Respect des droits humains : Orange en première ligne

Respect des droits humains : Orange en première ligne

Lisibilité

Le 10 décembre marque chaque année la Journée Mondiale des Droits de l’Homme dont la Déclaration Universelle a été adoptée en 1948 par l’Assemblée générale des Nations Unies. Un anniversaire qui nous offre l’occasion de constater les progrès accomplis en 7 décennies. Notamment par les entreprises et, plus spécifiquement, par Orange. Etat des lieux d’un domaine d’actions très structurées par Brigitte Dumont, Directrice RSE du Groupe Orange.

Dans un monde en profonde mutation technologique, la révolution numérique, en particulier, interroge le devenir des modèles de production et de consommation, le respect  de la vie privée ou la confiance nécessaire dans les échanges économiques et sociaux.

Pour un groupe international comme Orange, cela implique une approche vertueuse de la relation aux collaborateurs et fournisseurs dans les pays où le Groupe est présent. Mais cela demande aussi une vigilance de chaque instant pour répondre aux injonctions des autorités dans le respect des valeurs d’Orange et des réglementations internationales.

La stratégie Essentiels2020 d’Orange vise à offrir une expérience client incomparable ; elle trouve tout son sens avec un engagement puissant sur les enjeux majeurs de la société. C’est aussi le sens de notre philosophie Human Inside : l’humain est le point de départ et d’arrivée de toutes nos actions.

Depuis de nombreuses années, Orange s’implique fortement dans le domaine des Droits de l’Homme. Orange a ainsi été l’une des premières entreprises à signer le Pacte Mondial des Nations Unies dès 2000. En plus du cadre légal général de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et les Conventions de l’Organisation internationale du Travail (OIT), Orange se conforme aux Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux Droits de l’Homme, établis en 2011.

Les actions du Groupe en matière de respect des droits fondamentaux de l’homme se concentrent sur 3 principaux axes :

  • Protéger les droits fondamentaux des salariés ;
  • Promouvoir les droits humains auprès des fournisseurs et sous-traitants ;
  • Protéger la vie privée et la liberté d’expression.

Je vous invite à découvrir le dossier qui montre l’étendue et la richesse de nos actions.

Crédit photo : Business Team sur Shutterstock.