Comment IKEA Imagine et Développe ses Produits dans une Démarche d’Éco-Conception ?

Comment IKEA Imagine et Développe ses Produits dans une Démarche d’Éco-Conception ?

Lisibilité

A A A

Le « Design Démocratique » est un maître mot chez IKEA. Il prend en compte chaque étape du cycle de vie des produits et se définit par la volonté de proposer des produits fonctionnels, de qualité, esthétiques, accessibles au plus grand nombre et réalisés selon les principes du développement durable.

Développer et fabriquer des produits responsables et durables fait intégralement partie de la stratégie Développement Durable « People & Planet Positive » de IKEA, qui souhaite avoir un impact positif sur la vie des personnes et sur l’environnement. Cette démarche d’éco-conception des produits n’est pas une contrainte pour l’enseigne mais davantage un challenge pour les équipes, à la fois pour les designers mais aussi pour les fournisseurs.

Yoann Regent, Responsable Développement Durable, Energie et Ressources chez IKEA France, revient sur la démarche d’éco-conception des produits IKEA.

Chez IKEA, les produits sont tous imaginés et conçus dans une démarche d’éco-conception. Pour cela, nos designers et fournisseurs sont guidés par 11 critères d’éco-conception :

  1. Faire plus avec moins ;
  2. Utiliser des matériaux renouvelables ;
  3. Utiliser des matériaux réutilisés ou recyclés ;
  4. Utiliser des matériaux issus de sources gérées durablement ;
  5. Prévoir la recyclabilité du produit en fin de vie ;
  6. Garantir la qualité du produit ;
  7. Optimiser le nombre de produits par chargement ;
  8. Assurer l’efficacité énergétique lors de la production ;
  9. Utiliser des énergies renouvelables lors de la production ;
  10. Minimiser les pertes de matières premières lors de la production ;
  11. Permettre à nos clients d’économiser l’eau, l’énergie, de mieux trier leurs déchets et de vivre plus sainement.

Pour qu’un produit soit considéré comme éco-conçu, il doit atteindre un score minimal calculé et pondéré à partir de ces 11 critères.

IKEA-criteres-eco-conception

A l’heure actuelle, les produits éco-conçus représentent 54% des volumes de vente totale d’IKEA dans le monde et tous les nouveaux produits lancés doivent par défaut atteindre le score minimum défini. Notre objectif est que, d’ici août 2020, 90% de notre volume de vente provienne de produits d’ameublement respectant ces critères d’éco-conception.

L’atteinte de cet objectif passe avant tout par un engagement et une implication continue des équipes. Nos produits ont été repensés (et continent de l’être) afin de faire évoluer nos produits non éco-conçus en produits éco-conçus.

La lampe TEXTUR illustre parfaitement cette transformation. Bien que très appréciée par nos clients, cette lampe était composée de 33 éléments distincts et donc difficile à assembler. De plus, elle était incompatible avec les ampoules à faible consommation d’énergie. Les équipes ont donc développé une nouvelle lampe plus durable, moins chère, mais conservant la même apparence, désormais appelée VIDJA. Pour cela :

  • Le nombre de composants a été revu à la baisse (de 33 à 9) afin de simplifier la production, l’assemblage pour le client, ainsi que le recyclage en fin de vie.
  • Le redimensionnement des composants a permis de réduire de 50% la quantité de matière et donc d’augmenter la capacité de charge des palettes pour le transport.
  • Les matériaux utilisés sont plus respectueux de l’environnement. La lampe utilise désormais 100% de coton issu de sources gérées durablement.
  • La lampe est aujourd’hui compatible avec le LED, ce qui permet à nos clients de faire des économies d’énergie.

IKEA-Lampe-Vidja

Que se cache-t-il derrière ces 11 critères d’éco-conception ? Rentrons davantage dans le détail.

1- Faire plus avec moins

En concevant des produits avec moins de matière, IKEA préserve les ressources naturelles, allège ses produits, réduit le coût de production et la quantité de déchet en fin de vie. Il s’agit ici d’allier des bénéfices environnementaux mais aussi économiques.

Evidemment, produire plus avec moins ne signifie pas faire des compromis sur la qualité ou la fonction du produit. Au contraire, ce critère se base sur :

  • Une utilisation intelligente des matières premières ;
  • Une utilisation plus efficace des matériaux utilisés pendant la phase de production ;
  • Des matériaux moins lourds, mais ayant les mêmes caractéristiques.

L’un des exemples phares de ce critère d’éco-conception est la fabrication de l’armoire PAX. En France, IKEA Industry a développé et breveté une nouvelle technologie afin de fabriquer des panneaux de bois à densité variable. Les zones qui nécessitent une plus grande résistance (emplacements des charnières, des vis, etc.) sont à haute densité. Les autres zones, à basse densité, nécessitent moins de bois et permettent ainsi de réduire le coût du produit fini, mais aussi d’optimiser le remplissage des camions, car le produit est plus léger.

2- Utiliser des matériaux renouvelables, recyclés, recyclables

Bois, bambou, plastique, lin, coton… Nous pensons qu’exploiter les ressources de façon responsable et optimale nous aide à sécuriser nos approvisionnements en nous rendant indépendant vis-à-vis des matières vierges et/ou non-renouvelables. Cela nous permet de maintenir des bas prix et la diversité de notre assortiment. Voici comment :

  • Des matériaux renouvelables : La planète ayant des ressources limitées, nous tentons de trouver des solutions comme l’utilisation de matériaux issus de sources renouvelables. Cela nous permet de réduire notre dépendance vis à vis des matières non renouvelables qui vont devenir de plus en plus rares et donc de plus en plus chères et qui sont dommageables pour l’environnement. Par exemple, la Jacinthe d’eau  est un matériau renouvelable utilisé pour fabriquer des articles faits-main, comme des paniers. Étouffant actuellement les rivières de l’Asie du Sud-Est, l’utiliser comme matériau est bénéfique pour les habitants et pour la biodiversité.

IKEA-eco-conception-panier

  • Des matériaux recyclés : Certains matériaux peuvent être transformés pour fabriquer d’autres produits. Le plastique PET des bouteilles usagées est par exemple fondu et transformé en granulés pour ensuite rentrer dans la composition des couettes et oreillers.
  • Des matériaux recyclables : Il est de notre responsabilité de penser à la fin de vie de nos produits en utilisant des matériaux recyclables. Il faut également veiller à ce que les différents matériaux constituant nos meubles soient facilement séparables. Pour cela, il est nécessaire de réfléchir le produit dès sa phase de conception. Par exemple, les tables LISABO limitent l’usage des colles en fixant les différentes pièces via des chevilles en bois. Ainsi, cet assemblement sans pièce métallique est plus facilement recyclable en fin de vie.

IKEA-Eco-conception-Table

3- Utiliser des matières premières issues de sources gérées durablement

Chez IKEA, nous avons la volonté de nous approvisionner en matières premières issues de sources gérées de façon responsable. Voici deux exemples concrets avec le bois et le coton :

Tout notre bois doit satisfaire à notre norme de gestion forestière qui interdit l’utilisation de bois provenant de sources impliquées dans des conflits liés à la forêt ou d’exploitations illégales. D’ores et déjà, depuis septembre 2015, 50% de notre bois est certifié FSC® (Forestry Stewardship Council) ou issu du recyclage. Cette norme protège les écosystèmes et les moyens de subsistance des personnes. À ce jour, nous avons contribué à améliorer la gestion forestière en Europe et en Asie et à augmenter la surface des zones forestières certifiées FSC® de près de 35 millions d’hectares (la superficie de l’Allemagne environ) dans les pays où nous sommes conjointement présents.

Il y a plus de dix ans, IKEA a entrepris des démarches pour changer les méthodes de production du coton. Avec le WWF et d’autres, nous avons contribué à la mise sur pied de la « Better Cotton Initiative » (BCI), qui a pour but d’améliorer la production cotonnière dans le monde, pour les producteurs, pour l’environnement et pour l’avenir du secteur. La culture du coton plus durable consomme moins d’eau, d’engrais et de pesticides chimiques, tout en améliorant les revenus des producteurs. Depuis le 1er septembre 2015, l’ensemble du coton utilisé pour les produits IKEA est issu de sources plus durables.

IKEA-Design-democratique-Coton

4- Comprendre l’approche de nos fournisseurs

En intégrant nos fournisseurs au cœur de la démarche d’éco-conception de nos produits, nous apprenons ensemble et tentons de trouver des moyens d’améliorer nos performances et cela dans plusieurs domaines : la gestion de l’énergie, les énergies renouvelables, l’optimisation de la consommation en matières premières, etc. Le partage des idées et des bonnes pratiques est l’une des meilleures façons de faire des progrès.

Nous organisons par exemple des journées annuelles ainsi que des réunions locales et régionales pour réunir nos fournisseurs. Ces réunions sont l’occasion pour IKEA et nos fournisseurs de discuter et de partager les réalisations avec fierté. Dans de nombreux cas, ce sont nos fournisseurs qui en inspirent d’autres à se joindre à notre démarche de développement durable.

Les leçons apprises au travers de ces échanges sont nombreuses et ont pu être consolidées au cours des années. Ainsi, nos fournisseurs d’ameublement de rang 1 (fournisseurs directs) ont par exemple obtenu une augmentation de 17,6% de l’efficacité énergétique depuis l’année fiscale 2012.

5- Favoriser un transport responsable

Chaque jour, nous vendons des millions de produits à travers le monde, qu’il nous faut acheminer depuis nos fournisseurs jusqu’à nos magasins, voire au domicile de nos clients. Aujourd’hui, le transport de nos produits représente 2,6% de nos émissions de carbone.

Nous travaillons en permanence à réduire le nombre de trajets, les distances parcourues et à rendre les véhicules plus économes en carburant. Nos produits sont conçus pour être faciles à transporter et prendre moins de place lors de leur transport. Pour cela, nous réduisons sans cesse les emballages et le volume d’air transporté.

Les produits illustrant cette démarche sont par exemple

  • Le canapé Friheten, qui peut maintenant être transporté plus efficacement via trois composants au lieu d’un grand article.
  • La plupart de nos matelas, comme le matelas SULTAN, qui sont maintenant disponibles dans un paquet roulé plutôt que plat.

6- Permettre à nos clients d’économiser l’eau, l’énergie et de mieux trier leurs déchets

Toute une gamme de produits IKEA a été pensée afin de permettre à leurs utilisateurs de faire des économies et de réduire leur impact sur la planète. Ces produits sont régulièrement mis en avant en magasin, comme lors des deux mois de sensibilisation organisés en mai et juin dernier autour des modes de vie plus durables à la maison.

La nouvelle collection STORHÖGEN a par exemple été lancée en avril dernier. Il s’agit d’une gamme de chargeurs pour piles rechargeables. Saviez-vous qu’une pile rechargeable LADDA se charge jusqu’à 1 500 fois ?

 

Dans les produits éco-conçus, si une grande part est accordée aux aspects et enjeux environnementaux, l’aspect sociétal doit aussi être pris en compte lors du développement du produit. Les tapis TÅNUM, tapis traditionnels suédois, en sont un bon exemple. En effet, ceux-ci sont 100% recyclés car produits à partir des chutes de production de couettes et textiles IKEA, certifiés « Better Cotton » et recyclables en fin de vie. De plus, la dimension sociétale est prise en compte dans le design de ce produit. En effet, ces tapis sont faits-main au Bangladesh par des femmes employées pour leurs savoir-faire. Ces femmes accèdent ainsi à un emploi, de bonnes conditions de travail et un salaire minimum. Elles deviennent ainsi autonomes financièrement. Un bon exemple de cohérence entre esthétique, responsabilité environnementale et sociétale.

IKEA-eco-conception-tissu