[ENQUÊTE] Le Pro Bono : les Professionnels & leurs Compétences au Service de l’Intérêt Général

[ENQUÊTE] Le Pro Bono : les Professionnels & leurs Compétences au Service de l’Intérêt Général

Lisibilité

A A A

Zoom sur le pro bono ou l’engagement des compétences professionnelles pour le bien public. A l’occasion du Panorama du pro bono élaboré par Pro Bono Lab, découvrez cet ensemble de pratiques novatrices et inclusives. Et si vous pratiquez vous-même le Pro Bono, aidez-nous à mieux comprendre ce phénomène grâce à un questionnaire hyper rapide à la fin de l’article.

Le pro bono : définitions et explications

Qu’est-ce que le pro bono ? Ce terme issu de la locution latine « pro bono publico », qui signifie « pour le bien public » rassemble toutes les formes d’engagement volontaire de compétences pour servir le bien public. À l’origine, cette expression était utilisée par les avocats, qui mettaient leurs compétences de juristes au service de ceux qui n’avaient pas les moyens d’accéder à ce genre de services. Il pouvait s’agir des personnes isolées ou démunies, mais aussi d’associations sans moyens. Aujourd’hui, quand on parle de pro bono, on fait référence à toutes les situations où un professionnel quel qu’il soit met ses compétences au service d’une association ou de l’intérêt général. Quelles différences avec le mécénat de compétence ? En fait, le pro bono englobe le mécénat de compétences et d’autres pratiques comme :

  • le bénévolat de compétence, qui consiste à mettre gratuitement une compétence à la disposition d’une association de solidarité le temps d’une mission
  • l’engagement citoyen, c’est à dire le fait pour une entreprise d’aider ses salariés à s’engager au-delà de leurs obligations professionnelles pour des activités d’intérêt général

De plus en plus d’entreprises se lancent dans des démarches de pro bono, soit en favorisant le mécénat de compétences (qui devient de plus en plus important – voir l’article « Panorama du mécénat de compétence en France ici), soit en engageant ses salariés sur des missions d’intérêt général. C’est pour mieux comprendre le développement du pro bono que Pro Bono Lab travaille sur un Panorama du pro bono.

Des besoins de compétences de plus en plus fort

pro bono définition

La raison du développement du pro bono est d’abord à chercher dans la professionnalisation des associations et l’augmentation de leurs besoins en compétences. Aujourd’hui, les associations d’intérêt général ou de solidarité sont de plus en plus professionnelles dans leurs fonctionnements et dans leurs besoins. Elles ont besoin de compétences juridiques, mais aussi en matière RH, des compétences de communication, voire en graphisme, en gestion financière ou en comptabilité.

Or aujourd’hui, il est de plus en plus difficile pour les association de trouver ces compétences et de trouver des moyens. Les bénévoles réguliers sont souvent moins nombreux, les dons moins importants, les conditions réglementaires sont plus complexes. Dans ces conditions il est impossible pour les associations de recruter des personnels ou des bénévoles capables de les aider.

Naturellement, elles se tournent donc vers les entreprises, avec lesquelles elles sont souvent en partenariat.

Le pro bono : une réponse à un besoin de sens dans le travail

Mais le développement du pro bono est aussi lié à une vraie recherche de sens des salariés dans leur travail. Le travail prend une place importante dans la vie des individus, et naturellement, ces derniers cherchent à s’y épanouir. Or, on sait désormais que les salariés qui s’investissent dans la RSE ou dans les « bonnes causes » dans leurs entreprises sont plus heureux au travail. Ils se sentent utiles, plus valorisés, et apprécient plus leur travail.

C’est une tendance que l’on observe particulièrement chez la jeune génération, les « millenials » qui cherchent à mettre du sens dans leur travail au quotidien. Le pro bono est une réponse à cette quête de sens (76% des bénévoles indiquent que leur principale motivation pour le pro bono est la recherche de sens), puisqu’il permet de lier le travail et le monde professionnel avec des actions dans l’intérêt général. Mais le pro bono est également une manière d’élargir ses compétences : un responsable communication dans une entreprise qui pratique le mécénat de compétence en association aura une vision différente de son travail, il verra en quelque sorte l’envers du décor et mettra en pratique ses compétences dans un contexte nouveau.

Le pro bono : quel intérêt pour l’entreprise

Le pro bono est aussi une formidable opportunité pour les entreprises. Outre le bénéfice en matière d’image, le pro bono permet aussi aux entreprises de se créer un vrai réseau avec des associations locales. Cela contribue à l’ancrage territorial, à l’enracinement local des entreprises. C’est aussi un moyen d’augmenter la motivation des équipes, leur cohésion et donc leur productivité. En effet, on sait aujourd’hui que le bien-être au travail augmente l’efficacité des salariés et la compétitivité des entreprises.

Le pro bono semble donc être une stratégie gagnant – gagnant – gagnant entre les 3 acteurs : l’association bénéficiaire, le volontaire et l’entreprise.

Le pro bono en entreprise : donnez votre avis

enquete pro bono

 

Pour mieux comprendre le pro bono, en identifier les contours, les enjeux et les potentialités de développement, Pro Bono Lab élabore en ce moment-même un panorama du pro bono. Après avoir sondé les étudiants, les associations et les bénévoles, Pro Bono Lab s’intéresse désormais aux entreprises. L’objectif ? Identifier les dispositifs pro bono mis en œuvre dans les entreprises et estimer et mesurer le potentiel de développement de ces programmes pour les acteurs privés.

Si votre entreprise met en place des programmes pro bono, vous pouvez participer à cette étude en répondant à un questionnaire simple ici : https://fr.surveymonkey.com/r/GLTQSCV

À l’issue de cette enquête, qui sera publiée en septembre prochain, vous pourrez découvrir en exclusivité le panorama du pro bono en France, son développement, son potentiel et son utilité. Pour cela, il vous suffit de vous inscrire dans la communauté e-RSE !