5 Arguments pour plus d’Egalité Hommes-Femmes au Travail

5 Arguments pour plus d’Egalité Hommes-Femmes au Travail

Lisibilité

A A A

Améliorer l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes serait bon pour l’entreprise. Si vous voulez que votre employeur favorise l’égalité hommes-femmes au travail, voici 5 arguments à lui donner.

Aujourd’hui en France, l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes est encore loin d’être atteinte. D’après une étude de grande ampleur menée par l’INSEE en 2010, les femmes ne représentent qu’à peine plus de 35% des cadres en France. Pire, elles seraient payées 18% de moins pour une heure de travail au même poste. Même si on ne devrait pas avoir besoin d’arguments pour vouloir plus de diversité et d’égalité, en entreprise, il est parfois difficile de faire avancer les choses dans ce domaine. Voici donc 5 arguments imparables pour convaincre votre employeur ou votre DRH de rechercher plus d’égalité hommes-femmes au travail.

1 – Améliorer la performance de l’organisation et le bien être au travail

Une étude menée par le Crédit Suisse montre une corrélation entre un environnement de travail où la parité est respectée et de meilleures performances organisationnelles. La parité hommes-femmes au travail (mais aussi la diversité en général) permettrait d’avoir une vision plus holiste et plus globale des enjeux auxquels l’entreprise fait face, et donc de trouver des solutions plus efficaces pour répondre à ces problématiques. Une autre étude suggère que les entreprises ayant plus de 10 % de femmes parmi leurs dirigeants ont des revenus 41% plus importants en moyenne que celles qui n’en ont que 5%.

La qualité de vie au travail est également réputée pour être meilleure lorsque plus de femmes font partie du management d’une entreprise. D’après une étude menée aux Etats-Unis sur le management d’entreprise, en moyenne, les salariés se disent plus enthousiastes et engagés au travail lorsqu’une femme est leur manager direct, et ce constat s’applique que les salariés soient des hommes ou des femmes. Globalement, les femmes seraient de meilleurs managers. Elles auraient tendance à plus encourager leurs collègues au travail et à mieux voir leurs progrès. Les salariés managés par des femmes déclareraient 1,26 fois plus que ceux managés par des hommes que leur développement est encouragé dans l’entreprise. Cela contribuerait donc à créer un environnement d’émulation et de motivation.

Egalite-hommes-femmes-management

2 – Mieux comprendre et cibler les consommateurs

Aujourd’hui encore, les entreprises ont tendance à être très masculines à tous les niveaux : dirigeants, responsables marketing, concepteurs… Or aujourd’hui ce sont les femmes qui contrôlent les achats et la consommation des foyers. Dans les pays développés, entre 70 et 85% des achats quotidiens sont faits par les femmes. 68% des achats de voitures sont décidés par les femmes, 93% des achats agro-alimentaires, ou encore 92% des vacances et des loisirs.

Or, 91% des femmes considèrent que le marketing des entreprises et la façon dont les produits sont conçus ne sont pas adaptés à leurs besoins.

Pour mieux cibler les besoins de ces consommatrices, il est nécessaire de sortir d’un schéma trop masculin de l’entreprise. Inclure des femmes, c’est potentiellement mieux comprendre les besoins des consommateurs, avoir une vision plus globale, se créer de nouvelles parts de marchés.

3 – Attirer et garder les talents

47% des dirigeants estiment qu’améliorer l’égalité hommes-femmes est aussi un moyen d’attirer les top talents féminins. En effet, près de 60% des diplômés de master sont des femmes. Celles-ci sont majoritaires dans presque tous les cursus : elles représentent 65% des diplômés en droit, ou sciences politiques, 62% des médecins diplômés, 60% des diplômés en économie, gestion ou encore sciences naturelles. Améliorer l’égalité hommes-femmes c’est donc aussi s’assurer de recruter ces jeunes talents.

De plus, la génération Y est particulièrement sensible à ces problématiques, et les jeunes salariés accordent de plus en plus d’importance à ce critère dans leur recherche d’emploi. Mais ce n’est pas tout : une étude menée par David Kaplan pour la revue Human Resource Management montre qu’un environnement de travail plus juste où la diversité est respectée encourage les employés à conserver leurs postes. Plus d’égalité hommes-femmes, c’est donc moins de turnover dans l’entreprise.

Generation-Y-travail-RSE

4 – Améliorer son image et sa réputation corporate

Plus d’égalité hommes-femmes dans l’entreprise, c’est aussi une question d’image. L’égalité de genre est de plus en plus souvent identifiée comme un facteur de la réputation corporate des marques.  Par ailleurs, on sait que les plus jeunes consommateurs attachent de plus en plus d’importance aux enjeux de la diversité. Une marque qui a une politique volontariste en matière de diversité au travail tendra à avoir une meilleure image et à attirer ces parts de marché.

Sachant qu’aujourd’hui la réputation et l’éthique d’une marque sont plus importantes que le prix des produits dans les critères d’achats des consommateurs, c’est un argument important.

5 – Diminuer le risque réglementaire

Améliorer l’égalité hommes-femmes dans l’entreprise, c’est aussi une question réglementaire : l’an dernier, près de 1 500 entreprises françaises ont été rappelées à l’ordre pour ne pas avoir mis en place de plan d’amélioration de la diversité au travail et 47 ont été sanctionnées juridiquement ou financièrement. Une usine Sagem a récemment été condamnée à verser 165 000 euros à une salariée qui était moins bien payée que ses homologues masculins.

Face à une opinion publique de plus en plus demandeuse en termes d’égalité hommes-femmes, le contexte réglementaire pourrait encore se durcir à ce niveau dans les années à venir. Raison de plus pour toutes les entreprises de prendre les devants et de développer la parité aussi bien en ce qui concerne les postes que les salaires.

 

N’hésitez plus ! Avec ces 5 arguments, vous avez de quoi convaincre votre boss d’améliorer encore un peu l’égalité hommes-femmes au travail.

 

Crédits image : Women Management sur Shutterstock, Women office sur Shutterstock