Rapport RSE 100% Digital : Orange réinvente son Reporting pour l’ouvrir à une large Audience

Rapport RSE 100% Digital : Orange réinvente son Reporting pour l’ouvrir à une large Audience

Lisibilité

A A A

Les nombreuses démarches RSE volontaires impulsées ces dernières années confirment la mobilisation des entreprises. Celles-ci voient de plus en plus la RSE comme un atout différenciant, voire comme un levier de croissance, et non plus comme une contrainte réglementaire.

Les grandes entreprises, comme certaines TPE/PME, ont engagé des démarches ambitieuses en impliquant leurs parties prenantes, en repensant leurs activités dans une logique de création de valeur partagée avec la société mais aussi en rendant compte de leurs performances extra-financières.

Aujourd’hui, il n’existe aucune obligation règlementaire concernant la publication d’un rapport RSE. En effet, la loi Grenelle 2 oblige uniquement les grandes entreprises à publier une quarantaine d’indicateurs RSE dans leur reporting annuel, pour l’ensemble des filiales contrôlées.

Avec la sortie de son rapport de gestion annuel en février, Orange remplit son obligation légale. Mais, depuis 2003, le Groupe a souhaité davantage de place pour expliquer sa démarche et valoriser les différentes initiatives locales de ses filiales. Ainsi, Orange publie chaque année son rapport RSE.

Cette année, Orange a choisi de réinventer cet exercice, en publiant un rapport RSE 100% digital. Christine Hermann, directrice de la communication RSE du Groupe Orange, nous présente ce projet.

Le rapport RSE digital : innover pour simplifier

L’année dernière encore, nous proposions une version imprimée de notre rapport ainsi qu’une version PDF. Au total, plus de 120 pages de lecture ! Cette version PDF permettait déjà de sélectionner certaines parties du rapport ou d’extraire des tableaux Excel, mais ne s’inscrivait pas encore dans une démarche d’ouverture au plus grand nombre. C’est pourquoi cette année, nous avons décidé d’aller plus loin.

Proposé en deux langues pour le moment – français et anglais – et très bientôt en espagnol, le rapport ne propose pas plus d’informations, mais au contraire, une information plus facile à extraire en fonction des besoins et attentes des différents observateurs RSE. Le but premier est, nous l’espérons, de faciliter leur travail grâce à une plus grande lisibilité, plus de transparence et d’efficacité. Pour cela, une mosaïque online constitue le point d’entrée unique à l’ensemble des contenus. Objectif : entrer dans le rapport par l’angle choisi par le lecteur.

Rapport RSE Orange

Notre commissaire au compte qui audite et certifie notre démarche ainsi que notre reporting, a dû trouver de nouvelles solutions pour réaliser leur première certification 100% digitale. Nous sommes fiers de cette innovation et nous attendons d’ailleurs avec impatience les retours des lecteurs sur ce travail d’équipe, qui ne fut pas un long fleuve tranquille. Notamment du côté de la nécessaire démarche de conviction en interne car le passage au 100% digital était avant tout vu par les contributeurs RSE comme une obligatoire réduction du volume des textes, alors qu’ils sont eux-mêmes très engagés et prolixes sur les actions du Groupe en matière de RSE. Les infographies et les témoignages vidéo ont partiellement eu raison de leur frustration. Notre objectif pour l’an prochain est d’aller plus loin dans cette simplification : de nouveaux combats en perspective !

Pourquoi réaliser un rapport RSE 100% digital ?

La création de ce rapport RSE 100% digital s’inscrit parfaitement dans la volonté de progrès continu de la politique RSE du Groupe. Nous cherchons à donner une meilleure lisibilité à notre engagement sociétal et environnemental, aujourd’hui mature et inscrit au cœur du nouveau plan stratégique du Groupe qui repose sur une dynamique d’entreprise digitale, efficace et responsable.

Ce reporting digital émane également d’une volonté de simplification, afin de gagner en clarté pour mieux atteindre nos cibles. En effet, les rapports RSE des années précédentes étaient réservés à quelques analystes. Le grand public, quant à lui, avait besoin d’informations plus pédagogiques, moins chiffrées et se rendait donc plutôt sur la rubrique Responsabilité du site institutionnel. Ce nouveau rapport, entièrement intégré sur le site Orange.com, permet de répondre aux besoins de ces deux cibles pour que chacun y trouve son compte sans avoir à faire de notre côté le double de travail. La mosaïque du Rapport RSE renvoie en effet sur des contenus purement liés au reporting annuel, mais nous permet également de valoriser nos actions tout au long de l’année. C’est donc autant un arrêt sur image à fin décembre 2014 qu’une fenêtre sur notre RSE en perpétuel mouvement.

D’autres raisons expliquent ce changement :

  • Répondre aux besoins des parties prenantes de plus en plus favorables à la recherche d’informations sur Internet ;
  • Rendre les résultats plus accessibles et visibles ;
  • Augmenter et diversifier l’audience ;
  • Favoriser une incarnation plus forte grâce à la publication de vidéos de salariés Orange mais aussi d’experts prenant la parole sur des sujets en lien avec les enjeux du Groupe ;
  • Sans oublier une optimisation budgétaire nous permettant d’utiliser des contenus déjà créés ou d’en créer de nouveaux, qui auront une autre vie que le seul exercice annuel.

Une base de données ouverte

Au delà des tableaux de chiffres (déjà téléchargeables les années précédentes), nous avons développé pour ce rapport une base de données interactive, qui s’inscrit dans le temps. Elle permet d’avoir accès à toutes les données sociales et environnementales de l’ensemble du périmètre du Groupe.

En effet, trois années de données sont désormais répertoriées sur le site. Grâce à cela, il est possible d’avoir une vision dynamique sur les dernières années : connaître les performances d’un pays, comparer les différents pays ou zones entre eux ou encore aller directement à l’info recherchée devient plus facile.

De plus, un volet graphique, à adapter selon ses besoins, permet de ressortir visuellement les tendances et dynamiques sur tous les enjeux.

Graphisue Rapport RSE Orange

De la forme au fond… Ce qu’il faut retenir de l’engagement RSE d’Orange

Je suis assez contente d’avoir pu, je crois, avec ce rapport digital mais aussi avec notre nouvelle brochure téléchargeable, simplifier pour tous nos interlocuteurs notre approche stratégique RSE en donnant à voir nos avancées, ainsi que de la démocratiser toujours plus en interne.

Portée au plus haut niveau de l’entreprise (comme en témoigne la vidéo de Stéphane Richard notre PDG qui introduit notre Rapport RSE), je dirais que notre démarche RSE se confond aujourd’hui avec notre mission d’entreprise, qui, en tant qu’acteur de la révolution numérique, dessine un monde nouveau que nous voulons plus humain et positif.

Orange Rapport RSE Stephane Richard

Avec 156 000 salariés servant plus de 244 millions de clients dans 29 pays, nous devons en effet écouter et comprendre nos clients, ainsi que l’ensemble de nos parties prenantes dans leur usages, leurs besoins et leurs interrogations face à ce monde connecté. Parce que nous avons la conviction que le numérique est source de progrès, nous voulons être toujours là pour connecter cette société digitale à ce qui lui est essentiel. Nous voulons guider ces mutations dans un sens positif car nous sommes convaincus que nos technologies favorisent le partage, la collaboration, la créativité et la dynamique entrepreneuriale. C’est en donnant à chacun les moyens de se projeter sereinement dans le numérique que nous en ferons effectivement un accélérateur de progrès économique, social et environnemental.

Notre programme d’entreprise engagée s’articule donc autour de trois leviers de performance durable : accompagner chacun en confiance dans le monde numérique, soutenir localement le développement économique et social et favoriser la transition énergétique et écologique. L’ensemble de nos supports s’articulent autour de ce triptyque pour accompagner nos lecteurs dans leur compréhension de nos réalisations et de nos feuilles de route.

Pour le futur, le groupe voit même plus loin. La réalisation d’un reporting intégré est actuellement en discussion : il s’agit d’une forte volonté de la RSE du Groupe. Le passage au numérique est peut-être une étape pour avancer dans ce sens.

J’espère que ce travail de rationalisation digitale de notre reporting contentera nos lecteurs et observateurs, même si je vois déjà les améliorations que nous devrons apporter. Mais ça, c’est pour l’an prochain !