Employabilité et RSE : Quels atouts pour développer son employabilité ?

par Valérie Rilos Valérie Rilos

Après un rappel sur le concept d’employabilité et son lien avec la RSE, et quelques exemples de bonnes pratiques en entreprise, cette semaine, RSE Lib continue de décrypter le sujet de l’employabilité, cette fois côté collaborateurs. Comment entretenir son employabilité ? Décryptage avec Valérie Rilos de RSE Lib.

L’entreprise ne pouvant plus garantir une carrière à vie, elle doit s’engager à développer l’employabilité de ses salariés pour leur permettre de vivre des aventures professionnelles plurielles et diversifiées. C’est grâce à une logique de co-construction des projets et des parcours professionnels entre employeurs et salariés que l’on renforce l’employabilité.

L’Observatoire de BPI group s’est penché sur la question de l’employabilité. Lorsque l’on demande aux salariés français leurs atouts en termes d’employabilité, ils répondent : la capacité d’adaptation, la motivation, la formation tout au long de sa carrière, les diplômes/le niveau d’éducation, ainsi que la mobilité avec acquisition de nouvelles compétences. Ils évoquent en revanche comme freins : le manque d’opportunité dans l’entreprise ou sur le marché de l’emploi, le manque de mobilité, la situation familiale et enfin les diplômes et l’éducation.

Compétences métier et compétences d’employabilité

Aujourd’hui, les compétences métier ou techniques ne suffisent plus. La sécurisation de la vie professionnelle s’acquiert par le développement régulier de compétences d’employabilité car elles accompagnent les changements qui se produisent dans la vie professionnelle.

Il s’agit de compétences transversales de 3 types :

  • générales : savoir organiser ses activités, prendre certaines responsabilités, être capable de former ses personnels, gérer des informations professionnelles, entretenir des relations professionnelles internes et externes.
  • d’apprentissage : capacité à accéder à une formation professionnelle complémentaire ou de niveau supérieur, utiliser des méthodes efficaces d’apprentissage.
  • de mobilité : capacité à mettre en valeur son professionnalisme, se tenir informé sur l’évolution de son environnement économique, professionnel et social, développer un réseau relationnel professionnel et général.

Employabilité : quelles actions développer ?

Il convient donc d’entretenir son employabilité et de la renforcer tout au long de sa vie professionnelle, par une posture proactive :

  • développer sa formation initiale ;
  • réussir son intégration dans l’entreprise ;
  • se professionnaliser en entreprise ;
  • réaliser un développement personnel ;
  • se former tout au long au long de sa vie ;
  • développer ses réseaux personnel et professionnel.

Source : Guide Agefos PME Lorraine

Construire sa trajectoire professionnelle

 Selon l’Observatoire des trajectoires professionnelles, 1 actif sur 4 en France, soit plus de 7 millions de personnes a connu une transition professionnelle au cours des 12 derniers mois (source : Lab’Ho du Groupe Adecco et LISPE du Groupe IGS). Mais comment construire sa propre trajectoire ? De nouvelles offres ou acteurs apparaissent pour répondre à ces besoins d’accompagnement. Citons par exemple :

  • Switch Collective, l’école de la reconversion : le programme « Fais le bilan calmement » apprend aux individus à devenir acteurs de leur parcours professionnel.
  • Simplo.co, la fabrique de codeurs solidaires : après Montreuil et Aulnay-sous-Bois (93), Simplon.co a inauguré en octobre dernier un nouveau centre de formation gratuit à Saint-Maur-des-Fossés (94), financé par la région à hauteur de 200 000 €.
  • Adecco Analytics, le Big Data au service de l’emploi : Quelles entreprises recrutent ? Sur quels métiers ? Pour quelle rémunération ?… La solution d’Adecco informe sur la dynamique d’un emploi donné sur un territoire. De nouvelles approches basées sur les besoins du territoire apparaissent.
  • Vers un collaborateur augmenté ? Le numérique facilite la connaissance, accélère les expériences, augmente les capacités physiques, sensorielles, cognitives et de communication… 

Retrouvez également nos deux premiers articles de cette série sur le sujet de l’employabilité : “L’Humain en entreprise à horizon 2050, ressource ou capital ?” et “Employabilité : les bonnes pratiques de l’entreprise“.

 

Crédit photo : Emploi sur Shutterstock.