Label BBCA (Bâtiment Bas Carbone) : définition, critères et certification

Que signifie le label BBCA ? Quels sont les différents critères et niveaux de labellisation d’un bâtiment bas carbone ? Comment obtenir la certification BBCA ?

Définition du label BBCA

Le label BBCA (pour « bâtiment bas carbone ») a pour fonction la valorisation des bâtiments dont l’empreinte carbone est exemplaire. Il intègre un certain nombre de données mesurées et estimées sur l’ensemble du cycle de vie, selon la méthode de l’ACV (analyse de cycle de vie).

Dans le cadre d’exigences formalisées par le concept de construction durable, le label BBCA s’insère dans l’ensemble des mesures de lutte contre le réchauffement climatique. Avec ses spécificités, il entre donc en complémentarité d’autres labels liés aux performances énergétiques et environnementales des bâtiments : BBC (bâtiment basse consommation), HQE (haute qualité environnementale)…

Critères d’évaluation et niveaux de performance du label BBCA

Le label Bâtiment bas carbone prend en compte les performances en matière d’empreinte carbone selon quatre catégories de critères :

  • La construction : association cohérente et intelligente de matériaux, sobriété globale de la conception et de la logistique mise en œuvre…
  • L’exploitation : utilisation minimale des sources d’énergie carbonées, mix d’énergies renouvelables…
  • Le stockage carbone : utilisation privilégiée des matériaux bio-sourcés…
  • L’économie circulaire : réemploi/recyclage des produits, espaces mutualisés, potentiels de changement/évolution d’usage du bâtiment et d’extension…

Ces différents critères de performance peuvent déboucher sur trois niveaux de labellisation Bâtiment bas carbone :

  • Le label BBCA Standard : il correspond à un bâtiment dont les phases de construction et d’exploitation témoignent d’efforts notables et avérés en termes d’émissions globales. Le degré de performance requis pour la phase de construction est supérieur au niveau Carbone 2.
  • Le label BBCA Performance : un niveau supplémentaire d’efforts est requis, tant pour les phases d’exploitation que de construction. Des points dits « Innovation » sont accordés en matière de stockage carbone et/ou d’économie circulaire.
  • Le label BBCA Excellence : il entérine la valorisation d’un bâtiment dont le niveau d’efforts relève d’une stratégie optimale en matière d’empreinte carbone.

Certification BBCA

Selon le type de bâtiment, les trois niveaux du label BBCA peuvent faire l’objet d’une certification par les organismes agréés Certivea, Cerqual ou Promotelec services. Les coordonnées de ces organismes, ainsi que toute autre information détaillée, sont disponibles sur le site de l’Association pour le développement du Bâtiment Bas Carbone.