La Déferlante Des Programmes De Récompenses Des Ecogestes

par Pierre-Yves Sanchis Pierre-Yves Sanchis

Avec plus de 2 millions de membres aux USA et au Royaume-Uni, le programme de récompense des écogestes Recyclebank a fait ses preuves depuis son lancement en 2004, et attise les convoitises en France.

En France, on compte déjà Transway et ses Soleillos pour récompenser les efforts des citoyens sur des problématiques liées à la mobilité, MyCO2 et ses Green Points pour favoriser les achats et comportements responsables des français, ou encore Canibal et bientôt Mobo, qui permettent de faire du geste de recyclage des cannettes, gobelets et téléphones portables un moment ludique et gratifiant.

A ces différents acteurs viennent de s’ajouter la semaine dernière Cité-Green, nouvel acteur français au positionnement similaire à Recyclebank.

La plateforme prévoit récompenser différents types d’initiatives citoyennes, à savoir :

  • l’utilisation de transports doux tels que le covoiturage (avec Tickengo) ou l’auto-partage (avec CitizenCar)
  • l’usage d’énergie renouvelable avec Planète Oui
  • le tri et recyclage des déchets, bientôt au travers de puces RFID implantées dans les poubelles de collectivités partenaires
Les actions des utilisateurs permettent ensuite de cumuler des points, convertibles en bons d’achats et réductions parmi les différents partenaires.

Avec ces différents acteurs et l’expansion de Recyclebank sur de nouveaux territoires européens en 2012, les citoyens parviendront-ils à centraliser leurs points chez un acteur majeur pour en tirer de véritables bénéfices ? Ces bénéfices répondront-ils à leurs attentes, actuellement centrées sur le pouvoir d’achat, comme AirBnB peut en apporter par son service de partage de logement ?

Pour aller plus loin :