Orange Partenaire d’un Entrepreneuriat Social qui a le Moral

Orange Partenaire d’un Entrepreneuriat Social qui a le Moral

Lisibilité

A A A

Face au contexte économique difficile, à un marché de l’emploi morose et aux crises sociales et environnementales, l’entrepreneuriat social est en pleine effervescence. Une dynamique de plus en plus crédible face à l’essoufflement de certains modèles traditionnels… Un appel d’air salutaire qui dépasse le cadre exclusif de petites structures puisqu’on observe désormais l’implication accrue de grandes entreprises. L’objectif : s’ouvrir à de nouveaux modèles innovants, soutenir le tissu entrepreneurial local et à terme, dynamiser le développement économique et social.

Orange favorise une stratégie d’innovation ouverte, et à ce titre, travailler avec des start-ups et des PME innovantes lui permet d’accompagner de nouveaux acteurs en accélérant l’innovation au sein des territoires. 

En 2014, Orange a mis en place un partenariat avec La Ruche, association ayant pour vocation le développement et l’accompagnement d’entrepreneurs sociaux. A l’occasion de l’ouverture d’une deuxième Ruche à Bordeaux et de la parution d’un baromètre du moral des entrepreneurs sociaux, Bruno Humbert, président et co-fondateur de La Ruche, revient sur son partenariat avec Orange.

La Ruche, c’est quoi ?

Partenariat La Ruche Orange 1

Créée en 2007,  l’idée de départ de l’association La Ruche est simple : regrouper, dans un même lieu convivial appelé une Ruche, des personnes portant les même envies, à savoir :

  • Entreprendre autrement ;
  • Remettre l’humain au centre de l’activité de l’entreprise ;
  • Partager, échanger et aider d’autres entrepreneurs dans leur développement ;
  • Donner davantage de visibilité à l’entrepreneuriat social.

 

La 1ère Ruche, installée à Paris en 2008, a déjà vu passer 250 entreprises dans ses 600 m2, avec un taux de survie supérieur à 90 %.

Les entrepreneurs sociaux ayant pour beaucoup une volonté de s’ancrer dans leur territoire, il était nécessaire de s’implanter au plus près d’eux. Ils pensent local et règlent des problématiques locales. Pour cette raison, les membres de La Ruche ont décidé de partir à leur rencontre.

Un partenariat gagnant / gagnant 


A priori, un partenariat entre une structure d’accompagnement d’entrepreneurs sociaux et une grande société du CAC40 peut sembler étonnant, voire contre nature. Et pourtant, c’est une logique de complémentarité qui s’impose, notamment dans le cas d’Orange pour qui l’ancrage local (que ce soit en France comme dans les autres pays) fait partie de sa réalité, d’où des actions orientées vers la dynamisation des tissus socio-économiques locaux.

Orange est présent en Afrique sur ces sujets, notamment au travers d’incubateurs, comme à Dakar, à Niamey… Le partenariat avec La Ruche est l’occasion d’aller à la rencontre d’une communauté innovante sur le territoire français en phase avec sa politique d’open innovation.

C’est ainsi que le partenariat Orange / La Ruche, officialisé en février 2014, s’articule autour de 5 piliers :

  • Une aide financière : Orange permet de lancer deux autres Ruches en dehors de celle de Paris ;
  • Un apport en industrie : Orange apporte son soutien en terme de connectivité (Internet, téléphonie) ;
  • Un mécénat de compétences : Les salariés d’Orange qui le souhaitent ont depuis peu la possibilité de faire profiter de leur expertise métier les entrepreneurs de La Ruche ;
  • Une source d’entrepreneurs innovants : Certains entrepreneurs proposent des solutions technologiques et sociales qui peuvent intéresser le Groupe Orange. Six entrepreneurs ont déjà été présentés à Orange et 4 ont déjà signé un contrat ou un partenariat. Il s’agit pour eux d’un véritable tremplin pour leur activité (cf. le cas d’OtoSense présenté ci-dessous).
  • Enfin, ce partenariat a permis à La Ruche d’asseoir sa crédibilité par son association avec un acteur majeur de l’économie française.

Vers un déploiement de La Ruche en France

Une nouvelle Ruche à ouvert ses portes fin 2014 à Bordeaux. Ce nouveau lieu accueille déjà 12 projets sociaux. Ces lieux collectifs alternatifs ont un vrai rôle à jouer dans l’ensemble du territoire, en attirant des jeunes entrepreneurs sociaux qui ont des projets mais souffrent parfois d’isolement et d’un manque de réseau.

La Ruche a pour objectif d’ouvrir des espaces dans de nombreuses villes françaises afin de créer un réseau innovant de partage et d’échange pour accompagner les entrepreneurs sociaux partout dans le pays.

OtoSense : une innovation sociale et technologique issue de La Ruche et soutenue par Orange

Sébastien Christian, l’entrepreneur créateur du projet OtoSense, est enseignant chercheur en orthophonie et spécialiste en intelligence artificielle. Son idée : développer une application capable de reconnaître les sons de la vie quotidienne pour prévenir les sourds et malentendants des bruits qui les entourent (sonnette, chiens, alarmes, etc). En un mot : créer le « Shazam des sourds » !

Son système, simple d’utilisation et favorisant confort et sécurité, s’installe sur un Smartphone qui peut aussi être connecté à une montre. Lorsqu’un son retentit, l’application l’analyse, le compare à ceux qu’elle connaît déjà afin de l’identifier et alerte son propriétaire soit en mode vibreur, ou par un flash ou encore avec un message texte.

Orange travaille avec OtoSense dans le but d’inclure ce service dans son offre d’accessibilité et ses offres Home. Lors du dernier GSMA Mobile World Congress de Barcelone, OtoSense s’est vu décerner le Prix «  best apps of the year » ! Et même si désormais Sébastien Christian partage son temps entre la France et les laboratoires du MIT à Boston, les premiers pas de cette « success story » ont eu lieu à La Ruche de Paris.

Des entrepreneurs sociaux optimistes

Partenariat La Ruche Orange - Baromètre

La Ruche, Orange, Le Mouves et Opinion Way, viennent de publier les résultats d’un baromètre sur le moral des entrepreneurs sociaux. L’idée de ce baromètre était de mieux comprendre l’état d’esprit des entrepreneurs sociaux en le comparant à celui des entrepreneurs français « traditionnels ».

Quatre enseignements principaux sont à retenir :

  • De fortes perspectives de croissance pour les entreprises sociales : 86% des entrepreneurs sociaux s’attendent à augmenter leur chiffre d’affaires en 2015. Une prévision nettement supérieure aux dirigeants des autres entreprises Françaises (34%) ;
  • Des perspectives d’emploi plus fortes que dans les autres entreprises : près de la moitié des entrepreneurs sociaux envisagent d’augmenter (au cours des 6 prochains mois) le nombre de salariés en CDI (57%) ;
  • Des entrepreneurs sociaux particulièrement enthousiastes pour l’avenir : les entrepreneurs sociaux sont globalement plus confiants pour leur structure que les autres dirigeants Français (85% vs 57%) ;
  • Les entreprises sociales, un environnement favorable à l’intégration des jeunes : globalement, l’intégration de jeunes est fortement appréciée dans les entreprises sociales. Les raisons : leur énergie (96%) et leur créativité (95%).

Partenariat La Ruche Orange 2

En poussant plus loin l’analyse, nous pouvons prendre conscience de 2 enseignements majeurs :

  • Les TIC sont bel et bien un puissant levier d’innovation et de changement de modèle ;
  • Un constat cependant nuancé par le fait que l’appropriation des nouvelles technologies n’est pas encore considérée par les entrepreneurs sociaux eux-mêmes comme un des tout premiers facteurs de réussite.

 

Cette information nous permet d’attester du bien-fondé de notre partenariat avec un acteur majeur du numérique. Une vision partagée avec Orange qu’il nous appartient désormais de porter vers le plus grand nombre d’entrepreneurs.