Avec l’initiative "Falling Fruit", cueillez vos fruits et légumes gratuitement près de chez vous

Avec l’initiative "Falling Fruit", cueillez vos fruits et légumes gratuitement près de chez vous

Lisibilité

A A A

Vous n’avez pas pu passer à côté de ce spot publicitaire montrant des enfants incapables de reconnaitre certains fruits ou légumes. Mise en scène ? Peut être pas. Vous par exemple, êtes-vous capable de reconnaitre les arbres qui vous entourent ?

Nous ne pouvons le nier, aujourd’hui, en habitant en ville et en faisant les courses dans de plus ou moins grandes surfaces, nous perdons le lien avec l’origine de nos produits. Dans le but de recréer cette connexion Homme / Nature, mais aussi pour valoriser une nourriture locale et gratuite, trois jeunes américains ont lancé le site Falling Fruit (« Les fruits qui tombent » en Français). Retour sur ce projet inspirant à intégrer dans notre quotidien.

L’initiative « Falling Fruit », localisez de la nourriture gratuite en ville

Nous sommes des milliards à passer chaque jour à côté d’une nourriture locale et gratuite sans y prêter attention, jusqu’à même parfois la laisser pourrir. Face à cela, Falling Fruit (carte interactive de glanage urbain) permet aux citadins de connaitre les endroits où ils peuvent trouver gratuitement des fruits, des légumes et des herbes, à récupérer directement sur l’arbre ou au sol. Identifiez par exemple des champignons, des pommes, des poires, des olives près de chez vous… mais aussi des aliments un peu plus insolites comme l’érable à sucre, les acacias, etc. Sont également répertoriés certains points d’eau, restes des marchés, magasins gratuits et poubelles.

Saviez-vous par exemple que le jardin d’acclimatation de Paris, en bordure du bois de Boulogne, vous permettait de cueillir des pommes pendant la saison ? Que les bords de Seine au niveau de la station de métro Pont Marie disposait d’un figuier ? Ou encore que les abords de la station de métro Pereire vous offraient de belles noisettes ?

Attention cependant, pour rappel, le glanage qui consiste à ramasser fruits et légumes tombés au sol est autorisé en France. En revanche, vous ne pouvez pas les cueillir si les fruits sont encore dans l’arbre.

Comment ça marche ? Une plateforme interactive et participative

En toute transparence, le site indique que la carte n’est pas exacte à 100 %. C’est pourquoi chaque citoyen (glaneurs, freegans, forestiers et autres) est invité à la perfectionner. La carte est modifiable par quiconque. De plus, la base de données peut être téléchargée en un seul clic et le code est en open-source.

En plus des citoyens, le site compte également sur les villes pour la mise à jour et l’ajout de nouveaux points de récolte. En effet, les inventaires d’arbres sont compilés par les villes, les universités et autres institutions qui souhaitent mieux documenter l’information sur leurs arbres. « Falling Fruit » les ajoute ensuite à la carte.

Du lancement au développement de « Falling Fruit »

Lancé en 2013, le site Internet est géré par une association à but non lucrative, elle-même gérée par des bénévoles. A l’origine : trois jeunes américains soucieux du gaspillage alimentaire et adeptes de la consommation locale. Lorsque l’un d’eux produit son propre cidre à partir de pommes ramassées autour de lui, la ville lui apparait comme une ressource, un lieu de récolte gratuit. L’idée est lancée !

Aujourd’hui, la carte de Falling Fruit rassemble plus de 2 400 différents types de produits comestibles sur plus de 1 393 000 repères à travers le monde. Les États-Unis ont le plus de lieux de récoltes, mais l’Europe de l’Ouest regroupe également une bonne partie des trouvailles. En France, près de 9 000 arbres sont recensés par Falling Fruit, notamment à Paris.

Pour en savoir plus

En tant qu’association, Falling Fruit a besoin de vous. Le projet vous a plu ? Contribuez par des dons ou devenez bénévoles (ils recherchent par exemple des traducteurs bénévoles). Pour cela, rendez-vous sur le site de « Falling Fruit ».

 

Crédit image : Fruit arbre main sur Shutterstock.

 

Vous aussi, vous avez développé une initiative ayant un impact social ou environnemental positif sur notre quotidien, n’hésitez pas à nous contacter sur dede@comeen.com.