Initiatives RSE des Organisations : quelles Perceptions pour les Salariés ?

Initiatives RSE des Organisations : quelles Perceptions pour les Salariés ?

Lisibilité

A A A

perception salaries rse organisation formitel

Que pensent les collaborateurs des initiatives RSE mises en place au sein de leurs organisations ? Une étude se consacre à ce sujet grâce aux avis de 1 600 responsables d’organisations.

Cette étude s’appuie sur un outil, Diag26000, élaboré par Formitel pour des experts de Centrale Ethique. L’outil propose une grille d’évaluation des initiatives RSE des organisations, basée sur les différents domaines de la norme ISO26000. Cette norme définit la responsabilité en termes d’impacts sur la société et l’environnement et permet d’identifier les parties prenantes et la présence d’un dialogue avec elles. L’analyse d’informations issues de l’outil Diag26000 a permis de mieux comprendre la manière dont la RSE est perçue par les collaborateurs d’une organisation.

Quels utilisateurs pour l’outil ?

Les ¾ des organisations de l’étude sont des entreprises et plus de 50% sont de petites tailles. On peut tirer le portrait robot de l’utilisateur de l’outil : un homme, cadre, provenant d’une entreprise de moins de 250 salariés.

Des disparités dans la perception des collaborateurs sur les initiatives RSE de leur organisation

Les représentants d’entreprises ont une meilleure perception des initiatives RSE de leur organisation par rapport à ceux qui travaillent dans une ONG et dans l’administration. Les dirigeants sont plus positifs que leurs collaborateurs pour tous les domaines de la norme.

Le domaine sociétal est le mieux perçu par les collaborateurs

Les domaines les mieux appréciés sont ceux de nature sociétale avec les relations et conditions de travail, tandis que les domaines de la gouvernance et de l’environnement sont les moins bien notés par les collaborateurs. Seulement 10 à 15% des collaborateurs considèrent que les droits et principes fondamentaux, les conditions de travail et le respect des lois sont problématiques dans leur organisation.

Les attentes se concentrent sur l’environnement

Pour 50% des participants, leurs organisations n’assument pas suffisamment leurs actes fautifs (principe de redevabilité). Concernant les initiatives sur l’environnement et pour chaque domaine du changement climatique, de la biodiversité et de la protection de l’environnement, ils sont 40% à noter négativement leurs organisations.

L’étude montre aussi que des efforts restent à être fournis pour intégrer la RSE sur toute la chaîne de valeur, sur les thèmes de l’éducation et de la sensibilisation et du soutien à la communauté et au développement local.

 

Et vous, connaissez-vous les initiatives RSE de votre entreprise ? Sur quels sujets êtes-vous le plus attentif ?