Que va changer le réchauffement climatique à votre vie concrètement ?

par Clément Fournier Clément Fournier

consequences-rechauffement-climatique

Mais au fait, qu’est-ce que ça va changer concrètement à votre vie le réchauffement climatique ? C’est si grave que ça 2 degrés ? On fait le point en 10 conséquences concrètes du réchauffement climatique sur votre vie.

En ce moment, on parle beaucoup de réchauffement climatique et de ses conséquences dangereuses sur le climat et l’environnement. Mais 2 degrés, est-ce vraiment dangereux ? Qu’est-ce que ça va changer concrètement à nos vies ? Pour mieux comprendre, voici 10 conséquences que le réchauffement climatique aura très probablement sur votre vie quotidienne, en France, dans le cas d’un réchauffement de 2 degrés.

1 – Il fera plus chaud globalement… mais aussi plus moche

Ca peut sembler évident, mais oui, avec le réchauffement climatique, il fera plus chaud. Toutefois, le réchauffement climatique n’est pas un phénomène homogène : il fera globalement plus chaud, mais pas partout pareil et pas tout le temps de la même façon. En Europe de l’Ouest, et plus particulièrement en France, la plupart des experts estiment que l’on pourra observer :

  • Des étés très chauds marqués par les épisodes caniculaires (notamment sur l’Est et le Sud de la France)
  • Un printemps plus précoce avec une augmentation des températures plus rapidement en début de saison (ce qui aura un impact sur les périodes de floraison)
  • Des automnes plus chauds potentiellement comme des “étés indiens”

Mais cela ne veut pas dire qu’il fera forcément plus “beau”. En effet, avec l’augmentation des températures, on observe aussi une augmentation des périodes météo instables. Généralement, une période très chaude et sèche est souvent suivie d’une période très instable et humide, avec beaucoup de précipitations. On a observé ce phénomène de façon assez nette au début de l’année 2016 : après un mois de décembre 2015 très chaud (le plus chaud depuis 120 ans), le mois de janvier a été très pluvieux. Puis le mois de février a été très chaud, suivi d’un mois de mars très agité avec de fortes précipitations et quelques tempêtes. Enfin, le mois d’avril a été plutôt chaud et sec (jusqu’à la 3ème semaine), et suivi d’un mois de mai exceptionnel avec des inondations gigantesques dans le centre de la France.

Pour résumer : lorsqu’il y a une période très chaude, cela a tendance à réchauffer l’Atlantique, qui subit alors une évaporation plus forte. De ce fait, les masses d’air se chargent en humidité et cela donne lieu à une météo plus instable et pluvieuse sur la période suivante en l’absence d’anti-cyclone. Il fera donc plus chaud, mais aussi souvent plus maussade.

2 – Il fera parfois beaucoup plus froid (et plus moche) l’hiver

Changement-climatique-Comprendre-COP21

Ensuite, il risque de faire plus froid à certaines périodes de hiver. Et oui, cela peut sembler contre intuitif mais en réalité, le réchauffement climatique risque d’entraîner des vagues de froid très intenses en milieu d’hiver en France. Deux phénomènes sont en cause : la fonte des glaces, qui modifie les courants marins et apporte des courants plus froids sur les côtes atlantiques de la France, et la modification du “vortex polaire”, qui pourrait amener sur l’Europe des vagues de froid mordant venues de l’Arctique et du Nord de l’Europe. Plusieurs études montrent ainsi que l’augmentation des températures en Arctique peut paradoxalement amener des périodes de grand froid sur certaines parties de l’Europe (Europe du Nord, Allemagne, Royaume-Uni et même France (surtout dans sa partie Nord-Est).

De plus, comme on l’a vu précédemment, l’augmentation des températures peut dans certains cas augmenter l’humidité de l’air et donc les précipitations. C’est le cas en Europe de certaines zones arctiques qui étaient traditionnellement gelées en hiver et ne le sont plus aujourd’hui. Puisqu’elles ne sont plus gelées, elles s’évaporent en partie ce qui augmente l’humidité de l’air. Il risque aussi de pleuvoir plus, et on aura donc des hivers plus froids et moins beaux.

3 – La météo sera plus dangereuse et plus chaotique

meteo-extreme-changement-climatique

Globalement, ce qu’il faut retenir, c’est que la météo risque d’être de plus en plus chaotiques. Mais aussi plus dangereuse. A l’image des inondations exceptionnelles qui ont frappé le centre de la France en 2016, les événements météo extrêmes vont se multiplier. Les cyclones et ouragans vont devenir plus fréquents sur l’Atlantique côté Etats-Unis… Et on aura aussi le droit à une augmentation des tempêtes intenses sur l’Atlantique côté Europe. Dans le Sud-Est, les épisodes cévenols risquent de se multiplier. Et dans le Sud globalement ce sont les incendies qui vont devenir plus fréquents à cause du réchauffement des températures et du décalage des pluies.

Pour plus d’informations voir :

4 – Vous allez perdre pas mal d’argent

changement-climatique-cout-jeunes

Autre conséquence du réchauffement climatique sur votre vie : vous allez perdre de l’argent. Plusieurs raisons à cela : d’abord, le réchauffement climatique a des effets très forts sur l’agriculture mondiale. La plupart de nos denrées agricoles de base sont importées (riz et céréales, certains légumes, épices…). Or dans les pays producteurs, le climat changeant et plus difficile fait monter les coûts de production. En conséquence, le prix des produits que vous achetez en France augmente. Si l’ensemble des matières premières agricoles augmentent, le prix global de la vie augmente.

Plus globalement, c’est tout ce que vous achetez qui risque de coûter plus cher, puisqu’il faut intégrer à leur prix la prise en compte du risque climatique. Les catastrophes naturelles type tempête vont se multiplier ce qui va se répercuter sur les dépenses publiques, donc sur les impôts. Au total, on estime qu’un jeune de la génération Y perdra environ 166 000 euros au cours de sa vie à cause du réchauffement climatique. Aïe.

5 – Votre alimentation va changer

ogm-changement-climatique-rechauffement

Evidemment, l’alimentation va changer à cause du réchauffement climatique. Sans parler des changements d’alimentation volontaires (réduction de la consommation de viande par exemple) il y aura des changements alimentaires contraints… En effet, on sait que le changement climatique fait baisser fortement certains rendements agricoles, et menace certains produits alimentaires.

Le chocolat, le café, la vanille, le thé, le vin, la bière, ou encore le miel, les amandes, les noisettes, sont des productions qui seront très bientôt menacées car les écosystèmes où ils sont cultivés ou produits sont menacés par le changement climatique. Le vin par exemple voit sa production baisser depuis quelques années à cause du réchauffement (voir : Le vin menacé par le changement climatique)

Dans certaines des régions qui produisent le plus de céréales (maïs, riz, blé), l’eau commence à manquer et ces productions vont sûrement, dans les prochaines années être réduites au profit de cultures moins gourmandes en eau comme les légumineuses.

6 – Vos loisirs ne seront plus les mêmes

Ski-changement-climatique-neige

Vous ne voyez pas le rapport ? Le ski est déjà menacé dans certaines stations des Pyrénées à cause de l’augmentation des températures. Cela pourrait bientôt arriver dans les Alpes. Les sports nautiques comme la plongée ne seront plus jamais les mêmes si les écosystèmes marins (barrière de corail par exemple) sont détruits par les changements écosystémiques.

Que vous aimiez les balades en forêt, les randonnées, le surf, les voyages, tout cela risque de devenir plus difficile avec le réchauffement climatique, notamment si vos loisirs impliquent des écosystèmes fragilisés.

7 – Vous ne voyagerez plus comme avant

avion-polluant-voiture-transport

En parlant de voyages, le réchauffement climatique va probablement les transformer. On sait déjà que les changements atmosphériques induits par le réchauffement climatique perturbent les voyages en avion (qui sont plus dangereux à cause des turbulences). Mais ce sont aussi les destinations qui vont changer : la météo de vos destinations préférées sera transformée, et les endroits les plus exotiques du monde risquent de devenir hostiles. Ainsi, l’Asie du Sud-Est est d’ores et déjà en train de voir son climat transformé par le réchauffement. Dans certaines régions, il devient même difficile de s’installer tant les conditions sont difficiles.

De plus, certaines destinations touristiques sont déjà menacées par le changement climatique (certaines montagnes, des glaciers, les côtes australiennes ou encore le Machu Picchu). Pour plus d’informations, voir notre article : “20 destinations touristiques menacées par le changement climatique“.

8 – Votre vie risque de de devenir plus compliquée et contraignante

Globalement, votre vie quotidienne risque d’être plus compliquée… Vous ne pourrez plus gérer les ressources en eau comme aujourd’hui : dans certaines régions, il est déjà interdit de remplir sa piscine en été à cause de la sécheresse. Il y aura probablement de plus en plus souvent des restrictions sur l’utilisation de l’eau, notamment dans les régions à risque. Mais votre quotidien sera certainement plus compliqué à cause du risque climatique : les phénomènes allergiques seront plus présents, les canicules auront un impact sur vos vacances et votre santé ou celle de vos proches, la météo aléatoire pourrait causer des problèmes dans votre logement…

Sans parler des problèmes d’infrastructures : par exemple, vous ne pourrez peut-être plus utiliser votre voiture dans certains centres-villes à cause des phénomènes de pics de pollution (qui sont accentués par le réchauffement climatique). D’autres problèmes pourraient affecter les infrastructures que vous utilisez au quotidien (autoroutes, hôpitaux) dont la gestion sera plus compliquée à cause des dérèglements climatiques.

9 – Votre santé pourrait être menacée

En France, ce phénomène devrait être relativement marginal… Mais le réchauffement climatique affecte la santé humaine : l’augmentation des températures modifie les écosystèmes, qui peuvent être contaminés par des parasites ou des bactéries non endogènes, surtout lorsque la biodiversité diminue. Dans certaines zones, les moustiques porteurs de pathologies graves comme Zika se développent à cause de la montée des températures. C’est ainsi que l’on observe d’ores et déjà une extension de la zone du paludisme jusqu’en Europe du Sud (Espagne, Italie). A terme, cela pourrait arriver aussi en France.

De plus, on sait que le réchauffement climatique, couplé à la pollution, affecte la santé des personnes fragiles (enfants, personnes âgées ou femmes enceintes). Des canicules à plus de 42 voire 45 degrés comme cela est attendu d’ici quelques années pourrait avoir des conséquences sanitaires dramatiques, à l’image de l’épisode caniculaire de 2003 qui avait coûté la vie à près de 15 000 personnes.

10 – La société risque d’être plus fragile globalement

Changement-climatique-risque-economique

Mais surtout, globalement, le réchauffement climatique fait peser des risques systémiques sur la société (la société française, mais aussi et surtout la société mondiale). A cause du réchauffement climatique on pourrait observer

Bref, l’ensemble des sociétés risquent d’être fragilisées par le réchauffement climatique. Certains experts estiment même que le réchauffement climatique, couplé aux autres problèmes écologiques (pollution, perte de la biodiversité) pourrait engendrer à terme un effondrement des sociétés industrielles. Ce que cela signifie, c’est que notre monde pourrait subir de très graves crises économiques, sociales et sanitaires… qui remettraient en cause leur stabilité.

Actualité partagée par

E-RSE newsletter