COP21 : Que s’est-il passé durant la Semaine du Climat à Paris ?

par Clément Fournier Clément Fournier

Comme nous l’avons évoqué dans un précédent article, la semaine dernière avait lieu à Paris la Semaine du Climat, une semaine entièrement dédiée à mobiliser les acteurs sur le sujet du changement climatique, 200 jours avant la COP21. e-RSE.net tire le bilan de ces quelques jours riches en évènements.

Le programme de la semaine était chargé : une vingtaine de conférences (« L’investissement vert », « L’innovation durable », « L’énergie éolienne : solution pour lutter contre le changement climatique »…), deux sommets majeurs réunissant les entreprises, une dizaine d’initiatives et de réunions…

Beaucoup ont répondu présent pour cette Semaine du Climat à Paris :

  • Le monde du business : de grandes multinationales (Statoil, Unilever, Schneider Electric ou encore Nike), plus de 1 000 entreprises présentes, et près de 6 000 000 d’entreprises représentées par leur réseau ;
  • Le monde politique : outre les politiques français (François Hollande, Laurent Fabius, Ségolène Royal ou encore Jean-Louis Borloo), Paris a accueilli les ministres de l’environnement du Mexique, du Pérou, de l’Indonésie, le Ministre des affaires européennes Norvégien, ou encore les représentants de l’ONU, OCDE et UNESCO ;
  • Les citoyens et les associations se sont mobilisés en participant aux conférences et sur les réseaux sociaux.

Quel bilan tirer de la Semaine du Climat en vue de la COP 21 ?

Nous avons sélectionné pour vous les 3 évènements les plus marquants de la semaine et voici notre bilan.

Low Carbon Technology Partnership initiative

Low-Carbon-Technology-Partnership-Initiative

Le concept

Mercredi 20 avait lieu la Low Carbon Technology Partnerships initiative (LCTPi), une initiative réunissant 82 entreprises afin de proposer des solutions innovantes pour un business low carbon. Tous les secteurs économiques ont été passés au crible et analysés afin de trouver ou d’inventer des modèles économiques moins polluants.

Le bilan

Le message à retenir de la LCTPi : les solutions existent ! Bio-fuel, bâtiments à énergie positive, digitalisation, agriculture raisonnée, énergies renouvelables et même nano-technologies… Chaque entreprise peut trouver des solutions pour émettre moins de carbone. Reste à faire connaître ces solutions aux entreprises et à faciliter leur mise en oeuvre.

Et maintenant

La LCTPi a proposé une feuille de route pour que la réunion de cette semaine soit productive pour la COP21. D’ici à la fin de l’année, des tables rondes seront organisées avec des entreprises en Afrique du Sud, Inde, Chine, Brésil et Japon pour identifier les freins à la mise en place de ces solutions… et se mettre au travail.

Le Business Climate Summit

Business-Climate-Summit-COP21Le concept

Le BCS a réuni les plus grandes entreprises mondiales et les décideurs politiques pour donner un rôle au secteur privé dans l’élaboration des solutions de la COP 21. Au programme : des sessions thématiques où les entreprises proposent leurs solutions pour les smart cities, une meilleure gestion de l’énergie ou encore le développement de l’agriculture raisonnée.

Le bilan

« Le climat a changé dans le monde de l’entreprise » a déclaré avec enthousiasme Brice Lalonde, Coordonnateur exécutif de la Conférence des Nations Unies sur le Développement Durable. Toutes les grandes entreprises semblent désormais conscientes de la nécessité d’un changement de modèle et certains appellent même à une taxe carbone.

Pour la suite

Les entreprises du BCS ont appelé à un travail plus coordonné avec les gouvernements et réclament des incitatifs pour que le secteur privé mette en place des modèles plus verts. Le Climate Group, qui faisait partie des organisateurs l’événement (aux côtés de 25 réseaux d’entreprises), continuera à organiser des rencontres de ce type d’ici la conférence de Paris : Climate Summit of the Americas en juillet, India Energy Summit en août… Ils espèrent ainsi construire avec les différents acteurs mondiaux de véritables propositions concrètes pour changer notre modèle économique.

Le Climate Finance Day

Climate-Finance-Day

Le concept

Le secteur financier était ce qui manquait à l’équation pour que la mobilisation autour du changement climatique soit totale. Le Climate Finance Day voulait montrer que les financiers sont aussi conscients de l’urgence et qu’ils agissent.

Le bilan

Les plus grandes entreprises du secteur financier ont répondu présent. Axa ou encore le Crédit Agricole ont annoncé le retrait de leurs actifs auprès des entreprises du secteur du charbon. Le secteur financier a démontré son souhait de devenir un vecteur pour une industrie plus verte.

Pour la suite

Il faut maintenant attendre de voir l’impact réel des annonces qui ont été faites. Mais si les déclarations sont suivies d’actions, cela représentera une première pour le secteur financier et un véritable levier pour l’Investissement Socialement Responsable.

En route pour la COP21

Cette Semaine du Climat marque un véritable coup d’envoi de la dernière ligne droite avant la COP21. Les entreprises ont voulu envoyer un signal positif sur leur investissement dans la lutte contre le changement climatique.

Pour l’instant, l’opération de communication a plutôt bien fonctionné. Reste à savoir si l’enthousiasme sera toujours aussi présent lors des négociations de la COP21 et surtout au moment de mettre en place des actions significatives pour réduire son impact environnemental.

 

Comments are closed.