Qu’est-ce qui est plus écologique : la livraison ou aller au magasin ?

Qu’est-ce qui est plus écologique : la livraison ou aller au magasin ?

Lisibilité

Et si les services de livraison étaient plus écologiques que le fait d’aller soi même au magasin ? On fait le point sur cette question compliquée.

Pour proposer une actualité connectée aux attentes de ses lecteurs, e-RSE.net propose chaque semaine de répondre aux questions que vous vous posez sur le développement durable, l’écologie ou la consommation responsable. Posez-vos questions sur notre page dédiée, et chaque semaine, nous répondrons à l’un d’entre vous. Cette semaine, c’est Erwan qui nous demande « Est-il plus écologique d’aller soi même au magasin ou de se faire livrer ? ».

La question de la livraison a en effet toujours été problématique en ce qui concerne son aspect écologique. En se faisant livrer ses courses par exemple, on a parfois l’impression de polluer plus, notamment car le livreur vient en camion, qui doit souvent être réfrigéré. Mais d’un autre côté, en allant soi même au magasin, on prend également souvent un véhicule qui pollue. Alors, qu’est-ce qui est le plus écologique ? Se faire livrer ses courses, ou aller les chercher ?

La livraison : souvent plus écologique ?

ville voiture pollution

Dans l’ensemble, ces dernières années de nombreuses études ont montré que la livraison était souvent plus écologique. Par exemple, dans une étude menée par des chercheurs britanniques, on apprend que la livraison est plus écologique dès lors que le consommateur doit faire plus de 6.7 km pour se rendre au magasin.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les livraisons organisées par les centres commerciaux ou les chaînes de livraisons sont généralement optimisées afin de consommer le moins possible de carburant. D’abord, ce sont des véhicules plus grands, qui permettent de transporter des quantités plus importantes de produits et donc de faire des économies d’échelle en livrant plusieurs clients. Il y a donc un seul véhicule qui circule pour plusieurs livraisons ! Ensuite, les trajets des livraisons sont optimisés, souvent grâce à des systèmes informatisés qui déterminent la meilleure route afin de livrer tous les clients en parcourant le moins de km possible. Sans compter le fait que les flottes de livraison sont souvent constituées de véhicules performants, qui roulent parfois même au biogaz (ou à l’électricité).

Tout dépend du mode de transport

Mais évidemment, cette réalité varie grandement en fonction du mode de transport utilisé. Ainsi, si votre livreur est un acteur de toute petite échelle, qui livre 2 ou 3 clients dans un petit utilitaire familial, la différence n’est peut-être pas si flagrante comparé à un trajet individuel.

Mais ce qui joue surtout, c’est le mode de transport que vous utilisez vous-même pour vous rendre à votre magasin ! Si vous y allez en vélo ou en transport en commun, voire à pied, évidemment cela reste le plus écologique. Si vous disposez d’un véhicule propre comme un véhicule électrique alors vos trajets n’émettent pas de CO2 et sont donc probablement plus écologiques qu’une livraison.

Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’en règle générale, c’est bien votre trajet au magasin qui a le plus d’impact sur l’environnement dans vos achats.

Consommer local : pas forcément intéressant si l’on prend sa voiture

produits terroir local ecologie

Au final, cette question montre qu’en matière de transport, le plus écolo n’est pas toujours celui qu’on croit. Ainsi, se rendre à une ferme bio locale à 10 ou 20 km de chez soi pour faire ses courses est souvent moins écologique que de se faire livrer un panier bio chez soi par un acteur qui dispose d’une logistique de transport solide.

D’une manière générale, consommer local est souvent perçu comme plus écolo car il permet d’éviter que des produits aient traversé de longues distances avant d’être achetés, mais ce n’est pas toujours le cas ! Ainsi, si l’on doit prendre sa voiture soi-même sur des distances importantes dans le but de consommer local, il vaut parfois mieux consommer un produit qui vient de loin mais est livré dans des conditions optimales plus près de chez vous.

C’est donc encore une question complexe, qui nécessite de bien analyser sa situation. Comme d’habitude, le plus écolo reste l’acte qui vous permet de rouler le moins possible en voiture.