Solvay : réduire la toxicité des agents chimiques

Solvay : réduire la toxicité des agents chimiques

Lisibilité

A A A

Dans le cadre de notre opération CAC21, nous avons permis aux internautes d’interroger des entreprises du CAC40 sur leur politique environnementale. Au total, les internautes ont posé plus d’une centaine de questions aux 20 entreprises qui ont accepté le défi #CAC21. En vidéo, les entreprises ont répondu. Vous pouvez consulter l’ensemble des vidéos et des questions sur notre page CAC21.

Pour vous, Jacques Kheliff revient sur la politique environnementale et développement durable du groupe Solvay. Qu’en est-il du travail réalisé sur la toxicité des agents chimiques liés à l’agriculture ?

Une question d’un anonyme pour Solvay :

« Que fait Solvay pour réduire la toxicité de ses agents chimiques dédiés à l’agriculture ? »

Jacques Kheliff, Directeur du Développement Durable :

« Alors la question de l’agriculture est bien sûr clé pour l’humanité. Quand on voit la croissance démographique on mesure tous que nourrir toute cette population mondiale est déjà un enjeu et sera demain un enjeu encore plus grand. Et ça n’est possible que par l’apport d’engrais, et d’engrais chimiques. L’engrais chimique le plus utilisé dans le monde est l’urée. Excellents résultats, avec un petit défaut, l’urée est très volatil, et lorsqu’il s’échappe dans l’atmosphère a un effet réchauffant.

Nous avons trouvé, inventé, nous proposons des solvants qui sont aujourd’hui plus respectueux de l’Homme et de l’environnement, qui permettent de fixer l’azote au plus près de la plante, et de réduire ainsi l’utilisation d’engrais de 20%. »