5 conseils pour réduire ses déchets à Noël

par Clément Fournier Clément Fournier

cadeau-noel-ecolo-responsable-idee

Comment réduire ses déchets pendant les Fêtes et à Noël ? Comment bien recycler ses emballages cadeau ou réduire le gaspillage de votre repas de Réveillon ? On vous explique avec 5 conseils.

Chaque année à Noël, c’est la profusion des cadeaux, des bonnes choses et des moments en famille. Mais c’est aussi un grand moment de surconsommation où l’on produit chacun des kilos de déchets… Et si cette année on évitait ça avec 5 conseils simples et sans prise de tête ? Allez, on vous explique.

1 – On choisit les cadeaux qu’il faut

La première étape pour réduire vos déchets pour Noël c’est bien évidemment de bien choisir vos cadeaux. Vous ne voyez pas le rapport ? C’est pourtant simple. On sait qu’à Noël, on veut faire plaisir. C’est presque devenu une obligation sociale d’acheter des cadeaux à ses proches. Oui, sauf que bien souvent, on se trompe : on offre un cadeau pas désiré, pas forcément utile, ou que la personne possède déjà. Résultat, 46% des Français auraient déjà revendu un cadeau de Noël ou envisagé de le faire…

Vous me direz : tant mieux, ça évite de jeter ou d’entasser des objets dans un placard. Sauf qu’à chaque fois qu’un cadeau est offert et revendu, ce sont des déchets et des pollutions inutiles qui sont créées. On emballe deux fois le cadeau, on doit l’envoyer, le transporter pour le livrer. Bref, avant d’offrir, soyez sûrs que vous avez le bon cadeau, utile, durable et qui va plaire. C’est déjà un premier pas pour responsabiliser sa consommation et réduire ses déchets.

2 – On met le paquet sur les emballages cadeaux (vous l’avez ?)

Deuxième étape pour réduire ses déchets à Noël : gérer les emballages. Aujourd’hui, il y a de nombreuses manières d’emballer ses cadeaux sans forcément utiliser du papier glacé à usage unique. On peut penser au fameux furoshiki japonais qui consiste à emballer les cadeaux dans des linges décorés réutilisables par exemple ! Mais on peut aussi utiliser des emballages cadeaux réutilisables, issus de papiers recyclés ou des boîtes cadeau.

En tout cas l’idée c’est de faire un peu attention au lieu de considérer l’emballage comme un détail sans importance. Parce que des millions de cadeaux emballés partout dans le monde, ça finit par faire beaucoup de déchets.

3 – Un repas de Noël plus écolo

Le repas c’est le point d’orgue de Noël. Mais c’est aussi un moment où l’on multiplie les gaspillages. On fait trop à manger, on se sert trop, on jette… Sans parler des produits suremballés que l’on va servir tout au long de la soirée. Alors voici quelques conseils en vrac pour rendre votre repas de Noël un peu plus écolo :

  • Bien entendu on évite la vaisselle jetable et autres couverts en plastique : mais ça, vous le saviez déjà.
  • Misez sur les produits frais et cuisiniez vous-même : histoire d’éviter les emballages inutiles et les produits transformés qui sont à la fois moins bons pour la santé et pour l’environnement.
  • Adoptez les grands contenants pour les repas en famille : vous-êtes nombreux, c’est le moment de choisir un magnum au lieu de deux bouteilles de champagne, ou d’acheter une grande boîte de marrons glacés au lieu de plusieurs petites.
  • Pensez aux légumes. Oui c’est vrai, Noël c’est foie gras, huîtres, saumon fumé, dinde, farce, Saint-Jacques et autres produits de luxe. Mais on peut aussi faire des choses sublimes avec des légumes ! Un gratin de légumes anciens, un céleri rôti à la truffe, une purée de butternut à l’huile de noisette… Cela permet de réduire la quantité de produits animaux consommés à Noël et bien souvent de réduire les déchets (et les pollutions) qui vont avec. Suivez aussi notre guide pour choisir des produits de la mer écolo à Noël
  • Calibrez vos repas : inutile de préparer 2 kg de dinde par personne ! Une portion individuelle c’est 150 à 200 g de viande ou de poisson par personne par exemple. Si vous préparez trop, vous risquez d’avoir des restes dans les assiettes et de jeter. De même : inutile de préparer 5 desserts différents, 3 entrées et 4 garnitures. Faites simple, ça sera tout aussi bon.
  • Imaginez des plats pour utiliser vos restes : un hachis parmentier de dinde par exemple pour utiliser le reste de viande !

4 – On pense à bien recycler

Avant Noël, vérifiez que vous connaissez bien les règles du recyclage. En effet, avec tous ces repas en famille, ces cadeaux et ces moments de partage il est probable que vous allez remplir vos poubelles. Alors autant le faire correctement.

Par exemple, 76% des Français ignorent que le papier cadeau est recyclable : mettez le dans la poubelle appropriée ! Idem pour les verres ou encore le métal. Si vous le pouvez, c’est aussi le moment de vous lancer dans un compost maison avec les déchets alimentaires et notamment les épluchures.

5 – Pour la déco, restez naturel

Enfin, dernière étape pour un Noël qui ne croule pas sous les déchets : la décoration. Et si cette année, au lieu d’acheter confettis et paillettes (qui resteront collés derrière vos meubles pendant des mois) vous restiez simples ? De belles assiettes, une jolie nappe, quelques branches de sapin ou de houx, des pommes de pins : voilà une façon simple de faire une jolie décoration de Noël, naturelle et qui vous évitera de jeter ou de consommer du plastique et autres matières synthétiques.