la fois aux salariés et aux dirigeants de l’entreprise la valeur des actions menées dans le cadre de la RSE. C’est pour cette raison que les actions liées au bien-être au travail sont importantes : elles montrent aux parties prenantes concernées que la RSE a bel et bien un impact positif sur l’entreprise.

Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre article : Pour engager vos salariés, misez sur la RSE.

5 – Mieux communiquer sur ses engagements pour enfin valoriser sa RSE

Communication-RSE-importanceEnfin, si vous ne deviez garder qu’une résolution en matière de RSE cette année, c’est sans doute celle-ci : être plus transparent et mieux communiquer sur vos engagements RSE.

En effet, on constate aujourd’hui que les consommateurs sont en recherche de marques et de produits responsables, mais qu’ils n’en trouvent pas… Le problème ? C’est que les entreprises sont encore trop frileuses pour parler vraiment de ce qu’elles font en matière de RSE et d’engagements sociétaux ou environnementaux. Elles ont peur des retombées négatives qu’une communication qui dérape pourrait avoir, sans se rendre compte des retombées positives qu’une vraie transparence peut apporter sur ces sujets. L’engagement RSE est aujourd’hui un pilier de la réputation des marques : une entreprise que les consommateurs perçoivent comme plus engagée, plus écolo, plus respectueuse de la santé sera toujours perçue plus positivement que les autres. Et les retombées en termes commerciaux peuvent être gigantesques.

Et surtout, il n’y a rien de plus concret pour des salariés travaillant dans la RSE de voir que leurs engagements sont connus des consommateurs et du public. Il n’y a rien de plus valorisant que de voir la réputation de l’entreprise s’améliorer grâce à des engagements sociétaux ou environnementaux, et de voir l’attachement des consommateurs se développer grâce à la RSE.

Dans les tendances de la communication et du reporting RSE à suivre en 2017, nous identifions que cette année devait être celle d’une communication plus transparente et plus ouverte. C’est sans doute dès maintenant qu’il faut commencer. Alors parlez de vos engagements, soyez ouverts et transparents, intégrez vos parties prenantes, et c’est ainsi que votre RSE deviendra vraiment concrète et indispensable.

  • 2017 commence bien avec cet article !
    En complément des bons conseils donnés, vous pouvez profiter d’outils gratuits développés spécialement pour favoriser le lancement d’une démarche RSE des petites et moyennes organisations dans leurs environnements de bureau tels que des auto-diagnostics, des guides et des affiches, des jeux… : http://www.riposteverte.com/outils-gratuits
    Bonne année et bonnes ripostes,
    Cyril