Échangeons Graines et Savoir-faire pour Préserver la Biodiversité

Échangeons Graines et Savoir-faire pour Préserver la Biodiversité

Lisibilité

A A A

Depuis le rachat de Monsanto par Bayer, l’industrie des semences se retrouve sous le feu des projecteurs. Certains la critiquent, d’autres ont choisi de la défier. C’est le cas de l’association Graines de Troc qui entend faire vivre la biodiversité autrement !

L’initiative « Graines de troc », redécouvrir des semences disparues dans le commerce

Connaissez-vous les petits pois carrés, le calamondin ou la mâche sauvage ? Face à la standardisation des semences dans nos champs et assiettes, les variétés anciennes sont très difficiles à trouver. Nos jardins sont donc devenus les seules réserves de biodiversité en France. Mais les jardiniers amateurs sont souvent isolés. Grâce à l’association de défense de la biodiversité Graines de troc, il est désormais possible pour eux d’échanger toutes sortes de semences (fleurs, herbes aromatiques, légumes) et cela grâce… à Internet.

Le concept est simple : les utilisateurs sont invités à s’envoyer des graines par la poste, après les avoir troquées sur Internet.

En plus de cela, les utilisateurs de la plateforme disposent d’un forum dans lequel ils peuvent échanger leurs savoir-faire, astuces et recettes.

Comment ça marche ? Le numérique au profit de la biodiversité

La plateforme Graines de troc se veut simple et accessible. Le propriétaire de semences est averti par la plateforme quand ses graines sont choisies par un autre utilisateur. Il peut alors mettre le sachet de graines dans l’enveloppe, timbrer et poster. A l’inverse, il est également possible de commander des graines en quelques clics. Un courriel est alors envoyé au propriétaire des graines, avec la variété demandée et l’adresse du demandeur.

Non marchand, cet échange est basé sur une monnaie virtuelle. Chaque envoi de graines permet d’obtenir un jeton. Le premier jeton est offert, pour obtenir les jetons suivants, il faut expédier des graines à d’autres troqueurs.

fonctionnementDu lancement au développement de Graines de troc

Le projet de Graines de troc est né en mai 2012 dans l’esprit de Sébastien Wittevert, ancien cadre financier étonné du peu de place laissé à la diversité dans nos champs et assiettes. Face à l’enthousiasme autour de son projet, l’association Graines de troc est lancée en avril 2013, par la création de la plateforme d’échanges de graines.

La plateforme de Sébastien Wittevert rassemble aujourd’hui plus de 14 000 troqueurs, qui s’échangent plus de 5 000 variétés de graines. 64 pays sont représentés pour plus de 30 000 échanges depuis le lancement de la plateforme.

Le projet de Sébastien ne s’arrête pas là et intègre les rencontres en face à face avec la mise ne place de potagers dans les écoles, l’organisation d’ateliers ou encore de grainothèques (événements organisés dans le but d’échanger des graines en direct).

Pour en savoir plus

Retrouvez Graines de troc sur Facebook et Twitter, et venez découvrir, sur la plateforme, des informations sur les graines et les savoir-faire des troqueurs.

graines-de-troc-semences

Vous aussi, vous avez développé une initiative ayant un impact social ou environnemental positif sur notre quotidien, n’hésitez pas à nous contacter sur dede@comeen.com.

Crédit image : Semences et graines sur Shutterstock