Pour l’Intégration des Personnes en situation de Handicap, « Piétinons les Préjugés »

Pour l’Intégration des Personnes en situation de Handicap, « Piétinons les Préjugés »

Lisibilité

A A A

L’opération « Piétinons les préjugés », lancée en novembre 2014, continue de plus belle ce vendredi 24 juillet au Mur d’Alibert. Cette opération est une vaste campagne artistique dont l’objectif est de provoquer des rencontres, de recréer du lien social et d’apporter une nouvelle vision sur l’intégration sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap. Retour sur les évènements de cette campagne et sur son objectif : supprimer les idées reçues sur le handicap.

Une campagne de sensibilisation à l’Hôtel de Ville

Avec près de 6,5% de la population en situation de handicap en France, il est aujourd’hui encore nécessaire de combattre certaines idées reçues. Dans le monde de l’entreprise, il existe déjà certaines structures comme les Entreprises Adaptées ou les ESAT qui veulent dépasser ces préjugés et permettre aux personnes handicapées de travailler le plus normalement possible. Mais il reste encore du chemin à parcourir pour informer le grand public et pour que le monde du travail accueille mieux les personnes en situation de handicap.

Les 7, 8 et 9 novembre dernier, l’Hôtel de Ville de Paris était envahi par une immense bulle de 110 mètres carrés, où s’exposaient illustrations et pièces artistiques autour d’un thème : les idées reçues sur le handicap. Pour accompagner cette installation, un dispositif au sol permettait de véritablement et symboliquement piétiner les préjugés mais aussi d’obtenir de vraies informations ludiques, pédagogiques et collaboratives sur la situation des personnes handicapées. L’opération, portée par l’agence E&H LAB a un but : se battre pour l’intégration sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap.

piétinons les préjugés

Une campagne de sensibilisation a également été organisée dans le métro parisien, via de grandes affiches publicitaires. L’idée est de démonter toutes les idées reçues qui peuvent exister sur le handicap : « Une personne handicapée transmet-elle forcément son handicap à son enfant ? », « Les aveugles ont-ils tous un chien ? », « Un handicapé coûte-t-il plus cher à son entreprise ? ». L’opération « Piétinons les Préjugés » investit le mobilier urbain pour véhiculer un message d’intégration à propos du handicap et compte bien déconstruire les clichés.

Piétinons Préjugés Campagne Metro

« Piétinons les Préjugés » s’attaque aux idées reçues sur le handicap, rue Alibert

Ce vendredi 24 juillet et jusqu’à la rentrée, l’opération investit le mur de la rue Alibert dans le 10ème arrondissement de Paris. Au programme : des artistes (BEBAR, MARKO 93, LIVERPOOL, UNA…) à la rencontre de publics divers (écoliers, résidents, nos partenaires…), une exposition artistique et des illustrations qui rappellent encore une fois que notre regard sur le handicap est bien souvent faux ou biaisé.

En septembre prochain, les jeunes et les associations du quartier participeront à l’animation de plusieurs évènements de sensibilisation autour du mur. Enfin, en novembre, l’opération prendra un nouveau tournant avec l’organisation de la Semaine pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

En parallèle, l’opération « Piétinons les Préjugés » est aussi mise en place dans les entreprises. Dassault Système, Alcatel Lucent ou encore Transdev ont d’ores et déjà participé ou vont participer au projet.

Alors pour déconstruire les préjugés sur le handicap, piétinons-les tout l’été au mur de la Rue Alibert !

 

Crédit image : Handicap Intégration sur Shutterstock

  • Nathalie Rafiy

    Une expérience innovante, ludique et éthique que nous avons eu le plaisir de mettre en place le 18 Juin dernier à l’occasion de notre Journée de sensibilisation sur le Handicap : H’EQUITY DAY – Ce fut un success, Bravo à l’équipe E&HLAB:)
    Nathalie RAFIY, Responsible Mission Handicap Dassault Systèmes

  • Irene Idec

    Projet percutant ! Bravo 🙂

  • Nordine Loucif

    ici a tourcoing j’ai décidé avec des amis lourdement touché par la maladie (« des vrais en fauteuils roulant qui ont besoins d’assitance quotidienne)
    tout ca pour dire qui mieux qu’un handicapé pour parler handicap
    donc j’organise autour d’ un café citoyen une rencontre : LE HANDICAP AU TRAVERS LE REGARD DES AUTRES » manière gentille d’interpeller la société
    car il y a encore du chemin