Pour engager vos salariés, investissez dans la RSE

Pour engager vos salariés, investissez dans la RSE

Lisibilité

A A A

Et si la RSE était encore le meilleur moyen de motiver et d’engager les salariés dans une entreprise ? En tout cas, les salariés investis dans la RSE sont les plus investis et les plus motivés. Une raison de plus de s’y mettre.

Comme nous l’avons vu récemment dans notre article « Les 10 tendances du Green Business à suivre en 2016 », l’engagement des salariés est désormais une problématique extrêmement importante pour les entreprises. Engagement des salariés est bien souvent synonyme de productivité, de qualité de vie au travail, de diminution du turn over… Bref, pour une entreprise, avoir des employés engagés est un objectif stratégique fondamental.

Toutefois, aujourd’hui la notion d’engagement des salariés est de plus en plus complexe. Dans un environnement de travail de plus en plus fluide (avec le télétravail, le coworking, le digital…), l’engagement des salariés est de moins en moins physique, et de plus en plus « moral ». Désormais, pour engager ses salariés ce sont les valeurs de l’entreprise qui jouent le plus, sa capacité à se mobiliser sur des enjeux de société et à capitaliser sur cette mobilisation. C’est en tout cas ce que révèle la dernière étude de Cone Communication sur l’engagement des salariés.

Pour en savoir plus :

Engagement des salariés : le rôle de plus en plus fort de la RSE

Premier constat de l’étude : la RSE accélère les recrutements et l’engagement des employés. En effet, les salariés sont plus engagés lorsque l’entreprise développe des valeurs et des programmes RSE concrets. 51% des travailleurs déclarent ne pas vouloir travailler pour une entreprise qui n’a pas d’engagement social ou environnemental fort. 58% disent que la RSE est un critère important dans le choix de leur travail. Certains placent même ce critère au-dessus du salaire : 55% des sondés déclarent qu’ils choisiraient de travailler pour une entreprise socialement responsable même si le salaire proposé était plus bas que leurs autres propositions. D’une manière générale, 70% des salariés déclarent qu’ils seraient plus « loyaux » et plus « fidèles » envers leur employeur si ce dernier était réellement investi dans une démarche de responsabilité.

Ce constat est particulièrement fort chez la jeune génération, ces « Millenials » qui révolutionnent le travail et la RSE. Les jeunes de la génération Y sont 79% à placer la RSE comme critère de leurs recherches d’emploi, et 76% à placer la RSE au dessus du salaire dans ces critères.

Comme nous l’avions déjà noté précédemment, les salariés plébiscitent la RSE dans leur entreprise. Ainsi, 75% des sondés estiment qu’une entreprise doit engager ses salariés sur la RSE, en partageant leurs objectifs, leurs progrès ou encore leurs stratégies RSE. Ils sont 71% à vouloir que leur employeur leur fournisse plus d’opportunités de s’investir dans des actions pour améliorer l’impact social et environnemental de leur entreprise. Plutôt logique si l’on considère que les études récentes montrent que les salariés investis dans la RSE étaient les plus heureux.

engagement salariés RSE

Mécénat, bénévolat, RSE et engagement des salariés

Autre constat : les salariés interrogés seraient notamment demandeurs de plus d’opportunités de mécénat, de volontariat et autres manières de s’investir dans la RSE de leur entreprise. 63% des interrogés souhaiteraient qu’en plus des programmes classiques de volontariat encadré des entreprises, se développent des possibilités de micro-volontariat, ou encore de mécénat de compétence dans une gamme plus larges d’associations.

En fait, les employés cherchent à enrichir leur engagement professionnel par des expériences plus variées, qui mettent à la fois à l’épreuve leurs compétences professionnelles, mais aussi leurs sensibilités personnelles.

Parmi les engagements possibles demandés par les salariés : le don sur salaire cité comme outil de philanthropie d’entreprise intéressant par 60 % des salariés. (Pour plus d’infos à ce sujet, consultez l’infographie de microDON : Etat des lieux du don sur salaire en France).

Plus de communication interne et externe sur la RSE et l’engagement salarié

engagement RSE salaries communication

Enfin, les salariés réclament une meilleure communication sur les enjeux RSE et sur l’engagement, à la fois en interne et en externe. Ils veulent avoir accès plus facilement aux informations liées à l’engagement RSE dans leur entreprise, notamment via les newsletters internes (43% des sondés) et via leur N+1 (38%). Cela confirme les résultats de l’étude de Birdéo diffusée récemment sur e-RSE, où l’on apprenait que 59% des salariés français estimaient ne pas être assez informés de l’actualité RSE de leur entreprise. La leçon à en tirer pour les entreprises est simple : vos salariés souhaitent s’investir, et cela contribue à les engager plus profondément avec vous ! Il faut les informer !

Mais la communication doit être aussi valorisée en externe : 52% des salariés estiment aussi que leur investissement dans la RSE de leur groupe pourrait être mieux valorisé sur les réseaux sociaux, ce qui amplifierait encore leur participation. Facebook est le réseau social plébiscité par les salariés interrogés pour ce type de communication.

 

Les relations entre engagement et fidélisation des salariés d’un côté et RSE de l’autre sont donc profondes aujourd’hui. Tout un mouvement se met progressivement en place autour des enjeux de la responsabilité dans les entreprises, et non seulement les salariés veulent faire partie de ce mouvement, mais ils veulent le faire savoir ! C’est une opportunité à ne pas négliger pour les employeurs, afin de créer une communauté d’entreprise plus solide et de valoriser leur marque, en interne comme en externe.