Quel rôle pour un comité éthique en entreprise ? La réponse avec Léa Nature

par Jean-Marc Bourreau Jean-Marc Bourreau

La Poste et le Cercle Ethique des Affaires publient en 2017 une enquête effectuée sur trois-quart des entreprises du CAC40. Parmi les chiffres clés de l’étude, on constate que seulement 15 % des interrogés pensent que l’entreprise est “tout à fait capable de régler des problèmes d’ordre éthique”, et si 88 % des salariés se sentent “très concernés” par les actions menées par leur société en matière d’éthique, il est certain que de plus en plus d’entreprises souhaitent développer des politiques éthiques claires pour leurs employés, leurs clients et leurs fournisseurs.

Avec cette volonté forte, le fabricant français de produits bio et naturels LÉA NATURE a mis en place dès l’année 2000 son propre comité éthique. Quel est son rôle ? Qui le constitue ? Quelles sont ses actions ? Jean-Marc Bourreau, Responsable Pôle infrastructure & Services Informatiques et membre du comité depuis 5 ans, nous éclaire sur le sujet.

Le comité éthique : une entité transverse pour toujours mieux concilier développement économique et enjeux RSE

LÉA NATURE accorde une importance particulière à l’éthique, qui est pour notre entreprise un véritable code de conduite, un fil conducteur qui conjugue le respect de la nature et des êtres vivants dans la recherche de l’harmonie et de pérennité.

Pour garantir ce code de conduite, le comité éthique de LÉA NATURE a été créé en 2000 par le Président-Directeur Général du Groupe, Charles Kloboukoff. Première étape stratégique dans la mise en place d’une démarche et stratégie RSE, cet organe indépendant s’est constitué dès ses débuts de six collaborateurs passionnés. La mission de ce comité ? Orienter et influencer les choix stratégiques et économiques de l’entreprise, arbitrer, disposer d’un droit de véto éthique et même parfois alerter sur certains dysfonctionnements internes. Au-delà d’une simple charte, le rôle d’un tel comité est ainsi d’être garant des valeurs fondatrices et de la philosophie de LÉA NATURE en les faisant rayonner en interne et en externe. Evidemment, ce comité ne travaille pas seul, il intervient dans toutes les sphères RSE de l’entreprise et œuvre en collaboration avec les directions Ressources Humaines, ainsi que la fondation LÉA NATURE / JARDIN BiO.

Aujourd’hui, le Président-Directeur Général s’est retiré du projet pour avoir un comité impartial. Ce dernier est constitué de 6 collaborateurs élus à l’unanimité par les actuels membres, la Directrice de la Fondation et le PDG. Le comité éthique continue d’être identifié par les collaborateurs de LÉA NATURE comme un organe stratégique de l’entreprise, puisqu’il fait partie de sa gouvernance.   

À l’image de l’entreprise, le Comité Éthique de LÉA NATURE s’engage pour les Hommes et la planète

En tant qu’entreprise engagée, notre approche est très forte pour concilier développement économique, éthique, respect de l’environnement et démarche sociétale. L’une des 4 missions du plan d’engagements de LÉA NATURE est de nous assurer de concevoir des produits sains et respectueux de la nature. Le comité éthique est consulté par différents services pour émettre un avis sur des problématiques telles que la qualité, la conformité, la traçabilité des produits, dans un souci de performance et d’amélioration continue. Le comité éthique a par exemple participé à la réflexion interne de la R&D et du marketing sur la suppression de l’huile de palme dans les produits alimentaires. Également pour étudier le choix d’une nouvelle filière équitable ou sur le sujet du sur-emballage et de la gestion des déchets.

Le soutien associatif local s’inscrit aussi dans l’ADN de l’entreprise. Ainsi, le comité éthique de LÉA NATURE décide des financements en faveur d’associations de solidarité qui œuvrent pour l’enfance / l’éducation, la santé et la précarité. Cette année par exemple, nous avons décidé de venir en aide à l’association Solidarité Migrants à la Rochelle pour favoriser l’insertion professionnelle. Nous soutenons également l’EFFET ROSE, une association de la Rochelle pour les femmes atteintes d’un cancer du sein afin de créer une maison d’accueil et d’échanges pour elles. Pour les sujets liés à la précarité, nous avons fait don de deux véhicules commerciaux à la PRAM (Plateforme Régionale d’Accès à la Mobilité), une association qui favorise la mobilité des personnes en recherche d’emploi.

Certains membres du comité éthique participent également à l’étude des dossiers de demande de financement en mécénat environnemental et sponsoring.

Le Comité Éthique initie un dialogue et une réflexion forte en interne

En interne, nous avons lancé dès la création du comité un guide de bonnes pratiques éthiques afin de transmettre la culture d’entreprise et les valeurs qui nous guident. Celui-ci permet à tous les collaborateurs de rappeler le rôle du comité éthique et d’avoir une vision globale de nos actions en valorisant nos priorités, obligations et interdictions. Disponible sur l’intranet, ce document permet d’embarquer les salariés dans notre démarche éthique.

Nous mettons un point d’honneur à développer le sentiment de solidarité au sein de l’entreprise et de favoriser les actions solidaires afin de créer du lien social. Le comité éthique sensibilise régulièrement les collaborateurs sur les sujets d’urgences humanitaires (séismes, tsunamis…) et lance dans ce cadre des appels aux dons, abondés par la Direction. Parmi nos initiatives annuelles, nous co-organisons chaque mois d’octobre et depuis 2008 une « zone de gratuité » pour permettre aux collaborateurs de l’entreprise de déposer les objets dont ils n’ont plus besoin et favoriser leur réemploi. Il est important pour le comité de créer des espaces de convivialité autour de causes qui sont chères à notre entreprise.

Pour venir en aide aux plus vulnérables, nous avons également lancé l’année dernière une opération en collaboration avec les « Restos du cœur ». Les collaborateurs de LÉA NATURE ont eu la possibilité de donner un ou plusieurs tickets restaurant afin de fournir des repas chauds aux personnes en situation précaire : le succès fut immédiat ! Plus récemment, nous avons lancé pour la première fois « l’heure solidaire ». Le comité s’est associé à Habitat et Humanisme pour transformer symboliquement l’heure d’hiver en don au profit des plus démunis ou en bénévolat. Le comité éthique a également mené avec la Fondation Léa Nature et le service ressources humaines une réflexion pour la mise en place des congés solidaires dans l’entreprise effectifs début 2019. Cinq collaborateurs pourront partir chaque année en mission environnementale avec l’association Planète Urgence soutenue par la Fondation.

Enfin, pour impliquer davantage les collaborateurs dans la stratégie RSE et à l’occasion des 25 ans de LÉA NATURE, un grand sondage a été réalisé en interne sur les futurs engagements de l’entreprise. Un jury notamment composé de membres du comité éthique a sélectionné des idées réalistes et réalisables parmi les 650 idées proposées. Résultat : 10 projets seront potentiellement déployés par LÉA NATURE dans les années à venir.

Le comité éthique est une entité résolument transverse, nos membres travaillent en collaboration avec les équipes de production, le marketing, le sourcing, les équipes packaging… Chaque jour, nous poursuivons notre travail au cœur du l’entreprise afin de faire grandir toujours plus la stratégie RSE de Léa Nature. 

Pour en savoir plus sur le comité éthique de Léa Nature, cliquez ici.

 

Crédit image : Business meeting sur Shutterstock.