Comment le Digital permet de venir en Aide aux Commerces de Proximité ?

Comment le Digital permet de venir en Aide aux Commerces de Proximité ?

Lisibilité

A A A

Aujourd’hui, les centres villes doivent cultiver leur dynamisme pour apporter de meilleurs services aux consommateurs. Favoriser le développement des commerces existants tout en permettant l’implantation de nouveaux, tel est le défi à relever aujourd’hui. Pascal Thomas, PDG de Mappy, filiale de Solocal Group (ex PagesJaunes Groupe), spécialisée dans la recherche locale par la carte, revient sur les difficultés rencontrées par les commerces de proximité pour présenter quelques solutions. 

Ces dernières années, notre façon de vivre et de consommer a changé et façonné le nouveau paysage de nos villes. Avec l’arrivée du numérique, de nouvelles tendances de consommation sont apparues. Aujourd’hui, 78% des consommateurs se renseignent avant d’acheter en boutique.

En parallèle, un changement des besoins et attentes des consommateurs urbains est de plus en plus perceptible. Par souci du respect de l’environnement ou d’une recherche de meilleure qualité de vie, la France connaît un regain de demande pour des produits et commerçants locaux. C’est ainsi que les Français s’approvisionnent de plus en plus dans les commerces proposant des produits locaux ou home made.

Pour ces commerçants de proximité, promouvoir leur point de vente sur le Web demande du budget, du temps et la maitrise d’outils numériques. Et c’est là qu’intervient Mappy. Notre objectif : que le commerçant de proximité se positionne sur le parcours d’achat actuel de nombreux consommateurs et donc d’être au plus près de leurs besoins.

Depuis quelques mois et en réponse à la croissance du Web-to-Store (recherche d’informations sur le web pour un achat en magasin), Mappy a lancé Mappy Local Business pour permettre l’entrée massive des commerces dans l’ère du numérique.

Grâce à ce portail, Mappy offre la possibilité à tous les commerçants de prendre en main gratuitement leur vitrine digitale sur Mappy. Sur simple inscription, ils peuvent publier des informations pratiques comme leurs horaires d’ouverture, modalités de paiement, marques commercialisées et coordonnées. Un moyen de toucher des consommateurs présents en ligne jusque là inatteignables, qui viendront consommer dans leur point de vente et ainsi développer leur chiffre d’affaires.

Mappy -fiche

Une offre payante est également proposée qui permet d’enrichir ces fiches de photos et de promotions et d’optimiser les fiches pour un meilleur référencement, visibilité et performance.

Mappy-exemple1

Et pour aller plus loin dans la digitalisation des points de vente, Mappy vient aussi réaliser gratuitement des visites virtuelles à l’intérieur de chaque boutique.

Une vingtaine de photographes se sont rendus dans les commerces de grandes villes comme Paris, Dijon, Bordeaux, Marseille, Aix-en-Provence ou encore Lille et le projet s’étendra bientôt à d’autres villes.

Mappy-photographe

Ces projets RSE intégrés au coeur même du modèle économique de Mappy semblent avoir convaincu les commerçants, puisque plus de 28 000 commerces ont déjà été photographiés, et rencontrent un intérêt grandissant auprès des internautes. Fort de ces premiers succès, Mappy ne compte pas s’arrêter là et va poursuivre, à travers la France,  le développement de ses services qui permettent de redynamiser les centres villes ainsi que le tissu économique local des zones urbaines.