Enjeux climatiques et changements climatiques et atmosphériques

La transformation du climat est un enjeu capital pour nos sociétés. Découvrez comment le réchauffement climatique, les changements climatiques et les perturbations des équilibres climatiques affectent nos vies et comment anticiper ces changements et s’y adapter.

Les questions climatiques sont depuis longtemps au coeur des enjeux du développement durable. Tout au long du 20ème siècle, les scientifiques ont pris conscience que certaines activités humaines avaient une incidence sur les équilibres atmosphériques et climatiques et pourraient à terme transformer véritablement le climat de la planète. Parmi ces changements, il y a bien sûr le réchauffement climatique, mais aussi d’autres phénomènes comme la pollution de l’air, la destruction de la couche d’ozone, les modifications météorologiques, les changements atmosphériques.

Ces enjeux climatiques sont particulièrement importants car ils peuvent avoir de très larges conséquences sur les écosystèmes de la planète. Par exemple, en émettant des gaz à effet de serre, on crée le réchauffement climatique, qui perturbe les équilibres météorologiques. Résultat, certains phénomènes météorologiques extrêmes se multiplient comme les tempêtes ou les inondations, les cycles de l’eau ne sont plus les mêmes ce qui peut entraîner des sécheresses. Tout cela affecte aussi la biodiversité, et cela peut aussi avoir un impact sur l’agriculture. En résumé, quand on parle de climat, les conséquences peuvent rapidement se multiplier, même si le problème d’origine est pratiquement invisible (comme avec les gaz à effet de serre).

Il est donc aujourd’hui fondamental de prendre en compte les questions climatiques, de les comprendre et d’agir pour limiter leurs conséquences. Voici quelques enjeux climatiques importants :

Le réchauffement climatique et les changements climatiques

Le réchauffement climatique est sans doute le plus connu des phénomènes climatiques. C’est au Sommet de la Terre (1972) que l’on a commencé à parler de développement durable et de réchauffement climatique. Vingt ans plus tard, au Sommet de Rio, plus de 190 pays ont signé la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC), qui marquait une première vraie prise de conscience des risques liés au réchauffement climatique, et surtout de la nécessité de lutter contre ce phénomène.

Depuis, le réchauffement climatique ne cesse d’être un sujet de préoccupation pour les scientifiques, les milieux politiques et les citoyens. Depuis les années 2010, c’est même un sujet de plus en plus fondamental. On commence en effet à observer les premières conséquences néfastes du réchauffement climatique sur la planète : multiplication des catastrophes météorologiques, déréglements climatiques, sécheresses… En 2015, la CCNUCC a abouti a un accord international sur le climat, l’Accord de Paris, signé à la COP21. L’objectif du texte était de créer un cadre pour lutter contre le réchauffement climatique en réduisant les émissions de CO2. Pourtant, malgré les progrès qui ont été réalisés en matière de transition énergétique dans certains pays, on est encore loin d’avoir trouvé une solution.

Pour en savoir plus, consultez ces pages :

La pollution de l’air et de l’atmosphère

La pollution de l’air est un autre problème fondamental lié à la transformation du climat et de l’atmosphère. De la même façon que nous émettons des gaz à effet de serre, nous émettons également des gaz et des particules polluantes qui se diffusent dans l’atmosphère. Problème : ces polluants constituent un danger à la fois pour la santé humaine et celle des écosystèmes et de la biodiversité. Ces pollutions sont également problématiques car elles peuvent finir par détraquer certains mécanismes naturels. Par exemple, quand on émet dans l’air trop de polluants souffrés comme le dioxyde de souffre, l’humidité ambiante peut devenir de plus en plus acide : résultat, quand cette humidité se condense et se transforme en pluie par exemple, il en résulte des pluies acides qui ont de nombreuses conséquences écologiques.

La pollution de l’air est aujourd’hui un enjeu majeur pour les sociétés modernes car elle a des implications sur la santé et sur sur l’environnement.

La destruction de la couche d’ozone

La destruction de la couche d’ozone est un problème bien connu : certains gaz utilisés dans des industries ou des activités humaines ont pour effet de dégrader l’ozone que l’on trouve dans les couches supérieures de l’atmosphère. Le problème c’est que cet ozone agit comme une couche protectrice pour l’atmosphère, en bloquant certains rayonnements solaires qui peuvent-être nocifs à haute dose pour certains organismes vivants.

Dans les années 1980, cet enjeu a été l’objet de préoccupations scientifiques et politiques majeures. La mobilisation de divers acteurs internationaux a d’ailleurs abouti en 1987 au Protocole de Montreal qui a acté l’interdiction progressive de plusieurs de ces gaz, notamment les CFC. Aujourd’hui le problème semble en partie en voie de résolution, même si depuis quelques années on observe dans le monde une recrudescence des émissions de certains de ces gaz dangereux, pourtant interdits.