6 Clés de Réussite d’une Opération de Don sur Salaire

6 Clés de Réussite d’une Opération de Don sur Salaire

Lisibilité

A A A

Depuis 2011, microDON accompagne les entreprises soucieuses de leur RSE dans la mise en place de solutions innovantes et participatives de soutien aux associations via le micro-don. Parmi elles, le don sur salaire, adopté par plus de 150 entreprises en France. Fort de son expérience dans la mise en place du dispositif et l’accompagnement d’une grande variété d’entreprises où tous les secteurs sont représentés, microDON a identifié 6 points clés de réussite ! Retour sur ces 6 points clés avec Lucie Gaudens, Responsable Communication chez microDON.

Impliquer les salariés dans le choix des associations

La force du don sur salaire réside dans sa dimension collaborative. Cela se traduit par le don (l’employeur et les salariés donnent ensemble), mais aussi dès la sélection des bénéficiaires. Un collaborateur engagé est un collaborateur qui se sent concerné par une cause. En apportant une dimension participative dans le choix des associations soutenues, l’entreprise multiplie ses chances d’adhésion en se montrant à l’écoute et sensibilise ses collaborateurs à l’outil à travers une première approche. Ainsi, la proposition d’un vote permet d’impliquer tout en développant, déjà, un lien de co-solidarité avec l’entreprise. Il permet d’augmenter de 30% le taux d’engagement.

“ Il est important d’Impliquer les collaborateurs dans le choix des associations sélectionnées et de donner des orientations et tonalités suffisamment variées pour que chacun puisse se retrouver dans le projet collectif .” Martin Huerre, DRH de Mazars

Organiser un événement de lancement

L’événement de lancement est un temps fort de communication interne essentiel. Il permet aux collaborateurs de prendre connaissance des modalités du projet, tout en répondant aux questions qui peuvent se manifester. C’est aussi l’occasion d’inviter les associations partenaires à rencontrer les collaborateurs, afin d’échanger sur le projet à soutenir et de créer une relation privilégiée. En effet, qui de mieux pour les convaincre de l’utilité de leur geste solidaire ? L’expérience de microDON montre qu’il permet d’augmenter le taux d’engagement de plus de 20%.

L’Occitane a profité d’un temps fort existant, la réunion du personnel annuelle, pour présenter le dispositif. Les RH ont pris la parole sur le sujet, une vidéo présentant les projets a été présentée, des bulletins d’adhésion papier ont été distribués… Résultats : 180 inscrits en une semaine !

Communiquer de manière régulière et spécifique

Une fois lancé, si vous ne voulez pas que votre taux de participation s’essouffle, la communication doit être récurrente. Elle aura pour effet de fidéliser les salariés déjà engagés, convaincre les non-initiés, mais aussi informer les nouveaux embauchés. Face à la multitude de profils qui composent l’entreprise, vos messages et les canaux doivent s’adapter à vos salariés. Grâce à une stratégie de communication régulière et spécifique, vous pourrez faire de vos collaborateurs de réels ambassadeurs auprès de leurs collègues, dont la parole est légitime et écoutée.

Assurer le feedback et valoriser

Nourrir la communication avec des messages sur l’avancée de la collecte, la réalisation des projets soutenus, encouragent les salariés à s’impliquer. Ces derniers ont besoin de percevoir concrètement les impacts de leurs micro-dons. Des rencontres peuvent être aussi organisées lors de temps fort de l’année, entre les bénévoles des associations et les collaborateurs engagés, afin de découvrir les bénéfices du don sur salaire. C’est une manière de valoriser les efforts engagés et de créer du lien entre l’association et les salariés pour accroître leur motivation et participation. De belles histoires à raconter en perspective dans votre communication interne…

« Avec le micro-don, nous avons pu ouvrir les yeux sur des sujets autres que notre cœur de métier, dans le social ou l’environnement, et créer un lien avec le monde associatif. C’est important de pouvoir le faire, non seulement dans sa vie personnelle mais aussi au travail. » Anne Fringant, chef de projet qualité et développement durable chez Linkbynet

Mobiliser la direction générale

Pour mobiliser la majorité du corps salarial, la direction doit s’emparer du sujet de manière unanime. Le mécénat étant parfois perçu comme un sujet annexe, la hiérarchie doit porter des messages forts autour de l’opération. Un patron ou un manager engagé démontre un réel intérêt de la part de l’entreprise et permet de crédibiliser ses messages. Ainsi, la communication ne doit pas venir uniquement des équipes dédiées mais aussi de la direction, qui motivera les collaborateurs de manière plus efficace à travers un message personnalisé.

“40% des collaborateurs ont rejoint le dispositif en 2 mois, grâce à une communication interne poussée par le DRH et la direction.” Angela Accaoui, Responsable communication du Groupe UP

Créer un espace dédié

Donner de l’importance au projet c’est aussi déployer des moyens pour le valoriser et faciliter l’adhésion du plus grand nombre. Une plateforme dédiée permet à la fois de regrouper toutes les informations relatives aux modalités du projet (comment ça marche, pour qui, pour quoi…) mais aussi d’avoir un espace clair et accessible à tous auquel les collaborateurs peuvent se référer à tout moment. La plateforme microDON propose ainsi une présentation enrichie des associations bénéficiaires, un affichage de la déduction fiscale en temps réel au moment de choisir le montant du don, permet l’adhésion ou suspension à tout moment, affiche une jauge d’atteinte des objectifs de l’association, propose une mise à disposition des reçus fiscaux… Le salarié est de cette manière totalement autonome. La plateforme facilite également un discours plus direct, et un partage de l’information.

microDON propose un accompagnement spécifique et adapté aux différents contextes d’entreprise sur ces différents volets, pour en savoir plus : contactez-nous.