Norme ISO 14001 : définition

Qu’est-ce que la norme ISO 14001 ? À quoi sert-elle ? Quels en sont les principes ? Comment la mettre en place ? Où se la procurer ?

Définition simple de la norme ISO 14001

Créée en 1996 par l’ISO (Organisation internationale de normalisation), la norme ISO 14001 s’insère dans une famille de normes (ISO 14000) destinées à promouvoir et encadrer une démarche de management environnemental. Elle s’adresse à tout type d’organisation (entreprise, association, service public…) soucieuse de mettre en place un système de production, de gestion et de fonctionnement qui s’intègre dans une perspective dynamique de maîtrise des impacts environnementaux. Les modalités de son application (réactualisées en 2015) peuvent être contrôlées et certifiées par un organisme agréé.

À quoi sert la norme ISO 14001 ?

L’objectif est double :

  • Disposer d’un cadre normalisé et éprouvé pour développer une stratégie de management environnemental viable et efficace
  • Obtenir une reconnaissance officielle de la démarche et des efforts consentis, via la certification

 

En 2014 au niveau mondial, plus de 250 000 entreprises ou autres structures bénéficiaient de la certification ISO 14001. Cette reconnaissance est aujourd’hui devenue incontournable en termes d’image, de réponse aux exigences de nombreux donneurs d’ordres et d’adhésion aux valeurs du développement durable et aux pratiques de la RSE (Responsabilité Sociale – ou Sociétale – des Entreprises).

La norme ISO 14001 fait désormais partie intégrante de la stratégie RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) de très nombreuses entreprises. Pour en savoir plus, consultez la définition de la RSE.

Les principes de la norme ISO 14001

L’application de la norme ISO 14001 n’est en aucun cas une obligation légale. Comme toutes les normes établies par l’ISO, elle repose sur le volontariat. En revanche, elle impose un engagement de mise en conformité avec la réglementation environnementale en cours et ses évolutions. Son principe de base est celui de la recherche d’une amélioration continue, par cycles successifs, selon le processus en quatre temps de la roue de Deming :

  • Planifier
  • Dérouler
  • Contrôler
  • Améliorer

Mettre en place la norme ISO 14001

Conformément au cycle défini ci-dessus, la mise en place de la norme ISO 14001 se fera en trois étapes :

D’abord, un audit des pratiques en cours en matière de management environnemental et de leur conformité ou non avec la réglementation et les objectifs visés. Cet audit peut être au préalable réalisé en interne, mais il devra être avalisé et complété par un consultant des différents organismes de certification. L’audit sert à évaluer la performance actuelle de l’entreprise en matière de management environnemental, et à identifier les améliorations nécessaires. L’audit peut intégrer un bilan des émissions de gaz à effet de serre (ou Bilan Carbone) : il faut alors se reporter à la norme ISO 14064.

Une fois l’état des lieux réalisé, un programme de mesures à prendre et d’actions à développer (condition sine qua non de l’agrément), sera établi et mis en œuvre selon un calendrier approprié. Par exemple, si l’audit a mis en évidence une mauvaise gestion des ressources papier dans une entreprise, le programme de mesures portera sans doute sur la mise en place d’un programme de gestion efficace de ces ressources.

Enfin, une évaluation rigoureuse des nouvelles pratiques et de leur impact environnemental sera régulièrement effectuée (un audit annuel sur trois ans), assortie des éventuelles modifications et infléchissements à apporter.

La certification ISO 14001, renouvelable par cycles de trois ans, peut être sollicitée auprès des organismes agréés suivants (liste non limitative) :

Où se procurer la norme ISO 14001 ?

Le texte intégral de la norme ISO 14001 est disponible (à titre onéreux) via la plateforme de consultation en ligne de l’ISO, ou encore sur le site de l’Association française de normalisation.

Les bénéfices environnementaux de la norme ISO 14001

La norme ISO 14001 est avant tout un outil de management et de gestion. À ce titre, elle n’impose pas aux entreprises certifiées d’objectif en terme environnemental, mais seulement un système de procédures à respecter pour gérer leurs impacts environnementaux. Une entreprise certifiée ISO 14001 n’est donc pas nécessairement écologique, mais cela signifie qu’elle dispose d’un système lui permettant de s’améliorer sur la question environnementale. Pour en savoir plus, consultez notre article : « À quoi servent les normes ISO dans le cadre de la RSE ? »

Les bénéfices financiers et économiques de la norme ISO 14001

La norme ISO 14001 a un certain nombre d’avantages économiques et financiers pour les entreprises. En effet, en améliorant leur image de marque et leur conformité avec les standards internationaux, la certification ISO 14001 permet aux entreprises d’être plus compétitives. La mise en place d’un système de gestion efficient des ressources à travers la certification ISO 14001 permet également aux entreprises d’être plus performantes économiquement parlant. Pour en savoir plus, consultez notre article : « Les avantages économiques et financiers de la norme ISO 14001 »)

Exemples de stratégies utilisées dans le cadre d’une mise en place de la norme ISO 14001

Les stratégies de management environnemental utilisées dans le cadre de la mise en place de la norme ISO 14001 varient énormément d’une entreprise à l’autre. En effet, les actions mises en places dépendent de l’audit préalablement réalisé et des objectifs de l’entreprise. Ainsi, si une entreprise dans le cadre de la norme ISO 14001 souhaite réduire sa consommation d’énergie, une stratégie d’isolation des bâtiments, de gestion des éclairages et des chauffages ou encore d’optimisation des systèmes informatiques peuvent être mis en place. Pour d’autres objectifs (réduction des déchets, réduction des pollutions ou des émissions de gaz à effet de serre), les actions seront différentes.