Handicap et Emploi : Où en est la France ?

par Clément Fournier Clément Fournier

Travail-handicap

Le 16 novembre a débuté la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées. L’occasion de revenir sur la question du handicap et de l’emploi et d’observer les évolutions récentes de la situation en France.

L’emploi des personnes handicapées en France : une situation précaire

En France, près de 1,8 million de personnes handicapées sont en âge et en capacité de travailler. Cela représente près de 6,5% de la population active.

Pour s’assurer que les personnes handicapées ne soient pas exclues de l’emploi, la loi du 10 juillet 1987 exige que chaque entreprise de plus de 20 salariés emploie au moins 6% de salariés handicapés.

Pourtant, le chômage des personnes handicapées est encore aujourd’hui estimé à près de 20 %. En octobre 2015, près de 480 000 personnes handicapées étaient inscrites à Pôle Emploi. Cela représente presque le double du taux de chômage de la population française en général. De plus, ce chiffre a tendance à augmenter, puisque depuis 1 an, nous constatons une hausse de près de 10% du chômage des personnes handicapées.

En moyenne, les entreprises emploient aujourd’hui 3,1% de salariés en situation de handicap, soit moitié moins que ce que préconise la loi. Plus on monte dans la hiérarchie, plus le constat est sombre puisque seuls 9% des personnes handicapées sont cadres (contre 18% pour l’ensemble de la population active française) et moins de 2% à des postes de direction.

Les causes du chômage des personnes en situation de handicap

Travail Handicap

Plusieurs causes expliquent cette situation. D’une part, les préjugés sur le handicap. Beaucoup d’entreprises considèrent qu’il est plus compliqué de travailler lorsque l’on est en situation de handicap, mais aussi que les adaptations à mettre en place dans l’entreprise sont une charge trop lourde.

Ensuite, c’est le déficit de formation. Seuls 25% des personnes en situation de handicap peuvent justifier d’un niveau de formation égal ou supérieur au baccalauréat, ce qui leur bloque massivement et durablement l’accès à l’emploi. Pour preuve, 57% des personnes handicapées inscrites à Pôle Emploi sont au chômage depuis plus d’un an, avec une moyenne de 779 jours de chômage (soit 200 de plus que pour l’ensemble de la population).

La Semaine pour l’Emploi des personnes handicapées a cette année placé les événements sous le signe des nouvelles formations et des nouveaux métiers. L’objectif est de faire évoluer l’emploi des personnes en situation de handicap vers de nouveaux métiers.

Les mesures et évolutions récentes du handicap au travail

La Loi Macron a aussi tenté d’apporter une réponse à ce problème, en rendant plus simple et plus souple le recours à des travailleurs handicapés pour les entreprises. Ainsi, la loi propose de faciliter le recours à des travailleurs indépendants handicapés dans les entreprises, ou la création de stages de « mise en situation professionnelle » pour permettre de former et d’intégrer plus efficacement les travailleurs handicapés.

Bien que saluées par beaucoup d’entreprises, ces mesures font toutefois débat parmi les associations de travailleurs handicapés. En effet, ces mesures d’assouplissement pourraient conduire à une précarisation de l’emploi des personnes handicapées plutôt qu’à une insertion structurelle. De plus, elles pourraient participer à l’émiettement des contributions des entreprises à l’AGEFIPH en permettant aux entreprises d’échapper plus facilement à leur obligation de 6% d’emploi de personnes handicapées.

Difficile d’évaluer pour l’instant les impacts de ces mesures, dont les décrets d’application ne sont pas encore effectifs. Il est également possible que cela permette la création d’activité dans le secteur des travailleurs indépendants, comme on l’a observé ces dernières années avec les Entreprises Adaptées et des ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail), qui participent elles-aussi à l’insertion des travailleurs handicapés.

 

La question du travail des personnes handicapées est donc loin d’être résolue et un vrai travail de fond doit être mis en place en matière de formation et d’accessibilité. 300 événements, organisés partout en France dans le cadre de la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées, visent à faire prendre conscience de ce problème pour mieux le gérer. Si vous souhaitez y participer, consultez le programme sur le site de la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées.

 

Crédits image : Travail handicap sur Shutterstock, Handicap au Travail sur Shutterstock