Les Modèles Socio-économiques des Associations et leur Transformation

Les Modèles Socio-économiques des Associations et leur Transformation

dialogue partie prenante
Lisibilité
by Elodie Jullien Elodie Jullien
A- A A+

En 5 ans, la capacité à éclairer les associations sur les mutations de leur modèle socio-économique s’est structurée et est devenu un concept partagé. Aujourd’hui, le modèle socio-économique est un outil au service du projet associatif. Aussi, afin de pouvoir développer les projets associatifs et favoriser le changement d’échelle des innovations, la question de la transformation des modèles s’est posée.

Elodie Jullien, directrice de la recherche au sein du RAMEAU, explique l’évolution de la notion de modèles socio-économiques associatifs et pourquoi il est nécessaire d’accompagner leur transformation.

Un concept partagé

Après plusieurs années d’instructions, une note collective portée par le Mouvement Associatif en 2014 a constaté qu’un modèle socio-économique associatif se structure autour de 3 leviers complémentaires :

  • Les richesses humaines (salariés, bénévoles, volontaires) mobilisées sur le projet ;
  • Les leviers financiers nécessaires à la couverture des besoins de l’association ;
  • Les alliances avec des acteurs publics et/ou privés pour développer des synergies voire pour permettre des coûts évités.

 

Les modèles socio-économiques sont un outil au service du projet associatif. L’articulation de ces 3 leviers entre eux doit être cohérente et servir le projet. Sur la base des travaux de recherche du RAMEAU, une typologie de 7 modèles socio-économiques associatifs permet aux associations de se repérer.

Le-Rameau-Typo-MSELa nécessité d’accompagner la transformation des modèles socio-économiques associatifs

Le secteur associatif est en profonde transformation. Il est confronté d’un côté à la nécessité d’accroître son action sous l’effet de l’amplification des besoins sociétaux, et de l’autre à la raréfaction de ses ressources et à l’évolution des modalités du financement public (augmentation des commandes publiques au détriment des subventions). Pour répondre à cet « effet ciseau », les associations doivent réinventer leur modèle socio-économique.

Cependant, la transformation des modèles socio-économiques associatifs est complexe. Un juste équilibre est à trouver pour garantir d’un côté la primauté du projet associatif et de l’autre sa viabilité économique. Cela nécessite de pouvoir :

  • Analyser son propre modèle au regard des 7 modèles socio-économiques,
  • Identifier parmi la diversité des leviers RH, financiers et alliances, ceux qui sont les plus pertinents à activer pour faire évoluer son modèle et répondre ainsi à son projet associatif.

 

Un éclairage et une prise de recul sont nécessaires. La transformation des modèles socio-économiques nécessite un temps de réflexion. Il est donc indispensable d’outiller les acteurs qui s’interrogent et de leur donner les moyens de faire des choix pertinents. C’est pourquoi, différents travaux ont été initiés sur la transformation des modèles économiques associatifs. Citons notamment l’expérimentation du Centre de Ressources DLA – Environnement qui a permis de tester sur 8 associations un modèle innovant d’accompagnement des associations environnementales dans la transformation de leur modèle économique. De cette expérimentation, il ressort la pertinence d’un tel accompagnement.

Pour aider à l’appropriation de ces enjeux de mutation, Le RAMEAU a développé le centre de ressources numériques “modèles socio-économiques associatifs”, en partenariat avec l’ADASI. Après avoir qualifié les enjeux de la mutation du secteur associatif, et expérimenté de nouvelles formes de modèles hybrides, il en a modélisé les enseignements. Ils sont accessibles sur ce centre de ressources numérique sous forme de publications, de résultats d’étude, de retours d’expériences, et de méthodes et outils. Vous trouverez aussi des modules d’auto-formation pour vous approprier le sujet.

 

Crédit photo : association sur Shutterstock