Faire bouger autour du Handicap : Et si l’authenticité des enfants interrogeait nos représentations d’adultes…

Faire bouger autour du Handicap : Et si l’authenticité des enfants interrogeait nos représentations d’adultes ?

Lisibilité

L’intégration de salariés en situation de handicap est un enjeu stratégique pour les entreprises. Pour créer un climat favorable à l’intégration et combattre les idées reçues, la communication interne joue un rôle incontournable. Tour d’horizon des bonnes pratiques avec Fabienne Ernoult, Déléguée Générale à la RSE du groupe et de la Fondation APRIL.

Selon la loi, le handicap est défini comme : « toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. » Art.L.114, loi 2005-102 du 11 février 2005.

La communication sur le handicap en entreprise recouvre de multiples objectifs : sensibiliser l’ensemble des collaborateurs pour changer de regard sur le handicap, lever les freins à la déclaration d’une situation de handicap au sein de l’entreprise, combattre les idées reçues, faire évoluer les comportements en agissant durablement sur la perception du handicap…

L’enjeu de la communication interne est ainsi d’impliquer les collaborateurs et les managers pour que chacun se sente concerné. De plus, ces prises de parole sont l’occasion de rappeler l’engagement de l’entreprise et provoquer l’adhésion aux valeurs véhiculées, telles que la non-discrimination, l’égalité de traitement, l’acceptation de la diversité et en définitive l’inclusion.

Quels sont les outils pour communiquer en entreprises ?

L’un des facteurs clés de succès est de s’adresser aux collaborateurs et aux managers en multipliant les canaux de communication dont dispose l’entreprise :

  • Journal interne ;
  • Réseau social d’entreprise ;
  • Événementiel, notamment lors de la SEEPH, semaine de l’emploi des personnes en situation de handicap, qui a lieu chaque année du 13 au 19 novembre ;
  • Jeu interactif ou challenges inter-service pour développer la cohésion d’équipe.

Au-delà de l’information sur les différentes formes du handicap et leurs répercussions sur les personnes qui en sont atteintes, une grande diversité d’actions peuvent être mises en place au sein de l’entreprise :

  • Témoignages de salariés ou d’ambassadeur pour mettre en avant des exemples de réussite ;
  • Création de groupes de travail pour favoriser l’intégration des personnes atteintes de handicap au sein des différents services et partager les bonnes pratiques.

Quels services impliquer pour la réussite de la communication en interne ?

L’implication est présente à tous les niveaux de l’entreprise. La communication interne s’associe à la mission handicap, dont le rôle est de favoriser l’intégration, l’accompagnement et le maintien dans l’emploi des collaborateurs handicapés.

La marque employeur, dans le cadre du déploiement de la politique RH, permet de développer l’attractivité de l’entreprise auprès des candidats potentiels mais aussi de fidéliser les collaborateurs. La communication interne sur le handicap est ainsi un vecteur de promotion des valeurs de l’entreprise.

Comment faire évoluer notre regard sur le handicap en entreprise ? April propose de cultiver notre regard d’enfant !

Depuis 2004, la mission handicap d’APRIL s’engage activement dans une politique favorisant l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap. Signataire de deux conventions avec l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées) puis 3 accords d’entreprise avec la DIRECCTE (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi), le Groupe a construit au fil des années son identité autour d’une conviction forte : l’intégration de la différence et le développement de la diversité au sein des équipes sont des atouts dans la réussite d’un groupe pluriel.

La mission handicap met en place des dispositifs pour favoriser :

  • L’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap souhaitant travailler au sein du groupe ;
  • Le maintien dans l’emploi des collaborateurs déclarant un handicap par des adaptations de postes de travail ou d’horaires, le recours à des équipements spécifiques… ;
  • L’évolution de carrière pour tous.

Visiblement, le handicap n’est qu’une question de regard

Dans le cadre du renouvellement de l’accord handicap, le groupe April a lancé une campagne de communication en interne. L’objectif ? Associer les collaborateurs à cette démarche et faire évoluer la perception du handicap.

Pour cela, ce ne sont pas les collaborateurs mais leurs enfants qui ont été sollicités pour prendre la parole sur le handicap. En effet, partant du constat que la perception du handicap est fondée sur ce que construit la société, l’idée du regard d’enfant, authentique et dénué de préjugés, s’est ainsi imposée.

Sur la base d’un atelier créatif avec 15 enfants de collaborateurs du groupe âgés de 5 à 8 ans, le prisme de l’art a permis, plus que tout long discours, de créer des affiches et porter un autre regard sur les pictogrammes du handicap. En parallèle, de mini-interviews ont rythmé un après-midi ludique et haut en couleur qui a apporté un regard spontané et plein de bon sens pour se questionner sur les barrières que l’on peut parfois se créer.

Au-delà de l’objectif de l’atelier, l’événement organisé au sein du siège social du Groupe, a permis aux enfants de rencontrer les salariés et de se confronter à la réalité de leur quotidien sur leur lieu de travail : « Cette communication est une très bonne initiative. Les gens ont toujours un peu d’appréhension au contact des personnes en situation de handicap et d’aborder le handicap de cette façon permet vraiment de lever les préjugés qui peuvent exister. Les enfants m’ont questionnée librement sur mon handicap, sans aucun à priori. » Carole Voisin, Assistante à la Direction Commerciale.

Un événement en interne qui a touché l’ensemble des services et des collaborateurs qui ont croisés ces « journalistes en herbe » !

Les mini- interviews ont permis de réaliser une saga en 5 épisodes autour des 5 champs d’actions déployés par la mission handicap au sein du groupe :

  • L’accès à l’emploi et l’évolution professionnelle ;
  • Le maintien dans l’emploi ;
  • Le handicap invisible et les aménagements ;
  • La lutte contre les idées reçues : le handicap peut se conjuguer avec performance ;
  • Les valeurs humaines et la richesse de la diversité.

La réalisation de cette campagne qui sort de l’ordinaire a mis en évidence que pour les enfants, la différence n’est pas visible au premier regard ou en tout cas n’est pas considérée comme un obstacle : « J’ai bien aimé quand on a transformé les signes du handicap en ce qu’on voulait. J’ai aimé que l’on me prenne en photo et la partie interview. Pour moi le handicap n’enlève pas les capacités d’écrire, de lire et de réfléchir. » Alicia, 8 ans.

« Voir le handicap sous l’angle des yeux d’un enfant apporte beaucoup car il n’est pas dans le jugement. » Anna Pissot, Infographiste.

Le succès de cette communication en interne réside dans sa capacité à dépasser l’incompréhension et les a-priori en impliquant les collaborateurs au travers du regard de leurs enfants. Un retour à la simplicité !

« Partager avec ma fille une thématique abordée dans le cadre du travail, et qui de surcroit est une approche de la vie, c’était très enrichissant. » explique Magali Cuoq, Responsable opérationnel de la marque.