Les plus grandes entreprises alignent leurs stratégies climat sur la science

Les plus grandes entreprises alignent leurs stratégies climat sur la science

Lisibilité

A A A

L’initiative Science Based Target se développe de plus en plus vite. Désormais, les plus grandes entreprises mondiales alignent leurs stratégies climat sur les référentiels et les méthodes scientifiques. 

Alors que se déroule la Climate Week de New-York, ce sont plus de 300 entreprises mondiales, parmi les plus grandes et les plus dynamiques de leurs secteurs, qui ont annoncé leur intention de réduire leurs émissions de CO2. Mais pas n’importe comment : ces entreprises utilisent le référentiel Science Based Targets afin de définir leurs cibles de réduction d’émissions de CO2 grâce à des méthodes scientifiques.

L’initiative Science Based Target : c’est quoi ?

temperatures 2017 rechauffement climatiqueDe plus en plus d’entreprises mettent en place des stratégies d’action dites « Climat » afin de réduire leurs émissions de CO2 et de lutter contre le changement climatique. Toutefois ces stratégies sont loin d’être homogènes : les modes de calcul des émissions de gaz à effet de serre peuvent varier (du scope 1 au scope 3), les stratégies de réduction sont différentes dans chaque entreprise en fonction des enjeux. Et au milieu de cette variété, il est parfois difficile de s’y retrouver : de combien réduire ? Comment ? Par quoi commencer ? Autant de questions que toutes les entreprises désireuses de s’investir dans la lutte contre le changement climatique se posent.

Et c’est pour répondre à ces questions qu’est née l’initiative Science Based Targets : une initiative qui regroupe en partenariats des ONG, des organisations scientifiques et des entreprises. L’objectif : créer un groupement d’experts capables d’accompagner les entreprises dans leur stratégie climat et la réduction de leurs émissions de CO2, mais en se basant sur la science. Ou plus précisément « sur 7 méthodes reconnues, (visant) à allouer à chaque entreprise un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre scientifiquement pertinent et spécifique à ses activités, son secteur et/ou sa localisation. Elle propose ainsi de projeter les business models des entreprises dans une économie bas carbone, et d’être en phase avec les attentes de leurs parties prenantes. »

Les plus grandes entreprises mettent la science au cœur de leur stratégie climat

Ce programme collaboratif et co-construit prend de plus en plus d’importance parmi les entreprises qui luttent contre le réchauffement climatique. Alors qu’il y a un an à peine seules 155 entreprises avaient officiellement rejoint l’initiative, ce sont désormais plus de 300 acteurs économiques qui ont pris cet engagement.

Parmi eux, certaines des plus grandes entreprises de leur secteur : Mars, Nike, Merck, United Technologyn Levi-Strauss, GAP, … Au total, ces entreprises représentent un chiffre d’affaire de près de 6500 milliards de dollars et près de 750 millions de tonnes de CO2. C’est donc un groupe non négligeable d’acteurs économiques qui pourrait bien lancer une vraie tendance.

Une initiative pour remettre la science au coeur du développement durable

Big-Data-sustainability-durableA l’heure où beaucoup de politiques RSE et développement durable se font sans prendre en compte les évaluations scientifiques ou les cibles de réduction décidées à la COP21, cette initiative semble fondamentale. Remettre la science au coeur du développement durable : voilà l’enjeu de cette initiative et de ces compagnies qui font expertiser leurs actions en matière de RSE et de développement durable. Car la RSE ne doit pas être une simple somme de bonnes actions destinées à redorer l’image des entreprises. Elle doit, au contraire, être un système d’actions durables destinées à améliorer les conditions de production de façon à parvenir à une société soutenable. Pour y parvenir, il faut comparer nos modes de productions actuels à ceux que nous devrions mettre en place pour ne plus détruire notre planète. Et pour connaître la voie à suivre, il faut écouter les scientifiques.

Alors n’attendez plus. Mettez vous aussi la science au coeur de votre stratégie climat et suivez la tendance de ces grandes entreprises.