Le Biopôle : entre Architecture Durable et Made In France

Le Biopôle : entre Architecture Durable et Made In France

Biotech Business Incubator Architecture © Périphériques Architectes

Lisibilité

A A A

Voici le nouveau projet du studio d’architecture français Périphériques architectes. Le Biopôle, pépinière située à Rennes, est dédiée à l’hébergement des jeunes entreprises de biotechnologies. Une structure créative et un bâtiment innovant Made in France qui préserve la confidentialité du lieu.

Imaginé par l’architecte Anne-Françoise Jumeau de l’agence Périphériques, le Biopôle, conçu sur trois niveaux, est habillé d’une seconde peau en tubes d’aluminium dessinant des courbes inspirées de la forme d’une séquence ADN. Le parti retenu par les architectes, autant dans l’implantation urbaine que dans l’expression architecturale, consiste en un vaste quadrilatère autour d’une cour intérieure, formant un atrium.

Le programme est organisé autour d’un atrium en partie végétalisé situé au premier étage. Bien orienté, cet espace est à la fois le lieu d’accès, de détente et d’ouverture du projet sur les espaces d’accueil. Un vaste escalier en partie végétalisé le relie au niveau du rez-de-chaussée et au parking. Ce patio est l’espace identitaire de référence du projet. À l’extérieur, la façade est revêtue  d’une enceinte architecturale protectrice et filtrante. Des montants sinusoïdaux forment une peau sensible, épaisse et brise-soleil.

La pépinière qui peut accueillir jusqu’à dix start-up, dispose de 1 600 m² de surface utile et pourra être agrandie. Le Biopôle a été lancé et financé par Rennes Métropole, avec des subventions de l’État, de la Région Bretagne, du Conseil général d’Ille-et-Vilaine et de l’Europe (Feder).

© Périphériques Architectes
© Périphériques Architectes
Biopôle
© Périphériques Architectes
© Périphériques Architectes
© Périphériques Architectes

Un studio d’architecture en avance sur les codes du développement durable

Depuis 16 ans, Périphériques Architectes est une structure évolutive qui explore la production et la diffusion de l’architecture et de l’urbanisme. Animée par 2 agences de chacune une dizaine de personnes, Périphériques propose une création à plusieurs, basée sur la négociation et le partage des idées ainsi que sur la pluridisciplinarité des activités.

Au sein de ce groupement, autant qu’individuellement, les agences mettent tout leur savoir faire au service d’une architecture intelligente, pertinente et toujours en phase avec la réalité des contextes. Le studio est particulièrement aguerri aux projets ayant des complexités programmatiques riches, à l’instar des 117 logements « Plan Climat » ZAC Cardinet Chalabre, livrés en 2012 pour Nexity Seeri à Paris 17ème.

Depuis les débuts du studio, le logement est au cœur des préoccupations des architectes. Il y a dix ans, le cabinet a réinvesti le champ de la maison individuelle au travers de l’action collective « 36 modèles pour une maison ». Cette expérience théorique a posé les bases d’une réflexion partagée sur une maison très économique pour le plus grand nombre mais repensée en cohérence avec son environnement. Cet engagement à penser un logement dans son contexte les a conduit à réaliser, à Rezé, 30 maisons issues de cette recherche. À l’échelle d’un site de 18 hectares, les architectes ont conçu un éco-quartier en équilibre avec le contexte existant dans son respect des biotopes, des orientations solaires et avec un travail très fin de gestion de l’eau.

© Périphériques Architectes
© Périphériques Architectes
© Périphériques Architectes
© Périphériques Architectes

Le studio déclare « La montée en puissance des attentes en matière de développement durable a été pour nous très naturelle. Elle nous a permis de convaincre plus facilement nos commanditaires des choix que nous proposions depuis plusieurs années (…) La ville, l’urbanisme et l’architecture ont un rôle initiateur pour la qualité environnementale et le développement durable. En réponse aux questionnements et objectifs de plus en plus ambitieux portés par les maîtrises d’ouvrages, nous anticipons ces enjeux dès les premières phases de conception. La démarche environnementale est pratiquée comme une démarche de management de projet, visant à minimiser les impacts d’une opération sur l’environnement. »

Ainsi, Périphériques Architectes réalise actuellement des projets où la volonté d’économie énergétique les conduit à imaginer des dispositifs spécifiques : compacité des volumes, cour urbaine, façade jardin d’hiver, centrale photovoltaïque comme toiture, etc.

Promouvoir la French Touch

© Périphériques Architectes
© Périphériques Architectes

Depuis six ans, Périphériques s’est engagé au sein de l’association French Touch pour la promotion de l’architecture française. French Touch est née il y a deux ans et demi de l’envie de se rencontrer entre architectes pour se montrer et discuter des projets ou des réalisations. La création architecturale française est riche, elle est spécifique. De la diversité de ses contextes et de ses paysages une nouvelle génération d’architecte invente une architecture quotidienne et optimiste, populaire et respectueuse de l’environnement.