La lutte contre le réchauffement climatique : comment faire, quelles solutions ?

Comment lutter contre le réchauffement climatique ? Quelles sont les solutions pour lutter contre les changement climatiques ? Pourquoi est-ce important ? On vous explique.

Depuis environ un siècle et demi, l’humanité rejette massivement des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. En effet, que ce soit via le carburant utilisé dans les voitures et autres moyens de transport, ou via les usines utilisées pour produire de l’électricité nous émettons des gaz comme le CO2, le méthane et d’autres gaz qui contribuent à l’effet de serre. Cet effet de serre entraîne un réchauffement progressif de l’atmosphère de la planète et cela a de nombreuses conséquences sur l’équilibre des écosystèmes. C’est le réchauffement climatique.

Aujourd’hui, de plus en plus d’Etats dans le monde ont pris conscience de la nécessité d’agir pour lutter contre le réchauffement climatique. À la COP21 en 2015, la quasi-totalité des pays de la planète se sont mis d’accord pour mettre en place un plan de lutte contre le réchauffement climatique. Mais alors, comment faire concrètement ? Quelles sont les solutions envisagées ? Que peut-on faire sur le plan scientifique ? Et sur le plan individuel ? On vous explique.

La lutte contre le réchauffement climatique : c’est quoi ? Comment faire ?

Réduire les émissions de CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique

Lutter contre le réchauffement climatique, c’est avant tout agir pour diminuer nos émissions de gaz à effet de serre. C’est logique, puisque ce sont ces émissions qui induisent le réchauffement climatique. Moins d’émissions de CO2, c’est donc moins de réchauffement climatique. C’est donc le principal moyen dont nous disposons pour trouver une solution à ce problème.

Le problème, c’est que quasiment toutes les activités humaines contribuent d’une manière ou d’une autre à émettre du CO2 ou d’autres gaz à effet de serre. Pourquoi ? Tout simplement parce que la plupart de nos gestes quotidiens nécessitent l’utilisation d’énergie ou de carburant. Par exemple, lorsque quelqu’un se rend à son travail, il utilise sa voiture, donc du pétrole, qui émet du CO2. Une fois dans son entreprise, il travaille probablement dans un bâtiment chauffé et éclairé avec de l’électricité (dont la production émet du CO2), peut-être sur un ordinateur (fabriqué lui aussi avec des énergies qui émettent du CO2). Il ira ensuite déjeuner en consommant des aliments qui ont eux aussi du être transportés. La production de ces aliments a aussi nécessité de l’énergie, et elle a aussi contribué à émettre des gaz à effet de serre par d’autres biais. Les ruminants par exemple émettent beaucoup de méthane au cours de leur vie.

Bref, tous nos gestes quotidiens ou presque émettent des gaz à effet de serre. Alors comment faire ?

La lutte contre le réchauffement climatique grâce à la réduction de nos besoins et notre consommation

La première étape pour lutter contre le réchauffement climatique est sans doute de faire le tri dans nos différents besoins et dans notre consommation. Dans les pays « riches », nous consommons énormément, que ce soit sur le plan alimentaire, dans le textile, la high-tech, mais aussi les transports, les carburants… Par exemple, un Français roule en moyenne plus de 17 000 km par an avec sa voiture… Cela correspond pratiquement à la distance d’un aller retour Paris-Bangkok. Nous changeons aussi de téléphone tous les 2 ans, consommons des vêtements en masse, ainsi que de grandes quantités de produits high-tech, électroniques, électro-ménager…  Résultat, un Français émet en moyenne 12 tonnes de CO2 par an !

On pourrait largement réduire ces pollutions en adoptant un mode de vie plus sobre et notamment en réduisant les consommations inutiles ou non-nécessaires. Par exemple, on pourrait réduire notre utilisation de la voiture en utilisant plus les transports en commun ! La voiture c’est ce qui pollue le plus dans le bilan carbone d’un Français, il est donc important de trouver des alternatives. Et c’est possible pour une grande partie de la population.

La lutte contre le réchauffement climatique grâce à la limitation les gaspillages

La deuxième façon la plus efficace de réduire nos émissions de CO2 c’est de limiter les gaspillages. Des gaspillages, il y en a partout : quand on laisse les lumières allumées dans une pièce inoccupée ou que l’on chauffe alors qu’on est absent. Quand on laisse le réfrigérateur ouvert trop longtemps ou que l’on reste trop longtemps sous la douche brûlante. Il y a aussi les maisons surchauffées ou les climatisations en marche forcées.

Mais le principal gaspillage de l’énergie est peut-être dû à la mauvaise isolation des bâtiments. On sait que la majorité de l’énergie consommée en France sert en grande partie à chauffer les bâtiments. Or comme beaucoup de bâtiments sont vieux et mal entretenus, on y observe de fortes déperditions d’énergie : on chauffe pour rien. En renforçant l’isolation des bâtiments, on pourrait donc réduire nos besoins en énergie : chauffer autant mais en utilisant moins d’énergie. Cela réduirait considérablement nos émissions de CO2.

La lutte contre le réchauffement climatique grâce à la transition énergétique

Une autre manière de réduire les émissions de CO2 c’est de faire ce que l’on appelle la transition énergétique. En gros, il s’agit de remplacer les énergies polluantes par des énergies qui le sont moins. Par exemple, si vous produisez votre électricité à partir de charbon, vous polluez beaucoup : environ 800 g de CO2 par kWh d’électricité produit. En revanche, si vous produisez cette même électricité à partir de sources dites « décarbonées » comme les énergies renouvelables, ou encore le nucléaire, vous émettrez beaucoup moins de CO2 (11 g par kWh pour l’éolien, 12 pour le nucléaire et environ 45 pour le photovoltaïque, soit environ 20 à 60 fois moins qu’avec du charbon).

De la même façon, rouler dans une voiture électrique pollue moins qu’en diesel ou en essence. Globalement, la transition énergétique consiste avant tout à transformer nos usages énergétiques pour passer des énergies fossiles à des énergies moins carbonées et notamment l’électricité pour remplacer le pétrole.

Mais tout ça, ça reste un peu vague. Alors concrètement, que pourrait-on faire politiquement ?

Quelles mesures politiques pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Pour plus d’information, consultez notre article : Quelles mesures pour lutter contre le réchauffement climatique ?