Lien Social : Pourquoi faut-il Défendre les Cafés dans nos Territoires ?

Lien Social : Pourquoi faut-il Défendre les Cafés dans nos Territoires ?

Lisibilité

A A A

Le lancement de la 3ème édition du prix « Des Cafés Pour Nos Régions » est la preuve d’un engagement sociétal fort : HEINEKEN France se mobilise durablement pour la sauvegarde des cafés, au cœur d’un fragile et indispensable tissu économique et social. Retour sur l’importance des cafés comme créateur de lien social et contributeur économique des villes et villages de France, par Sandra Benjilani, responsable du pôle communication Externe et RSE.

Des cafés en voie de disparition… dans nos régions

La place historique des cafés et des restaurants dans le paysage français n’est pas seulement une carte postale, elle est la marque d’un tissu de relations économiques et sociales essentiel à la vie des régions. C’est particulièrement vrai dans les zones rurales et les petites villes, marquées par le vieillissement et l’exode vers les grands centres.

Avec 6 122* fermetures d’établissements en 2015 (un chiffre en augmentation de 10% par rapport à 2014), la filière CHR (cafés hôtels restaurants) traverse une crise sans précédent. Trois facteurs d’explication peuvent être avancés : le désintéressement des jeunes générations pour le café, renforcé par la baisse du pouvoir d’achat et la montée en puissance d’autres formats et d’autres lieux de vie. L’ensemble du territoire français est touché, mais les zones rurales et les agglomérations de moins de 5 000 habitants sont les plus impactées.

Un sondage IFOP** pour France Boissons / HEINEKEN (novembre 2015) le souligne : 77% des personnes interrogées estiment que le café joue un rôle central dans le lien social et le dynamisme économique de leur commune, c’est pourquoi 82% des habitants de communes où il n’y a plus de café souhaitent qu’un établissement s’y installe. Pour cela, ils sont nombreux (77%) à vouloir que leur commune soutienne le maintien ou le fonctionnement des cafés, et 71% à trouver légitime qu’une entreprise privée y contribue.

L’initiative du prix « Des Cafés Pour Nos Régions »

Le prix Des Cafés Pour Nos Régions reflète les convictions d’HEINEKEN France pour les cafés : défendre la culture du bistrot, où se construit le « vivre ensemble » et donner un nouveau souffle à ces lieux de vie traditionnels qui participent à la vie locale et au développement des territoires.

Pour soutenir les établissements qui contribuent au dynamisme économique et au lien social des communes dans lesquelles ils sont implantés, HEINEKEN France a lancé en 2013 le prix Des Cafés Pour Nos Régions. Il récompense chaque année les cinq meilleurs projets de création ou de rénovation de cafés dans cinq grandes régions de France (Centre-Ile-de-France, Est, Nord, Ouest, Sud).

Depuis son origine, la démarche de ce prix est soutenue par des partenaires, et compte depuis cette année sur un soutien institutionnel incarné par le Forum pour la Gestion des Villes et l’Association des Petites Villes de France (APVF). Les autres partenaires du prix sont l’Agence pour la Création d’Entreprises (APCE) et Ulule, le leader européen du financement participatif.

Heineken-Cafés-Territoires-Partenaires

Chaque projet récompensé bénéficie de reconnaissance et de visibilité, ainsi que de 10 000 euros de dotation. Lauréat 2014 du prix, Julien Bortolotti est le gérant de Chez Paulette, bistro familial installé depuis 50 ans dans un village de 600 habitants. Ce prix lui a permis de donner une nouvelle impulsion à son établissement, renforçant sa dimension culturelle autour du rock, organisant des rencontres, des expositions et des dimanches culturels. Pour ce gérant, l’enjeu est de « permettre aux gens de se rencontrer dans un lieu chaleureux, de contribuer à développer du lien social et à maintenir la vie du village ». Pour lui, au delà du prix, l’initiative contribue à encourager les élus à « un dialogue régulier avec les patrons des cafés ».

Vers une mobilisation commune des acteurs publics et privés

La redynamisation des zones rurales et des petites villes passe notamment par le soutien des cafés, hôtels, restaurants (CHR) : c’est le constat partagé par les élus et les responsables d’entreprises réunis autour d’une table ronde organisée le 20 janvier dernier à Paris par HEINEKEN France et France Boissons.

Cette rencontre a permis de partager les enjeux et les solutions d’accompagnement apportés par les élus et les partenaires économiques. Les participants ont ainsi partagé le constat d’André Robert, délégué de l’Association des Petites Villes de France (APVF) : « Les petites communes et villages sont nombreux à souffrir de déclassement et d’un désengagement de l’Etat, c’est pourquoi les collectivités et élus concernés doivent soutenir les cafés pour maintenir le lien social dans les communes ».

Arnaud Burgot, directeur général d’Ulule, a présenté le formidable levier du financement participatif : « les citoyens peuvent prendre en main la création ou la rénovation de leurs cafés restaurants, notamment grâce au financement participatif ». Pour lui, comme pour chacun des participants, le soutien des cafés résulte d’une démarche commune entre acteurs privés et publics.

Appel à candidatures

En 2016, HEINEKEN France et France Boissons décerneront leurs prix Des Cafés Pour Nos Régions et invitent les porteurs de projets, patrons ou futurs patrons de cafés, à déposer leur candidature sur le site Internet www.descafespournosregions.fr jusqu’au 31 mars 2016. A la clé une dotation de 50 000 euros à partager entre les 5 meilleurs projets de création et de reprise d’activité répondant aux 4 questions suivantes :

  • En quoi votre projet est-il viable économiquement ?
  • En quoi réside le caractère innovant de votre projet pour la commune ?
  • En quoi votre projet peut-il contribuer à l’attractivité économique de la commune ?
  • En quoi votre projet peut-il participer au dynamisme du lien social de de la commune ?

 

Heineken France est conscient du rôle prépondérant des cafés dans la vitalité des villages et des petites communes, et s’engage à leurs côtés en se mobilisant au travers d’un certain nombre d’initiatives (190 millions d’euros d’encours de cautions et garanties auprès des banques, accompagnement de nos équipes pour construire la performance économique des établissements clients, proposition de solutions de formation pour assurer leur professionnalisation comme via Service en tête ou encore le prix Des Cafés Pour Nos Régions qui récompense les initiatives innovantes de renouvellement des cafés de nos villes et villages de France).

 

* Redressement et liquidations source : Cabinet Altares

** Sondage effectué auprès d’un échantillon de 1209 personnes, composé d’un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus des communes de moins de 5000 habitants, ainsi que d’un sur-échantillon de 209 personnes habitant les régions Alsace, Bretagne et Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Lors du traitement statistique des données, ce sur-échantillon a été remis à son poids réel dans la population.