Repenser la santé au travail : 3 pratiques développées par Pfizer

par Benoit Le Bournault Benoit Le Bournault

En 2016, l’Assurance Maladie a dévoilé une grande étude à propos de la santé au travail.  Malgré une baisse globale des maladies professionnelles de 4,3 %, les experts notent une explosion des pathologies psychiques. Une détresse de l’employé qui devient une priorité pour de nombreuses entreprises, dont le laboratoire pharmaceutique Pfizer qui œuvre en faveur de la santé des patients… et de ses collaborateurs.

En plaçant le bien-être au travail au cœur de sa politique de Ressources Humaines, Pfizer souhaite devenir un employeur de référence. Benoit Le Bournault, Directeur des Ressources Humaines, nous présente trois initiatives en matière de santé au travail.

Accompagner le retour à l’emploi après un arrêt maladie longue durée

 Nous le savons, vivre et travailler avec un cancer, une maladie invalidante ou chronique est devenu une réalité pour de nombreuses personnes. Cependant, le monde de l’entreprise peine souvent à s’adapter malgré des demandes grandissantes des salariés. En tant qu’entreprise de santé responsable, Pfizer a tenu à consulter certains de ses salariés concernés afin d’évaluer leur expérience du retour à l’emploi suite à un arrêt maladie longue durée. L’objectif : proposer un retour au travail plus fluide et adapté pour les collaborateurs et former leur manager à cette nouvelle situation.

La Mission Handicap de Pfizer a ainsi mis en place un programme de sensibilisation destiné aux managers, doté d’un guide  d’information. Nos collaborateurs peuvent bénéficier d’horaires adaptés, de postes de travail reconfigurés selon leurs besoins spécifiques et d’autres ressources proposées par l’entreprise (salle de sieste, cours de sophrologie, cellule d’écoute psychologique…).

Le 13 septembre 2018, Pfizer France a signé la charte de l’association Cancer@Work, qui permet aux entreprises engagées de se former au recrutement ou à la réintégration de personnes atteintes d’une maladie invalidante, d’ouvrir le dialogue en entreprise et de partager les bonnes pratiques.

Prévenir et soigner les troubles musculo-squelettiques des collaborateurs

Mauvaises postures, stress, gestes inadaptés… les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent la première cause de maladie professionnelle en France. Au-delà d’un simple « mal de dos », ces troubles peuvent aisément entrainer à terme un handicap dans la vie quotidienne et parfois même une incapacité au travail.

En 2017, Pfizer a fait de cet enjeu de santé un axe fort de sa politique de santé au travail. L’entreprise offre la prise en charge de quatre séances d’ostéopathie par an à ses salariés et fait officier un ostéopathe un jour par semaine au siège. En 2017, 200 salariés ont pu bénéficier de ces séances et 70 salariés ont également reçu la visite d’un ergonome pour adapter leur poste de travail.

Afin de sensibiliser un maximum de collaborateurs, nous avons également développé en 2017 quatre ateliers sur les thèmes de « l’étirement au travail », « l’installation du poste de travail », « ces gestes qui peuvent nous nuire » et « conseils pour une rentrée équilibrée ».

Assurer la santé des collaborateurs Pfizer au quotidien

Le tabac est la première cause de mortalité évitable en France avec 73 000 décès prématurés chaque année. En septembre 2018, nous avons créé des groupes de parole sur la base du volontariat pour les salariés souhaitant arrêter de fumer. Le fruit de ces discussions permettra de mieux comprendre les habitudes et comportements des fumeurs et des ex-fumeurs mais également d’appréhender les motivations principales et les freins majeurs à l’arrêt du tabac.

En outre, nous lançons chaque année une campagne interne pour la vaccination contre la grippe. 150 collaborateurs en ont bénéficié en 2017.

Pour Pfizer, l’entreprise doit être un véritable terrain de santé. Aujourd’hui, nous entamons une nouvelle approche sur le sujet de la santé au travail en envisageant le collaborateur comme un patient. Une approche préventive qui fait la force de notre politique Ressources Humaines et que nous comptons pérenniser avec la création en 2018 du groupe de travail « Santé et Inclusion ».  

Crédit photo : santé au travail sur Shutterstock.

Pour des raisons règlementaires liées au respect des règles de pharmacovigilance, les commentaires sont provisoirement fermés sur cette page. Nous vous remercions pour votre compréhension et vous donnons rendez-vous pour l’instant sur notre compte Twitter.