Pourquoi faire de la RSE ? Pourquoi avoir une stratégie RSE ?

Pourquoi faire de la RSE ? Pourquoi avoir une stratégie RSE ?

Lisibilité

On parle de plus en plus de RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), mais pourquoi les entreprises auraient-elles intérêt à mettre en place une démarche RSE ? Qu’est-ce que cela peut le rapporter ? Voici les 5 points importants à retenir.

1 – Faire de la RSE : des gains de productivité et de performance financière

fonctions-responsable-rse

La RSE n’est pas seulement une série de mesures cosmétiques destinées à réduire son impact environnemental ou à améliorer son impact social. Lorsque la RSE est mise en place correctement, qu’elle repose sur les bonnes pratiques RSE, elle a le potentiel d’améliorer le fonctionnement global de l’entreprise, de la rendre plus efficace, plus résiliente, plus agile. Pour tout ces raisons, la RSE est généralement considérée comme un facteur de gains de productivités et de performance financière pour les entreprises.

Selon une étude menée par France Stratégie (organisme rattaché au Premier Ministre), les entreprises disposant d’une bonne stratégie RSE sont en moyenne 13% plus performantes que les autres. C’est un constat qui se vérifie assez globalement : de plus en plus de PME considèrent la RSE comme un vecteur de rentabilité par exemple. De plus en plus de financiers considèrent aussi la RSE des entreprises avant de leur accorder des financements… D’autres études ont montré que les entreprises se conforment aux normes RSE comme la norme ISO 14001 sont plus plus productives et plus performantes, mais aussi qu’elles gagnaient plus facilement des parts de marché.

Bref, la RSE devient une licence to operate, un vecteur de performance financière et de productivité.

2 – Une réduction des coûts et des risques grâce à la RSE

conseils-rse-rentree

L’autre atout de la RSE c’est sa capacité à réduire les coûts pour les entreprises. Il s’agit d’une part des coûts évidents : réduire la consommation électrique en entreprise, réduire la consommation de papier au bureau, ou diminuer la consommation de resources au travail. Tout cela permet de réduire les coûts de l’entreprise et donc d’améliorer la rentabilité. Mais ce n’est pas tout !

La RSE progressivement devient un outil de gestion des risques. En effet, en adoptant un business model plus responsable, les entreprises disposent de process définis pour identifier les risques fournisseurs grâce à la RSE, mais aussi les risques financiers, climatiques ou encore les risques-image.

Cette identification des risques fait partie intégrante d’une démarche de prospective « RSE » particulièrement importante lorsque l’on veut réduire ses coûts. En effet pour une entreprise, être capable d’identifier les points de faiblesse de son business model, de sa chaîne d’approvisionnement ou de son story telling marketing permet d’éviter des coûts importants en prévenant des crises significatives. La RSE devient le garde fou de l’entreprise !

3 – Une meilleure intégration sur les marchés (européens notamment)

Share-paris-conference-economie-collaborative

Un autre avantage indéniable de la RSE, c’est qu’elle peut servir (notamment si elle s’accompagne de certifications ou de labels) d’outil pour identifier les fournisseurs ou partenaires fiables. Ainsi, selon une étude de l’organisme britannique des certifications, les entreprises disposant de certifications RSE sont jusqu’à 66% plus susceptibles d’être identifiés comme des partenaires de business et de gagner des parts de marché.

De plus en plus de grandes entreprises intègrent à leurs cahiers des charges la nécessité de respecter certains principes RSE, voire certains labels (ISO 26000, ISO 14001, ISO 9001 par exemple). De plus en plus, cela devient une nécessité pour s’intégrer sur ces marchés concurrentiels : la RSE devient alors un moyen de se différencier.

Progressivement, tous ces labels et toutes ces pratiques RSE deviennent des conventions, des bonnes pratiques, sans lesquelles il est difficile d’être perçu comme un partenaire crédible. L’OIT (Organisation Internationale du Travail) et l’ISO (International Standardization Organisation) oeuvrent d’ailleurs pour renforcer plus encore ces bonnes pratiques et leur acceptabilité.

4 – La RSE améliore l’engagement et la satisfaction des salariés

resolutions-rse-renforcer

La plupart des salariés désirent plus de RSE dans leur entreprise. C’est en tout cas ce que révèlent plusieurs études menées ces dernières années. Ils veulent savoir comment leur entreprise s’engage pour l’intérêt général, et surtout ils veulent participer. Aujourd’hui, la plupart des jeunes travailleurs issus de la génération Y désirent travailler dans des entreprises responsables, avec une politique RSE concrète et cohérente.

Les études de management récentes montrent que les entreprises qui pratiquent la RSE et qui impliquent leurs salariés dans la démarche voient la fidélité, l’engagement et la productivité de leurs salariés augmenter, comme si le fait de travailler pour une entreprise responsable constituait une motivation au travail. Résultats : réduction du turn-over, meilleure dynamique interne, management plus simple et plus productif… La RSE a donc de nombreux liens à tisser avec les ressources humaines.

Bref, encore une bonne raison de faire de la RSE une priorité pour son entreprise.

5 – La RSE améliore la réputation, l’identité de marque et devient une véritable « licence to operate »

consommation-responsable-tendance

Enfin, la dernière bonne raison de faire de la RSE un aspect central de son business, c’est la question de la réputation. Aujourd’hui beaucoup d’entreprises sont face à une crise de confiance aussi bien de la part de leurs clients que de leurs partenaires business. Pour restaurer cette confiance, plusieurs études comme le Baromètre de la Confiance e-RSE.net ont montré que s’engager sur des sujets de société (et donc faire de la RSE) était une bonne piste à suivre. L’entreprise ne peut plus aujourd’hui se contenter d’être un acteur économique intéressé uniquement par son profit : ses parties prenantes attendent d’elle qu’elle se mobilise sur des sujets comme le développement durable, la protection de l’environnement, ou les sujets sociaux et économiques.

Pour répondre à ces attentes, faire de la RSE est essentiel. Cela va même plus loin : intégrer la RSE au coeur de son business semble désormais être la meilleure façon de se créer une identité de marque et une réputation RSE positive. Et à long terme, c’est comme cela que l’on gagne la fidélité et la confiance de ses clients et de ses parties prenantes.

En résumé : les entreprises du futur seront celles qui feront de la RSE leur priorité.