5 gestes pour économiser l’énergie et les ressources au travail

5 gestes pour économiser l’énergie et les ressources au travail

Lisibilité

A A A

Vous le savez, dans 1 mois c’est la No Impact Week ! L’idée ? Prendre une semaine pour changer ses habitudes au bureau afin d’être plus responsable et plus durable ! Pour vous aider dans cette démarche, e-RSE.net vous propose en partenariat avec Riposte Verte une série d’articles décrivant les astuces et gestes simples à adopter pour améliorer ses impacts au bureau.

La semaine dernière, vous vous proposions 5 gestes pour une alimentation plus durable au bureau, cette semaine, on aborde un tout nouveau thème : la gestion des ressources, notamment l’énergie et l’eau ! On sait qu’au bureau entre les ordinateurs et le reste, on consomme beaucoup de ressources, beaucoup d’eau, d’électricité ! Avec quelques gestes très simples, on peut en revanche beaucoup améliorer cela. Voici 5 gestes simples à mettre en place au bureau pour mieux gérer vos ressources !

1 – Rénover ou adapter vos locaux pour les rendre plus efficients

Pour les entreprises qui ont les moyens, le geste le plus significatif que l’on puisse faire pour améliorer ses consommations énergétiques ou d’eau, c’est d’abord de faire rénover ses locaux. En effet, de nombreux locaux d’entreprises sont anciens, dont souvent mal conçus et pas optimisés pour limiter les gaspillages énergétiques. Il est aujourd’hui possible de faire diagnostiquer ses bâtiments pour identifier des problèmes d’isolation, mais aussi des fuites sur le réseau d’eau ou d’électricité. Et il est ainsi possible d’effectuer des travaux. Bien sûr, cela est coûteux, mais cela peut être un bon investissement, y compris financièrement puisque cela permet de réduire les factures d’électricité.

2 – Se doter d’équipements écologiques et économiques

Deuxième étape, peut être plus simple : s’équiper avec des équipements écologiques. On peut commencer avec les ampoules basse-consommation, s’équiper avec des imprimantes à papier recyclé. Mais il faut aussi penser à des équipements informatiques moins gourmands en énergie ! Saviez-vous par exemple qu’il existe des ordinateurs et des écrans certifiés pour réduire leurs consommations électriques ? Ou encore que remplacer vos vieux chauffages permet parfois de faire des économies substantielles en réduisant la consommation ? De la même façon, il existe désormais des robinets d’eau écologiques qui réduisent le débit, ou encore des systèmes dotés de capteurs qui permettent d’identifier les fuites d’eau sur vos canalisations !

Pour plus d’informations :

3 – Se former aux éco-gestes énergétiques et anti-gaspi !

Une autre idée simple pour réduire ses consommations électriques ou de ressources, c’est de se former aux écogestes. Dans de nombreuses entreprises, on oublie d’éteindre la lumière en sortant des sanitaires, on oublie d’étendre son ordinateur en partant du travail, on monte trop le chauffage dans les locaux, ou la climatisation en été..

Tous ces petits gestes mis bout à bout finissent par alourdir énormément l’empreinte environnementale de notre vie au travail. Si chaque salarié se formait aux éco-gestes énergétiques ou anti-gaspi, cela représenterait des économies substantielles.

Pour plus d’informations, consultez nos articles :

4 – Adopter des systèmes intelligents ou le big data pour gérer vos équipements

Avez-vous déjà pensé à utiliser des interrupteurs automatiques pour gérer l’éclairage de vos locaux ? Ou des thermostats intelligents pour gérer la température de vos locaux ? Ou encore des luminaires intelligents capables de réguler l’éclairage en fonction de a lumière du jour ? Tous ces outils automatisés sont une bonne manière de rationaliser les usages. Et aujourd’hui avec le big data et l’internet des objets, cela devient de plus en plus performant.

Par exemple, pour parler de l’éclairage, selon l’ADEME « Dans les bureaux, un mètre carré rénové avec des luminaires fluorescents électroniques et une gestion automatique selon la présence et la lumière du jour économise en moyenne chaque année 50 kWh, soit 7,5 € par m2/an, économie de maintenance comprise. Ainsi, l’amortissement d’une rénovation performante de l’éclairage est inférieur à trois ans. »

Pour plus d’informations voir notre article : Comment le big data peut rendre l’entreprise plus durable ? 

5 – Adapter votre code vestimentaire !

Vous ne voyez pas le rapport ? Pourtant le code vestimentaire d’une entreprise a un impact non négligeable sur ses consommations énergétiques ! Par exemple, exemple en hiver, si une fois par semaine vos salariés troquent le « chemise – costume » pour un gros pull en laine, cela permet de baisser le chauffage. Inversement, autoriser vos employés des tenues plus légère en été permet de réduire vos consommations de climatisation.

Sans compter que les « Journées Gros Pull » (ou où incite ses salariés à se mettre en gros pull pour baisser le chauffage en hiver) permettent de souder les équipes !

 

Alors, prêts à essayer ?


Article réalisé en partenariat avec Riposte Verte (conseil et bonnes pratiques pour un bureau plus responsable)

Logo RIPOSTE VERTE_small