QSE (Qualité Sécurité Environnement) : définition, protocole et certification

Qu’est-ce qu’une démarche Qualité Sécurité Environnement ? Comment s’organise son management ? Quels sont les avantages d’une certification QSE ?

Définition / champ d’application de la démarche QSE

Le sigle QSE (Qualité Sécurité Environnement) s’attache à une démarche volontaire des entreprises visant à la mise en œuvre conjointe, dans son management, des référentiels de trois normes spécifiques :

Une stratégie QSE doit en conséquence prendre en charge l’ensemble des risques et problématiques dans ces trois registres, et mettre en place un management qui en intègre le traitement en complémentarité des contraintes et objectifs économiques de l’entreprise. À noter que les trois référentiels concernés, tant dans leur finalité que dans leur application, comportent un nombre important de points communs et s’inscrivent tous dans un cadre plus général de responsabilité sociale/sociétale des entreprises (RSE).

Le management Qualité Sécurité Environnement

La mise en place d’une démarche QSE s’appuie avant tout sur un engagement des dirigeants (souvent en accord avec les parties prenantes) qui consiste dans un premier temps à anticiper les risques, puis à mettre au clair les éventuels dysfonctionnements au regard des objectifs à atteindre, de manière à définir et mener à bien des projets transversaux aux problématiques des trois référentiels.

Pour parvenir à ses fins, la méthodologie QSE fait appel à une stratégie dite d’amélioration continue, qui s’incarne dans le processus classique de la roue de Deming en quatre étapes cycliques :

  • 1. Planification : état des lieux, définition des objectifs, plan des actions à réaliser.
  • 2. Mise en œuvre : réalisation des actions spécifiques en regard de chaque référentiel et en synergie de leurs items communs.
  • 3. Évaluation : confrontation des résultats aux objectifs par l’analyse d’indicateurs prédéfinis, niveau d’avancement des projets vis-à-vis du calendrier original.
  • 4. Amélioration : validation des actions effectivement menées à terme et des enseignements à en tirer, ajustements et correctifs éventuels sur les actions restant à réaliser…

La certification QSE

Toujours sur la base du volontariat, la démarche QSE d’une entreprise peut faire l’objet d’un processus de certification auprès d’organismes agréés dont l’AFNOR. Cette certification à trois niveaux normatifs de référence présente pour les entreprises concernées divers avantages significatifs, dont notamment :

  • la mise en valeur et la reconnaissance des engagements dans les domaines de la qualité, de la sécurité et de l’environnement ;
  • la mise en œuvre d’un outil de management global intégré qui facilite l’harmonisation des ressources et des procédures ;
  • un climat, en interne et en externe, favorable à la création de valeur ajoutée.