La Lutte contre le Gaspillage Alimentaire et l’Exclusion Professionnelle au Coeur de la Ville de…

La Lutte contre le Gaspillage Alimentaire et l’Exclusion Professionnelle au Coeur de la Ville de Brétigny-sur-Orge

Lisibilité

A A A

Nous vivons aujourd’hui dans une société de surconsommation qui engendre un important problème de gaspillage. Le pain, aliment symbolique pour de nombreux français, est également le symbole de ce gaspillage. En effet, en France, le pain représente 20% du volume des déchets ménagers et 28% des Français jettent du pain au moins une fois par mois (sondage TNS-Sofres, 2012).

Pour lutter contre ce gaspillage alimentaire, découvrons une initiative lancée à Brétigny-sur-Orge : Moino 91.

L’initiative « Moino 91 », réinsérer des personnes exclues en les associant à un enjeu écologique

Jeter une baguette de pain équivaut à rouler 1 km en voiture, laisser éclairer une lampe pendant 24h ou gaspiller l’eau d’un bain. Or, le pain est un produit que nous gaspillons énormément du fait de sa courte période de consommation. Face à ce constat, l’association Moino 91 a été créée pour récupérer les invendus de pain afin de les transformer et de les vendre aux éleveurs de la région.

Mais ce n’est pas tout… cette entreprise d’insertion tente de lutter contre un autre problème de société : l’exclusion professionnelle. En effet, Moino 91 embauche des personnes en difficulté (bénéficiaires du RSA, chômeurs de longue durée, jeunes sans qualification, travailleurs en situation de handicap, femmes isolées…) et leur permet ainsi de retrouver une activité professionnelle valorisante.

Cette initiative est donc en parfaite adéquation avec les trois vecteurs du développement durable :

  • L’humain : véritable tremplin, cette initiative permet aux salariés de reprendre confiance dans le milieu professionnel ;
  • L’écologique : sur le modèle de l’économie circulaire, le pain est réutilisé et transformé en mouture destinée à l’alimentation animale ;
  • L’économique : la mouture est revendue aux éleveurs.

Moino91-Moulure

Comment ça marche ? La mise en place d’un atelier anti-gaspillage

Concernant la récolte du pain, celle-ci se fait auprès des collectivités et hypermarchés (après le passage d’autres associations comme Les Restos du Cœur qui récupèrent ce qui est consommable). Le pain sec est ensuite transformé en une mouture destinée à l’alimentation animale puis revendue à des d’éleveurs partenaires. Attention, le pain doit répondre à certains critères afin d’être convenablement transformé et conservé.

Concernant les salariés, ceux-ci ont un rôle essentiel. Ils doivent collecter, couper, sécher, broyer et mettre en sac la mouture avant expédition. De par la prise de responsabilité, les salariés reprennent confiance puis évoluent, par la suite, vers d’autres postes.

Moino Schema

Ce projet est gagnant / gagnant. En achetant leur mouture chez Moino 91, les agriculteurs bénéficient d’un produit deux fois moins cher que dans les circuits traditionnels et permettent à des personnes de sortir de leur exclusion professionnelle.

Du lancement au développement

En 2012, inspirée d’un reportage sur une structure d’insertion dans la région nantaise, Nathalie Lemoine décide de quitter le monde de l’assurance pour développer son projet. Aujourd’hui, son objectif est double : lutter contre le gaspillage alimentaire et fournir des emplois à l’échelle locale.

Pour cela, son association d’insertion compte désormais 14 salariés en insertion et 5 encadrants.

En décembre 2014, Moino 91 a collecté 500 kg de pain. Aujourd’hui, 15 à 20 tonnes de pain sont récupérées tous les mois. 85% du pain est collecté auprès de la grande distribution dans un rayon de 35 kilomètres maximum, le reste provient d’écoles et de boulangeries.

Mais Nathalie Lemoine ne compte pas en rester là. L’entreprise a encore besoin de financements, pour du matériel, mais également pour inciter de nouveaux éleveurs à alimenter leurs animaux avec sa mouture.

Pour en savoir plus

Rendez-vous sur le site ou devenez partenaire.

 

Vous aussi, vous avez développé une initiative ayant un impact social ou environnemental positif sur notre quotidien, n’hésitez pas à nous contacter sur dede@comeen.com.

Crédit photo : Pain sur Shutterstock